Appui à la résilience de l’élevage pastoral en Afrique de l’Ouest


L’Afrique de l’Ouest connait une crise alimentaire qui touche environ 10 millions de personnes dont beaucoup d’éleveurs. Les plans de réponse des Etats et des institutions régionales ne mettent pas assez l’accent sur les éleveurs. Ce programme fournira une aide d’urgence à 174’240 éleveurs vulnérables de la région et améliorera les outils de distribution de l’aide dans les mécanismes régionaux et nationaux de gestion de crises alimentaire. Il réduira les conflits, en limitant les transhumances précoces.

Región/País Tema Período Presupuesto
Egipto
Migración
Educación
Migración en general (aspectos de desarrollo y partenariados)
Capacidades básicas para la vida
01.10.2018 - 30.09.2021
CHF 1'000'000
Contexto

En 2018, la période précédant les premières récoltes et où le grain de la récolte précédente vient à manquer est plus précoce et sera plus longue tant pour les humains que pour les animaux que dans les années précédentes.

Cette situation se traduit par une crise alimentaire particulièrement aigue en 2018, spécialement pour les éleveurs. En Afrique de l’Ouest, 69% des éleveurs sont actuellement touchés par la crise alimentaire. La situation des éleveurs se révèle cruciale à traiter aussi au regard des conflits entre agriculteurs et éleveurs qui découlent du déplacement des éleveurs vers le Sud. Les dispositifs de gestion des crises alimentaires au niveau régional et nationaux ne prennent pas bien en compte les éleveurs dans la distribution de l’aide d’urgence. Le présent programme tout en renforçant concrètement la capacité (la résilience) des populations pastorales à faire face à des crises alimentaires à l’avenir, va permettre d’affiner des outils de gestion de crises pastorales et à moyen terme d’améliorer l’efficacité des mécanismes nationaux et régionaux de distribution de l’aide d’urgence.

Objetivos Renforcer la capacité de 174’240 pasteurs agropasteurs de faire face à des crises alimentaires à l’avenir, par la fourniture d’aliments bétails et vétérinaires et par le renforcement de la capacité de ciblage de l’aide d’urgence en faveur des éleveurs.
Grupos destinarios
  • Les ménages agropasteurs affectées par la crise alimentaire et pastorale en Afrique de l’Ouest
  • Les déplacés internes liés à la crise sécuritaire au Sahel
  • Les acteurs locaux (Organisations d’éleveurs et d’agropasteurs et communes) pour la prévention et la gestion des conflits liés à la crise pastorale
  • Ministères nationaux et organisations régionales pour renforcer les outils de gestion des crises
Efectos a medio plazo

Outcome 1: Des outils d’intervention, en particulier de ciblage sont mis au point, affinés et partagés pour renforcer les capacités des acteurs de la région Afrique de l’Ouest dans la prise en charge des crises pastorales et la prévention des conflits.

Outcome 2 : 15’000 ménages pastoraux ménages et agropastoraux (174240 personnes) assurent leur sécurité alimentaire, limitent les mortalités animales et sont en mesure de reconstituer leurs troupeaux.

Resultados

Resultados previstos:  

  • La distribution et la vente à prix modéré de 3360 tonnes d’aliments bétail au profit de 13440 ménages pastoraux et agropastoraux
  • La fourniture d’appuis ciblés en céréales, à hauteur de 600 tonnes aux familles d’éleveurs en situation de précarité
  • La conduite des activités de ciblage des ménages pastoraux et agropastoraux vulnérables


Resultados de las fases anteriores:  

Les appuis de la DDC aux dispositifs de prévention et gestion des crises alimentaires au Niger et Mali ont contribué au renforcement des capacités techniques de ces dispositifs et à améliorer qualitativement la distribution alimentaire aux populations vulnérables en général.

Leçons apprises :

  • Une faible proportion de l’aide d’urgence de ces dispositifs nationaux est destinée aux éleveurs pasteurs.
  • De meilleurs mécanismes de ciblage de l’aide qui répondent aux spécificités du pastoralisme doivent être développés.


Dirección / Officina Federal responsable COSUDE
Crédito Cooperación al desarrollo
Contrapartes del proyecto Contraparte del contrato
Organización no gubernamental internacional o extranjera
  • Other international or foreign NGO North


Coordinación con otros proyectos y actores
  • Acting For life
  • PRAPS : Projet régional d'Appui au Pastoralisme au Sahel,
  • CILSS: Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel
Presupuesto Fase en curso Presupuesto suizo CHF   1'000'000 Presupuesto actual suizo ya emitido CHF   768'500
Fases del proyecto Fase 1 01.10.2018 - 30.09.2021   (Fase en curso)