Eau Potable, Hygiène & Assainissement UNICEF Tchad

Projet terminé

Le programme d’une durée de 3 ans vise à réduire la prévalence des maladies diarrhéiques d’origine hydrique dans les districts de Danamadji et de Yao, à travers un accès renforcé à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. Il permettra d’améliorer l’état de santé de quelques 300\'000 personnes. La DDC contribuera au Programme WASH mis en œuvre par l’Unicef au Tchad. Il s’inscrit dans les priorités du Tchad et dans la stratégie de la coopération suisse au Tchad 2013 - 2016.

Pays/région Thème Période Budget
Tchad
Eau
Santé
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Renforcement des systèmes de santé
Système de santé primaire
01.12.2013 - 31.05.2017
CHF 7'664'000
Contexte

Au Tchad, les taux d’accès à l’eau potable et à l’assainissement sont respectivement de 51% et 13%. 62 % de la population pratique la défécation à l’aire libre. 19.000 Tchadiens dont 15.900 enfants de moins de 5 ans, meurent chaque année de diarrhée : ces décès sont à presque 90% directement attribués à l’impureté de l’eau et au manque d’assainissement et d’hygiène (WASH). La stratégie 2013-2016 de la DDC au Tchad envisage de renforcer l’organisation, les performances et l’accessibilité des services de santé dans deux districts prioritaires, en mettant l’accent sur les déterminants fondamentaux de la santé, dont l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. En contribuant au programme WASH de l’Unicef, la DDC contribue à la réduction de la prévalence des maladies d’origine hydrique dans ses zones d’intervention et acquiert l’expertise et les données nécessaires au développement d’un programme en synergie avec le programme d’appui aux districts sanitaires qu’elle met en œuvre en parallèle.

Objectifs

La prévalence des maladies diarrhéiques et d’origine hydrique est réduite dans les districts sanitaires de Danamadji et de Yao grâce à l’accès durable aux infrastructures d’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. La santé de la population des deux districts s’améliore.

Groupes cibles

La population de Danamadji et de Yao notamment les élèves, les malades fréquentant les centres de santé, les femmes et les filles (122’502 dans le district sanitaires de Yao, 77’499 du district Danamadji et 97’000 des villages voisins des deux districts, soit au total environs 300'000 personnes).

Effets à moyen terme

  • L’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement s’améliorent dans les districts sanitaires de Danamadji et de Yao.
  • Les structures locales assurent la gestion et la maintenance des infrastructures d’eau potable dans les districts sanitaires de Danamadji et de Yao.

Résultats

Principaux résultats antérieurs:  

Les résultats de l’Unicef dans le secteur au Tchad :

  • Plus de 200 forages (dont 20 au Batha et 25 au Moyen Chari, zones prioritaires DDC) et une dizaine de mini adductions d’eau potable (AEP) pour plus de 200’000 personnes en 2012 ;
  • 10 forages en cours de réalisation dans le Moyen Chari pour l’année 2013 ;
  • 699 villages (20 au Batha) avec quelques 600’000 personnes qui ont mis fin à la défécation à l’air libre entre 2010 et 2012 avec l’approche ATCP;
  • 43 entreprises formées sur les techniques de forages manuels ;
  • Cartographie des zones favorables aux forages manuels au Tchad.


Direction/office fédéral responsable DDC
Crédit Coopération au développement
Partenaire de projet Partenaire contractuel
Organisme des Nations Unies (ONU)
  • SDC Field Office
  • Fonds des Nations Unies pour l’enfance


Budget Phase en cours Budget de la Suisse CHF   7'664'000 Budget suisse déjà attribué CHF   7'614'000
Phases du projet

Phase 1 01.12.2013 - 31.05.2017   (Completed)