Recherche et développement

La Suisse est un des pays qui investit le plus au monde dans la recherche et développement.

Laborantine au travail
Production de machines à la Buehler AG d'Uzwil. © Hanspeter Baertschi

La Suisse consacre chaque année plus de 16 milliards de francs à la recherche et développement (R&D), soit près de 3% de son produit intérieur brut.  A l’échelle internationale, elle se positionne à la sixième place des pays investissant le plus dans ce secteur.

Les universités et les écoles polytechniques fédérales se consacrent prioritairement à la recherche fondamentale. Les hautes écoles spécialisées et les entreprises privées s’attachent quant à elles à la recherche appliquée et aux besoins de l’économie.

En Suisse, les entreprises privées jouent un rôle prépondérant dans la R&D. En 2012, elles y ont investi 12,8 milliards de francs (2,2% du PIB). Les trois quarts de cette somme ont été dépensés dans quatre secteurs d’activités traditionnellement dynamiques en matière de recherche: l’industrie pharmaceutique et chimique (34%), l’industrie mécanique et métallurgique (16%), les laboratoires de recherche (14%) et les nouvelles technologies (11%).