Projet d'Appui aux Elections Législatives et Municipales du Burkina Faso 2012

Projet terminé

Le 2 décembre 2012, les citoyens et citoyennes burkinabè élisent leurs représentants aux niveaux municipal et national. A la demande de l’Etat burkinabè, divers Etats soutiennent l’organisation de ces élections significatives en termes de démocratisation. Participant au panier commun géré par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la Suisse appuie la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce projet poursuit les objectifs du Message sur la coopération internationale 2013-16.

Pays/région Thème Période Budget
Burkina Faso
Governance
Conflit & fragilité
Décentralisation
Prévention des conflits
Élections
Participation démocratique et société civile
Politique du secteur publique
01.09.2012 - 31.05.2013
CHF 2'000'000
Contexte

Huit millions d’électeurs et d’électrices burkinabè sont appelés à choisir leurs représentants à l'Assemblée nationale et au niveau local. Avec une population à plus de 70% analphabète, qui ne dispose généralement pas d'actes d'état civil, le scrutin du 2 décembre soulève des enjeux inédits en termes de démocratisation, d’état de droit et de gouvernance locale. En outre, pour la première fois, le gouvernement couple des élections législatives et municipales, applique la loi sur le quota "genre" et valide le choix de l'enregistrement biométrique des électeurs, jugé plus sûr et transparent.

Objectifs

L'organisation et la gestion d’élections transparentes et équitables renforcent la démocratie au Burkina Faso.

Groupes cibles

Commission électorale nationale indépendante (CENI) Organisations de la société civile intervenant dans la participation citoyenne Partis politiques Populations

Effets à moyen terme

Les élections législatives, régionales et communales couplées sont organisées et mises en œuvre par la CENI. Elles suivent les normes démocratiques applicables en la matière et valablement appréciées par les organismes représentatifs de la société civile burkinabè, les médias, l'opposition politique et les observateurs internationaux.

Résultats

Principaux résultats antérieurs:  

La DDC participe au financement des paniers communs et appuie directement les organisations de la société civile. Ainsi entre 2001 et 2010, l’action de la DDC a permis de:

  • renforcer les capacités d’interpellation de l’Observatoire indépendant des élections (OIE). Cet organe a participé à l’adaptation du code électoral.
  • d’informer et de sensibiliser les populations au sujet de la décentralisation intégrale intervenue en 2006

 


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Coopération au développement
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Secteur privé
Organisme des Nations Unies (ONU)
  • Sectreur privé étranger Sud/Est
  • Programme des Nations Unies pour le développement


Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   2'000'000 Budget suisse déjà attribué CHF   1'882'342
Phases du projet

Phase 1 01.09.2012 - 31.05.2013   (Completed)