Programme d’encouragement en faveur de petites entreprises croates


Le fondateur et dirigeant de l’entreprise d’éclairage REFLECTA présente son projet à l'aide d’un flipchart.
Le fondateur et dirigeant de l’entreprise d’éclairage REFLECTA présente son projet soutenu par la Suisse. © DDC

Si la Croatie se situe au-dessus de la moyenne des États membres de l’UE en matière d’investissements dans les nouvelles technologies, le pays, qui figure parmi les derniers ayant rejoint l'UE, est à la traîne pour ce qui est du développement de nouveaux produits. L’innovation est un facteur important pour le développement de l’économie et joue un rôle significatif, en particulier s'agissant d’un pays affichant un taux de chômage élevé. C'est la raison pour laquelle la Suisse apporte une contribution à hauteur d'un million de francs à la Croatie dans le cadre du programme Eurostars. Celui-ci vise à renforcer la collaboration internationale en matière de recherche et développement entre des petites et moyennes entreprises (PME), croates dans le cas présent, et des partenaires européens.

Región/País Tema Período Presupuesto
Croacia
Favoriser la croissance économique et améliorer les conditions de travail
01.05.2017 - 31.12.2022
CHF 1'000'000

Remarque : les textes de toutes les rubriques, à l’exception des résultats obtenus, décrivent la situation avant le début du projet.

Le programme Eurostars s’inscrit dans le cadre de l’initiative européenne de recherche EUREKA, à laquelle participent plus de 40 pays européens ainsi que la Commission européenne. Facilitant l’accès à de nouveaux partenariats et financements, le programme renforce la collaboration transnationale et améliore la compétitivité des entreprises. Les bénéficiaires du programme obtiennent un financement grâce auquel ils peuvent développer leurs produits, processus et services innovants en vue de les lancer sur le marché. Les créations qui en résultent améliorent le quotidien de la population et contribuent à la création d’emplois.

Les PME croates bénéficient d’un soutien au niveau technique et méthodolo-gique

Le dépôt d’une demande auprès d’Eurostars constitue souvent un obstacle pour les PME croates, qui manquent d’expérience lorsqu'il s'agit de développer des projets et de présenter de manière convaincante les innovations qu'ils sous-tendent. La Direction du développement et de la coopération (DDC) les soutient, en collaboration avec le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), en vue d’améliorer la qualité des dossiers déposés. La Suisse transmet ainsi les connaissances et le savoir-faire nécessaires aux PME croates prometteuses en leur proposant des formations et en leur prodiguant des conseils. En outre, elle met en avant des partenariats entre la Suisse et des PME croates à fort potentiel.

Un projet mis en œuvre avec succès

La Suisse a pour objectif de permettre à cinq PME croates d’obtenir un soutien financier dans le cadre d’Eurostars entre 2017 et 2022 afin que ces entreprises puissent mettre en œuvre leur projet. Trois ans avant la fin du programme, quatre entreprises croates actives dans les domaines de la biotechnologie, de l’énergie et des technologies de l’information et de la communication ont déjà réussi à obtenir un tel financement, ce qui témoigne de la réussite du projet Eurostars soutenu par la contribution suisse à l'élargissement.

Exemple de projet : Une nouvelle technologie pour la régulation de la lumière

L’entreprise d’éclairage REFLECTA, qui est en train de mettre au point une technologie révolutionnaire dans le domaine de la régulation de la lumière, est l’une des PME croates bénéficiant du soutien d’Eurostars. Cette innovation vise à remplacer les interrupteurs classiques par une unité de commande sans contact qui peut être placée derrière des meubles ou à l’intérieur des parois. L’éclairage peut alors être modifié par de simples gestes. La réalisation de cette innovation se fonde sur une technologie exigeante en ce qui concerne le fonctionnement des commandes et nécessite un travail de recherche important au niveau des différents composants. Les grands immeubles d’habitation ou les bâtiments tels que ceux des banques pourraient profiter de cette nouvelle technologie qui, outre son design d’un nouveau genre, permet d’économiser de l’énergie.

Cet exemple montre que les conseils prodigués par le SEFRI et par HAMAG-BICRO, l’agence partenaire croate, peuvent permettre à une jeune entreprise de rivaliser au niveau international. Eurostars a approuvé le financement de l’entreprise d’éclairage en 2018 et l’équipe ambitieuse et engagée de REFLECTA en est bonne voie pour mettre son produit sur le marché en 2020.

Mains devant un détecteur de mouvements
Grâce au détecteur de mouvements intégré dans l’interrupteur sans contact, il est possible de contrôler l’éclairage et les installations électriques par de simples gestes © REFLECTA
Mains devant un détecteur de mouvements
L’intérêt de cette technologie réside dans sa nouveauté et sa simplicité d’utilisation ainsi que dans les économies d’énergie qu’elle permet de réaliser. © REFLECTA