Internet et nouvelles technologies

La Suisse jouit d’une infrastructure Internet de pointe. Le pays façonne et fait fructifier cette cyberéconomie.

Entrée du bâtiment de Google à Zurich
Siège de Google, Zurich. © EDA, Präsenz Schweiz

La Suisse dispose d’une infrastructure Internet hautement développée, en comparaison internationale. Les hautes écoles favorisent l’innovation dans ce secteur et contribuent à ce succès.

La Suisse attire et héberge aussi plusieurs géants d’Internet, à l’instar de Google à Zurich. A Genève, plus d’une vingtaine d’organisations, comme l’Union internationale des télécommunications (UIT), sont actives dans la gouvernance et la gestion d’Internet. La Suisse est par ailleurs très prisée des acteurs étrangers de l’Internet pour sa stabilité politique et pour l’approvisionnement sûr et bon marché en électricité, indispensable à l’alimentation des centres de données qui hébergent les serveurs. Il existe 58 centres de données en colocation, sans compter les nombreux centres de données de grandes entreprises privées.

Cyberéconomie et cyberadministration

Conscient de l’importance et du potentiel économique des technologies de l’information et de la communication, le Conseil fédéral a actualisé sa stratégie en la matière en 2012.  Il met notamment l’accent sur la cyberéconomie, soit la création d’entreprises et d’emplois dans le domaine des nouvelles technologies, et la cyberadministration, dont l’objectif est d’alléger et de simplifier les démarches administratives par le biais des technologies de l’information et de la communication.