Les ponts du progrès : le Népal prend le relais


Cette page n’est pas disponible en français. Veuillez choisir une langue ci-dessous:

Communiqué de presse, 09.11.2023

Le Népal inaugure aujourd’hui le 10’000e pont suspendu du pays. La Suisse soutient la construction de ponts dans le pays depuis les années 1960. Fin 2023, la Direction du développement et de la coopération (DDC) mettra un terme à ce long projet couronné de succès et passera le témoin au gouvernement népalais, qui assumera seul la construction et le financement des ponts.

Au lendemain du tremblement de terre du 4 novembre dernier, l’ambassade de Suisse à Katmandou a accordé une aide d’urgence 50'000 francs. Au-delà de ce soutien, la Suisse et le Népal sont liés par plus de 60 ans de coopération internationale fructueuse : avec sa topographie très accidentée, comptant plus de 6000 rivières et ruisseaux, le Népal bénéficie notamment du soutien de la DDC dans la construction de passerelles piétonnes depuis 1960. Le but est d’améliorer l’accès aux soins de santé et à l’éducation, et de promouvoir les activités économiques dans les régions isolées. L’approche a considérablement évolué au fil du temps: si au début, la DDC mettait elle-même en œuvre les projets de construction, leur appropriation par les communautés locales est rapidement devenue prioritaire. Depuis l’entrée en vigueur de la constitution fédérale népalaise en 2015, la collaboration permet aussi de développer les compétences des trois niveaux institutionnels (État, provinces et communes) dans le domaine de la construction, de l’entretien et de l’exploitation des ponts. L’approche qui, initialement, se limitait aux aspects techniques, s’étend ainsi aux aspects de la participation citoyenne et de la bonne gouvernance. Les autorités népalaises disposent aujourd’hui des ressources et des connaissances techniques nécessaires pour poursuivre le projet de manière autonome. Aussi la DDC a-t-elle décidé de mettre fin à son soutien dans ce domaine à la fin de l’année 2023.

Les 10’000 ponts construits à ce jour améliorent durablement les conditions de vie de 19 millions de personnes en réduisant leur trajet de deux heures et demie par jour en moyenne. On estime par ailleurs que l’inauguration d’une nouvelle passerelle suspendue entraîne une augmentation de 16% du nombre d’enfants scolarisés et de 26% du nombre de consultations dans les centres de santé. De plus, un pont sur cinq attire des commerçants qui ouvrent de nouvelles échoppes, des vendeurs de plats à l’emporter ainsi que des artisans qui installent leur atelier.

En 2023, plus de 750 ponts ont été entièrement financés par le gouvernement népalais, un record. Durant cette dernière année de soutien, l’aide suisse s’est limitée aux aspects suivants: savoir-faire technique, expertise en matière de modalités de mise en œuvre, d’assurance qualité et d’entretien, et formation des services compétents, afin d’assurer la poursuite des activités en toute autonomie après 2023.

Le projet a été mis en œuvre avec le soutien technique de l’organisation suisse de développement Helvetas. En collaboration avec des ingénieurs népalais, cette dernière exporte désormais le savoir-faire acquis vers d’autres pays, comme l’Éthiopie, le Bhoutan ou le Guatemala, dans le cadre d’une coopération Sud-Sud.


Informations complémentaires

Article DDC


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères