Développement des capacités des municipalités en Serbie


Une cinquantaine de parlementaires en session plénière.
En Serbie, le gouvernement central a lancé la réforme des administrations locales. © Rea Mucovic

La Suisse soutient le gouvernement serbe dans la réforme des administrations locales (Public Administration Reform) afin de les rendre plus efficaces et plus accessibles aux citoyens et au secteur privé. Le projet SwissPRO intervient dans 99 municipalités (les 2/3 du pays) pour améliorer la bonne gouvernance, l’inclusion sociale et l’égalité des genres.

Pays/région Thème Période Budget
Serbie
Governance
Droits de la personne
Gender
Décentralisation
Droits de la personne (y compris droits des femmes)
Organisations et institutions pour l'égalité des femmes
01.01.2018 - 31.12.2021
CHF 7'000'000

La dynamique de réforme, que le processus d’adhésion à l’Union Européenne (UE) a suscitée en Serbie ces dernières années, a conduit à l’élaboration d’un grand nombre de lois qui doivent s’aligner sur les standards de l’UE. Le système électoral serbe accorde un très grand poids aux grands centres urbains négligeant parfois les gouvernements locaux, qui manquent de capacités pour se développer. Dans certaines régions rurales qui font face à un phénomène de dépeuplement, la pauvreté atteint 65% de la population. La Serbie souhaite développer les gouvernements locaux et stopper cette tendance démographique négative en rendant les administrations locales plus équitables et dignes de confiance. 

Le but du projet SwissPRO, qui agit sur la gouvernance dans 99 municipalités réparties dans l’ensemble du pays, est d’améliorer les conditions de vie des citoyens, avec une attention particulière accordée aux groupes marginalisés :

  • En améliorant les capacités locales et la gestion de ressources ;

  • En appliquant en pratique les principes de bonne gouvernance et les mesures d’inclusion sociale.

Des bénéfices pour tous les citoyens

Lors des phases 1 et 2 du projet, menées conjointement avec l’UE, les principes de bonne gouvernance ont été intégrés dans 34 municipalités de sud et du sud-ouest de la Serbie, par décisions d’assemblée municipale ou par règlementation locale. Ces gouvernements locaux ont amélioré leur transparence et instauré des changements durables. Cela a augmenté le potentiel d’attraction d’investissements dans les municipalités. 15 gouvernements locaux ont augmenté leurs capacités en matière de planification urbaine ou de gestion de projet, en améliorant l’approvisionnement en eau par exemple.

Les citoyens bénéficient de services inclusifs et de meilleure qualité par les gouvernements locaux qui utilisent les principes de la bonne gouvernance. Les groupes marginalisés bénéficient d’une meilleure inclusion et les hommes et les femmes bénéficient d’une plus grande égalité des genres dans les municipalités participant au projet.

Une attention particulière accordée aux personnes vulnérables

L’UE et la Suisse prolongent leur pilotage commun mais dans deux initiatives séparées. SwissPRO veut améliorer les résultats des deux précédentes phases en faisant le lien entre gouvernance, infrastructures et développement économique. Les gouvernements locaux qui appliquent les principes de bonne gouvernance seront récompensés par le Ministère de l’administration publique et de l’autonomie locale. La troisième phase atteindra 3,5 millions de personnes (vivant dans les 99 municipalités) avec une attention particulière axée sur les femmes, les personnes handicapées, les Roms et les autres groupes vulnérables. 

Le projet est également en phase avec quatre objectifs du développement durable des Nations Unies : éradication de la pauvreté, promotion de l’égalité des genres, réduction des inégalités et institutions solides.