SDC Grands Lacs: Gender mainstreaming


Les inégalités de genre sont très ancrées dans les coutumes et les pratiques des populations de la région des Grands Lacs. Elles sont accentuées par le contexte en ébullition, particulièrement au Burundi et en RDC, qui contribue au taux élevé de viol et de violences basées sur le genre. La présente intervention contribuera à leur réduction en améliorant le niveau de l’expertise liée aux inégalités et à la Violence Basée sur le Genre (VBG) dans la région, en promouvant les réformes adéquates et favorisant l’empowerment des femmes avec l’implication des hommes.

Región/País Tema Período Presupuesto
Grandes Lagos
Género
Violencia sexual y de género
Organizaciones para la igualdad de la mujer
01.07.2017 - 30.06.2021
CHF 400'000
Contexto

La situation de conflit au Burundi et en RDC a causé un déplacement des populations dont la majorité est consituée de femmes. L’insécurité persitante à l’Est du Congo fait de cette partie du territoire un théatre de viols et violence sexuelles inpunies et constitue un élément aggravant des inégalités de genre déjà très prononcées dans la région. Les hommes et les femmes n’accèdent pas en effet de manière égale aux ressources  ce qui les maintient dans la pauvreté. L’organisation sociale très patriarcale place les femmes dans une situation de subordination par rapport aux hommes, ce qui limite leur participation dans les sphères politique, économique et sociale. De ce fait, elles ne profitent pas de manière égale aux projets de développement ni ne participent pleinement dans les processus de prise de décision.

Objetivos

Grâce à l’implication effective des femmes dans les instances de prise de décision à tous les niveaux, leur autonomisation s’en verra renforcée, particulièrement par leur accès plus équitable aux ressources financières et productives, contribuant ainsi à réduire les inégalités de genre et à lutter contre les VBGs.

Grupos destinarios
  • Les femmes, en particulier rurales ou issues  des couches sociales les plus défavorisées.
  • Les organisations partenaires qui seront parties prenantes dans plusieurs initiatives de l’intervention, en particulier le plaidoyer, les actions contre l’impunité des VBGs ainsi que le choix  en leur sein d’individus modèles qui vont constituer les piliers des campagnes  visant le changement des mentalités.
  • Les personnalités et les institutions publiques.
Efectos a medio plazo
  • L’autonomisation économique des femmes est renforcée à travers leur accès plus équitable aux ressources financières et productives.

  • L’implication active des femmes dans les instances de prise de décision, à tous les niveaux, est accrue, particulièrement par le biais d’un plaidoyer bien documenté.

  • La lutte contre les VBGs est renforcée à travers le  soutien d’initiatives engagées dans la lutte contre l’impunité dans les zones d’intervention du programme psychosocial.

Les champions en matière d’équité Hommes-Femmes sont renforcés et s’impliquent activement en faveur de rapports de pouvoir plus équitables entre les hommes et les femmes dans les zones d’intervention de la DDC.

Resultados

Resultados previstos:  

  • Des initiatives féminines mettant en œuvre des activités génératrices de revenus sont appuyées.
  • Des activités de plaidoyer visant à augmenter l’accès  des femmes aux ressources productives sont soutenues.
  • Des interfaces sont créées ou renforcées entre la société civile et les autorités publiques en vue d’une participation plus  accrue des femmes dans le dialogue  et la prise de décision.
  • Les activités menées dans les programmes de la coopération suisse en rapport avec l’implication des femmes dans la prise de décision sont capitalisées et diffusées
  • Des initiatives menées par les Organisations de la Société Civile contre l’impunité des VBGs sont appuyées.
  • Des procès, à grand potentiel d’impact sur la lutte contre l’impunité des violences basées sur le genre, sont appuyés dans les zones d’intervention du programme psychosocial.


Resultados de las fases anteriores:  

Résultats: une conscientisation et une sensibilisation accrues des responsables genre de l’équipe Grands Lacs de la DDC ; Le renforcement des  capacités des responsables de programmes nationaux et des partenaires. Plus d’une centaine de personnes (staff et partenaires) ont été formés ; Disposition d’une Work place policy par les 3 bureaux ; Contributions au Gender mainstreaming Plan de la Division par le biais d’un plan régional.

Leçons: l’existence d’un plan d’action de référence est un atout important pour accroître la cohérence de l’institution en matière de genre, et permet  d’avoir un cadrage stratégique  mieux élaboré ; le renforcement des capacités interne à lui seul ne suffit pas. Il est  nécessaire de  réaliser des activités spécifiques se focalisant sur les initiatives  visant à promouvoir l’accès aux ressources, l’équilibre des rapports de pouvoir, les mentalités/attitudes ; l’absence d’un système suivi-évaluation limite fortement la portée des actions. Le manque de capacités d’évaluer les résultats  des interventions ne permet pas  d’ajuster les programmes et les exploiter de façon optimale.


Dirección / Officina Federal responsable COSUDE
Crédito Cooperación al desarrollo
Contrapartes del proyecto Contraparte del contrato
Organización no gubernamental internacional o extranjera


Coordinación con otros proyectos y actores

Tous les programmes de la DDC; UN Women, les ministères en charge du genre dans les 3 pays; réseau genre de la DDC; point focal genre SENAP.

Presupuesto Fase en curso Presupuesto suizo CHF   400'000 Presupuesto actual suizo ya emitido CHF   328'408
Fases del proyecto Fase 2 01.07.2017 - 30.06.2021   (Fase en curso) Fase 1 01.05.2013 - 30.06.2017   (Completed)