Haut Moyen Age et Moyen Age central

Château de Berthoud
Château de Berthoud © DFAE, Présence Suisse

Le Haut Moyen Age est une période historique qui commence vers 500 par la chute de l’Empire romain d’Occident et s’achève en l’an 1000 apr. J.-C.

La Suisse actuelle et le reste de l’Europe occidentale ont connu une évolution similaire.

Les premiers siècles ont été marqués par des flux migratoires (période des invasions barbares). La Suisse n’a pas échappé à ce véritable mouvement de colonisation avec l’apparition de nouveaux modes de vie et de nouvelles langues.

Le christianisme, introduit par les Romains, n’a cessé de se développer, en partie grâce aux missionnaires. L’Eglise, avec ses évêchés et ses monastères, est devenue un propriétaire foncier de poids et a ainsi acquis des droits sur les hommes qui résidaient sur ses terres et les cultivaient.

Dans le même temps, les familles nobles ont étendu leur pouvoir grâce à des conquêtes, des héritages et une habile politique matrimoniale.

Pendant une courte période, Charlemagne, roi des Francs, a contrôlé la majeure partie de l’Europe occidentale. En l’an 800, il a été sacré empereur à Rome, devenant ainsi le premier roi du Moyen Age.

Sous Charlemagne, il n’existait encore aucune véritable conception de ce que devait être un Etat. A tous les niveaux de la société, les relations entre les forts et les faibles étaient déterminées par des interdépendances personnelles. L’empereur régnait sur un réseau de familles nobles. Pendant cette période, les relations de pouvoir entre les rois, les ducs et les princes de l’Eglise sont soumises à des changements perpétuels, car tous les partis s’efforçaient de maintenir ou d’étendre leurs privilèges.

En 962, le roi de Germanie Otton Ier est couronné empereur par le pape à Rome, fondant ainsi un empire qui deviendra plus tard le Saint-Empire romain (et Saint-Empire romain germanique à partir du XVe siècle).

Haut Moyen Age et Moyen Age central (PDF, 277.9 kB, Français)