DRC: Education d'urgence et protection de l'enfance dans le territoire de Béni, Nord Kivu

Project completed

La crise humanitaire qui se développe sur le territoire de Béni, au Nord-Kivu, est causée par l’instabilité politique et sécuritaire qui caractérise cette région. Effets directs de cette situation, le taux de déscolarisation dans la zone ciblée dépasse 60% et les enfants sont exposés à de multiples abus, y compris l’enrôlement dans les groupes armés. Ce projet vise à fournir un appui de protection de l’enfance en urgence à travers des activités éducatives.

Country/region Topic Period Budget
Democratic Republic Congo
Human rights
Education
Human rights (incl. Women's rights)
Primary education
22.08.2016 - 31.08.2017
CHF 709'000
Background

Le territoire de Béni connaît une situation de conflit chronique mettant aux prises une quinzaine de groupes armés. Les violences ont fait des centaines de morts ces trois dernières années, entraînant de vastes mouvements de populations. Les femmes et les enfants sont les couches sociales dont les droits et la protection sont les plus affectés car exposés à de multiples formes de violence, d’abus et d’exploitation. Leur accès aux opportunités d’apprentissage et d’éducation est également réduit. Aucune amélioration de cette situation d'instabilité et d'insécurité n’est actuellement en vue.

Objectives

Ce projet a pour objectif général de contribuer au bien-être et au développement des enfants affectés par les conflits dans le territoire de Béni au Nord Kivu, en renforçant leur accès à une éducation inclusive de qualité dans un environnement adéquat et protecteur.

Target groups

Les populations affectées par le conflit et les déplacements, et plus particulièrement les enfants déscolarisés et exposés aux abus et à l’exploitation dans les villes d’Oicha et Mangina ainsi que dans 4 localités de l’axe Béni-Oicha, 3 de l’axe Béni-Mangina, et Bulongo (territoire de Béni).

Au total, 20'237 personnes sont ciblées par le projet, dont 18'619 enfants. 15'469 enfants bénéficient des activités d’éducation  et 18'619 des activités de protection (c’est-à-dire tous les enfants soutenus par la dimension éducation, et 3'150 enfants additionnels provenant des communautés environnantes). Le projet cible également des enseignants, directeurs d’écoles, leaders communautaires, animateurs, membres des communautés et acteurs étatiques.

Medium-term outcomes
  1. L’accès à une éduction de qualité est rétabli et élargi pour tous les enfants vulnérables vivant dans la zone géographique ciblée;
  2. Les capacités d’accès à des mécanismes communautaires de protection propices à la cohabitation pacifique, à la prévention d’abus et à la promotion des droits des enfants sont augmentées.
Results

Expected results:  

  1. Les enfants non-scolarisés sont identifiés et appuyés dans leur (ré-)insertion scolaire ;
  2. Un plan d’amélioration est mis en œuvre pour chaque école/centre de rattrapage;
  3. Le personnel éducatif est formé sur la (ré-)insertion scolaire, les communautés sont sensibilisées aux enjeux de la scolarisation ;
  4. Les capacités des agents et structures communautaires de protection de l’enfance sont renforcées ;
  5. Une réponse individuelle est apportée aux enfants ayant besoin de protection ;
  6. Les communautés sont sensibilisées à la prévention des violations des droits de l’enfant et à la cohabitation pacifique ;
  7. Des plans de contingence de protection de l’enfance sont développés au sein des structures scolaires appuyées ;
  8. Des espaces amis des enfants sont mis en place et appuyés.


Results from previous phases:  

(Résultats à mi-parcours de la 1ère phase)

Education : 2’869 enfants réinsérés scolairement; 22 écoles et 12 centres de rattrapage appuyés ; 22 directeurs d’école et 264 enseignants formés ; Total : 10'518 bénéficiaires atteints sur 13'621 ;

Protection : 2’517 enfants accueillis dans 14 espaces amis des enfants appuyés; 8'054 adultes sensibilisés aux droits de l’enfant; 104 représentants communautaires et 100 des autorités formés ; Total : 11'555 bénéficiaires atteints sur 25'338 ciblés.

4 localités sur 11 étaient quasiment inaccessibles les 6 premiers mois de l’intervention. DRC a mis en place un réseau de points focaux pour y fournir des services de suivi (scolaire, psychosocial, juridique) adéquats. L’insécurité et les nouveaux schémas de déplacement ont incité DRC à revoir leur zone d’intervention et se focaliser sur les zones d’accueil des déplacés pour la 2ème phase du projet.


Directorate/federal office responsible SDC
Credit area Humanitarian aid
Project partners Contract partner
International or foreign Non-Governmental Organization
  • Other international or foreign NGO North


Coordination with other projects and actors

Organisations d’éducation, protection et santé à Beni: NRC, AVSI, World Vision, CICR, Heal Africa, Medair, UNICEF;

Autorités locales : services sociaux (DIVAS) et de l’enseignement (EPSP);

Réseaux communautaires : RECOPE, COPA, COGES ;

Autorités provinciales : Gouvernorat et ministères pertinents ;

Réunions de coordination interagence stratégiques et sectorielles (y.c. sous-groupe protection de l’enfant) et forum des ONG.

Budget Current phase Swiss budget CHF   709'000 Swiss disbursement to date CHF   675'460 Total project since first phase Swiss budget CHF  535'000 Budget inclusive project partner CHF  1'244'000
Project phases Phase 4 01.10.2018 - 31.08.2019   (Completed) Phase 3 01.09.2017 - 31.08.2018   (Completed)

Phase 2 22.08.2016 - 31.08.2017   (Completed)

Phase 1 01.08.2015 - 31.07.2016   (Completed)