L’Etat fédéral au XIXe siècle

Buste d'Henry Dunant
Buste d'Henry Dunant (1828-1910). © Lucignolobrescia

La création de l’Etat fédéral a apaisé les tensions en matière de politique intérieure et étrangère. La révision de la Constitution en 1874 a conduit à l’élargissement des compétences de l’Etat fédéral. La démocratie directe a elle aussi été renforcée grâce à l’introduction du référendum législatif facultatif en 1874 et à la révision partielle de la Constitution en 1891 à la suite d’une initiative populaire. C’est durant cette même année qu’un conservateur catholique, représentant des vaincus de la guerre du Sonderbund, a été élu pour la première fois au Conseil fédéral.

Doté de ses nouvelles compétences, l’Etat fédéral a créé des conditions favorables au développement de divers secteurs de l’industrie et des services (construction de chemins de fer, de machines, métallurgie, chimie, industrie agroalimentaire et secteur bancaire) qui ont constitué de véritables piliers de l’économie suisse.

Malgré l’essor économique, le XIXe a été pour beaucoup une période difficile. Pauvreté, faim et mauvaises perspectives d’emploi ont poussé de nombreux Suisses à émigrer, notamment en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Dans les centres industriels, l’afflux de populations issues des régions rurales et, de plus en plus, de l’étranger, a entraîné la formation d’une classe ouvrière vivant souvent dans des conditions précaires.

L’Etat fédéral au XIXe siècle (PDF, 367.8 kB, Français)