Chocolat

Le chocolat suisse est connu dans le monde entier. Sa réputation repose sur des méthodes inventives développées au 19e siècle par les chocolatiers helvétiques

Une conche, servant à fabriquer le chocolat
Une conche permettant de fabriquer un chocolat homogène et fondant. © CHOCOSUISSE, Fédération des fabricants suisses de chocolat, www.chocosuisse.ch

La Suisse est un des plus grands producteurs de chocolat au monde et le plus grand consommateur par habitant. En 2015 les 18 principaux fabricants de chocolat produisent plus de 180’000 tonnes de chocolats par année, dont 64% est vendu à l’étranger. Les plus grands producteurs de chocolat sont Nestlé, Lindt & Sprüngli et Frey.

Les premières fabriques de chocolat sont apparues à la fin du 18e siècle en Suisse romande – à Vevey, Morges et Lausanne – et dans le Val Blenio, au Tessin. Au cours du 19e siècle, la fabrication du chocolat s’est répandue. L’automatisation de la production a fait baisser les prix, et le produit a progressivement touché une plus large palette de consommateurs. 

Les chocolatiers suisses ont introduit plusieurs innovations. Ainsi, Daniel Peter sera le premier, en 1875, à combiner le lait condensé de Nestlé avec du cacao, pour faire du chocolat au lait. Il fondera par la suite une entreprise avec les descendants de Charles-Amédée Kohler, l’un des inventeurs du chocolat aux noisettes. En 1879, Rodolphe Lindt ouvre une manufacture de chocolat à Berne et met au point le «conchage», un procédé permettant de produire le premier chocolat fondant du monde. 

Au cours du 20e siècle, certains fabricants se sont fait racheter par de grands groupes alimentaires, à l’instar de Cailler, repris par Nestlé à partir de 1929. D’autres petits fabricants sont restés indépendants et perpétuent aujourd’hui encore la tradition du chocolatier artisanal.

Informations supplémentaires