Appui au renforcement des capacités de la société civile

Project completed

Le programme de renforcement de la société civile au Burkina Faso répond à un besoin d’outiller les acteurs de la vie socio-économique nationale pour leur permettre de jouer efficacement leur rôle d’interpellation et le suivi de la mise en œuvre des politiques publiques nationales. C’est un programme qui vient en complément aux autres programmes de la Suisse au Burkina. Un volet important concerne la lutte anti-corruption.

Country/region Topic Period Budget
Burkina Faso
Governance
Public finance management
Public sector policy
Legal and judicial development
01.10.2013 - 31.12.2018
CHF 1'795'000
Background

Le rôle des organisations de la société civile (OSC) est important dans l’animation de la vie politique, économique et sociale d’un pays. Au Burkina Faso cependant, en dépit de leur nombre estimé à plusieurs milliers et de formes mixtes (masculines et féminines), celles-ci influent peu sur les processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques de développement. Cette faible influence s’explique par leur faible capacité de propositions alternatives et de critiques pertinentes, ce qui les confine à des rôles secondaires. Renforcer les organisations de la société civile passe par le renforcement de leurs capacités opérationnelles, de gestion financière et de plaidoyer.

Objectives

L’objectif du programme est une amélioration de la participation citoyenne aux débats et orientations en matière de politique de développement par un renforcement des capacités des organisations de la société civile.

Target groups

Les organisations de la société civile sélectionnées et le réseau national de lutte anti-corruption (RENLAC).

Medium-term outcomes

Renforcement des capacités des organisations sélectionnées dans la planification, les méthodes de travail, les choix stratégiques, la prise en compte du genre et la gestion financière. Renforcement des capacités des organisations sélectionnées à la construction d’argumentaires simples et documentés sur les thématiques clés et à la construction de bases de données désagrégées et actualisées pouvant documenter fidèlement la réalité. Amélioration de la qualité des participations de la société civile au suivi de la mise en œuvre de la SCADD (stratégie de croissance accélérée et de développement durable 2011-2015) et celui du genre. Financement, dans un cadre concerté, de la mise en œuvre du Plan Stratégique 2013-2016 du RENLAC (réseau national de lutte anti-corruption).

Results

Results from previous phases:  

Une loi limitant l’accaparement des terres au détriment des pauvres, des jeunes et des femmes, a été adoptée ; La crédibilité des organisations de la société civile est mieux reconnue ; L’accès des artisans au financement de leur formation a été accru ; Les élus locaux défendent activement la décentralisation ; L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat a été créée et la lutte contre la corruption est devenue une priorité nationale.


Directorate/federal office responsible SDC
Credit area Development cooperation
Project partners Contract partner
Private sector
  • Foreign private sector South/East
  • Mandataire qui gérera l’appui aux organisations de la société civile. Un contrat direct sera fait avec le RENLAC (réseau national de lutte anti-corruption) pour une contribution suisse aux fonds communs des donateurs du RENLAC


Budget Current phase Swiss budget CHF   1'795'000 Swiss disbursement to date CHF   1'611'239
Project phases

Phase 4 01.10.2013 - 31.12.2018   (Completed)