Programme d’Appui à la décentralisation au Burundi (PAD)

Projet terminé

La décentralisation est un levier important pour consolider la paix et favoriser le développement. En appuyant le Burundi dans ce secteur, la DDC veut contribuer à la promotion d’une interaction à tous les niveaux fondée sur : la participation citoyenne et la redevabilité sociale, des réformes favorables à l’autonomie opérationnelle et financière des communes et la fourniture des services de proximité tenant compte des besoins des groupes marginalisés.

Pays/région Thème Période Budget
Burundi
Governance
Emploi & développement économique

État de droit - démocratie - droits de l’homme
Décentralisation
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Politique de l’industrie
01.03.2015 - 31.12.2020
CHF  6’000’000
Contexte

Le Burundi reste mal classé en matière d’efficacité des pouvoirs publics, d’Etat de droit, et de lutte contre la corruption. La politique de décentralisation en cours depuis 2005 bute à des obstacles (transfert des compétences et des ressources aux communes, cadre légal lacunaire et faible prise en compte des femmes). L’échiquier politique est dominé par le parti au pouvoir.

Objectifs

Contribuer à l’établissement d’une gouvernance locale démocratique favorisant le développement socio-économique  et la lutte contre la pauvreté.

Groupes cibles

La population des 20 communes d’intervention (environ 1'460’000 dont 51% sont des femmes), les administrations communales et les élus locaux ; les organisations de la société civiles actives dans la gouvernance, les acteurs du gouvernement

Effets à moyen terme
  • Le cadre légal et institutionnel de la décentralisation est amélioré (orientation stratégique claire et adoption des textes et instruments adaptés).
  • Les communes assument la maîtrise d’ouvrage, font la mobilisation des ressources, les gèrent convenablement et délivrent des services de qualité.
  • Les conditions de vie des hommes et des femmes de la zone d’intervention sont améliorées grâce à une bonne adéquation entre les besoins et les réponses apportées par les communes.
  • Les gouvernants et les gouvernés interagissent dans la gestion des affaires communales de manière inclusive et participent à la réduction des conflits locaux.
Résultats

Principaux résultats attendus:  

  • La stratégie nationale de mise en œuvre de la décentralisation et les textes sont adoptés
  • Le personnel communal et les nouvelles autorités assurent la maîtrise d’ouvrage
  • Les projets en cours sont consolidés et de nouveaux projets  sont réalisés
  • Les ressources des communes sont accrues (taxes, transferts de l’Etat) et mieux gérées
  • La société civile est renforcée et des actions conjointes sont menées pour contribuer à améliorer la gouvernance à tous les niveaux.


Principaux résultats antérieurs:  

  • Renforcement des acteurs à tous les niveaux ; participation de la population à la planification et l’exécution de projets;  promotion de la redevabilité ; résolution des conflits entre les administrations et les citoyens.
  • L’intervention aux niveaux national et local facilite la mise à échelle des expériences de terrain et rend le dialogue politique efficace
  • L’existence de cadres de dialogue locaux permet aux autorités de capter les problèmes et à y apporter des réponses consensuelles.


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Coopération au développement
Partenaire de projet Partenaire contractuel
ONG internationale ou étrangère
Institution étatique étrangère
  • Sub-National State SouthEast


Autres partenaires

Autres ministères sectoriels concernés, l’ombudsman, les services déconcentrés et les programmes similaires

Coordination avec d'autres projets et acteurs

Programmes DDC « Foncier », « Agriculture », « Formation professionnelle » ; « PEPP « et les acteurs actifs dans la région  (GIZ, PNUD,UE, CTB).

Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF    6’000’000 Budget suisse déjà attribué CHF    5’879’860
Phases du projet

Phase 4 01.03.2015 - 31.12.2020   (Completed)