Comment la Suisse vient en aide aux populations contraintes de fuir

Article, 20.05.2016

Comment agir face à des crises humanitaires qui se multiplient et qui durent de plus en plus longtemps? L’Aide humanitaire de la DDC s’efforce de faire un usage toujours plus rationnel des fonds à sa disposition. En plus de l’aide d’urgence, elle privilégie une assistance qui permet aux populations déplacées par des conflits ou une catastrophe de se prendre en main sur le long terme. La Suisse partagera plusieurs expériences concluantes lors du Sommet mondial de l'humanitaire du 23 au 24 mai 2016 à Istanbul.

Une famille dans un camp de réfugiés
Quand les crises ne peuvent être évitées, l’Aide humanitaire de la DDC s’efforce d’investir dans des projets qui rendent possible une réhabilitation à long terme des populations fragilisées. © UNHCR

Les temps actuels sont effrayants au regard de l’aide humanitaire à déployer pour secourir les populations victimes de conflits ou de catastrophes naturelles. Pour la seule année 2015, les besoins avaient été chiffrés à près de 20 milliards CHF (cinq fois plus qu’il y a dix ans), dont seule la moitié fut couverte. 

Les principales crises en cours se caractérisent par le fait qu’elles se prolongent durant de nombreuses années, qu’on pense au drame syrien, à la situation d’urgence qui perdure en République centrafricaine, ou encore aux violences répétées que subissent les populations victimes du groupe Boko Haram. On estime à ce jour à 60 millions le nombre de personnes déplacées qui ont dû fuir leur habitation sous la contrainte.

Face à cette réalité, les pays donateurs, les organisations internationales et les ONG sont obligés de se fixer des priorités et de parer au plus urgent, quitte à ne pas pouvoir répondre aux besoins élémentaires (subsistance, éducation, santé) d’autres centaines de millions de personnes à l’échelle de la planète. 

Réhabilitation à long terme

En parallèle, la Suisse, comme d’autres, fait tout pour adapter au mieux ses stratégies d’intervention. Depuis de nombreuses années, la DDC mais aussi la Division Sécurité humaine du DFAE s’emploient à prévenir les conflits et les catastrophes au moyen d’initiatives très concrètes déployées sur le terrain. 

Quand les crises ne peuvent être évitées, l’Aide humanitaire de la DDC s’efforce alors d’investir autant que possible dans des projets qui visent une réhabilitation à long terme des populations fragilisées. Soutiens à l’appui, les bénéficiaires sont accompagnés dans le développement de leur propre «résilience», à savoir leur capacité à faire face aux difficultés et à se reconstruire un quotidien, parfois loin de leurs terres d’origine. 

Au Sommet mondial l’humanitaire d’Istanbul, la délégation suisse emmenée par le conseiller fédéral Didier Burkhalter aura l’occasion de faire part de plusieurs expériences concluantes en la matière (voir ci-dessous). La Suisse plaidera par ailleurs pour un meilleur respect des valeurs et principes du droit international humanitaire. 

Syrie: aide à l’emploi, coupons alimentaires et habitations durables

Aider les Syriens déplacés à se sentir utiles et à toucher un gagne-pain en même temps qu’ils contribuent à la reconstruction de leur pays, tel est l’objectif d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) cofinancé par la DDC. Au vu de la crise qui dure, les Syriens ne veulent pas rester inactifs plus longtemps.

«Recommencer à vivre dans un pays à feu et à sang», article à paraître dans l’édition 2/2016 du magazine Un seul monde (dossier spécial «Réfugiés et migrants») (PDF, Page 1, 2.4 MB, Français)

 

La résilience des victimes du conflit syrien passe également par le développement de nouveaux vecteurs d’assistance alimentaire. Dans les villes de Homs et Lattaquié, le Programme alimentaire mondial de l’ONU distribue des bons d’achat à des femmes enceintes ou nouvellement mères. Celles-ci sont alors en mesure d’acheter la nourriture qui leur convient le mieux. Un expert du Corps suisse d’aide humanitaire coordonne le projet.

Interview avec Stefan Bumbacher, expert du Corps suisse de l'aide humanitaire

Financier et technique, le soutien que la Suisse offre au bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Syrie est crucial. La présence de l’expert en construction Henri Stalder à Damas durant deux années a permis au HCR de développer des standards de construction en «dur» au milieu des ruines. C’est en retrouvant un vrai toit que les Syriens déplacés peuvent se projeter dans l’avenir.

Projet HCR en Syrie: Reconstruire au-delà de l’urgence

De manière générale, l’engagement de la Suisse au Moyen-Orient vise à accompagner l’aide d’urgence déployée en Syrie, en Irak, en Jordanie et au Liban d’une vision durable du développement des populations concernées.

Stratégie de coopération de la Suisse au Moyen-Orient: assurer la sécurité des populations sur le long terme 

Darfour: produire du miel envers et contre tout

Près de 3 millions de Soudanais ont dû fuir leurs terres durant la guerre au Darfour. La DDC a financé dès 2010 un programme de relance de l’apiculture locale pour rendre les populations déplacées le plus autonome possible financièrement. Pari gagné: à ce jour, plus de 3300 exploitations familiales commercialisent du miel, activité générant parfois jusqu’à 2900 CHF par année.

Projet au Soudan «Des paysans déplacés par la guerre se construisent de nouvelles perspectives économiques»

Somalie: une aide humanitaire qui renforce les services de base

La DDC a déboursé 4 millions CHF pour soutenir les activités du CICR en Somalie durant l’année 2016. L’organisation internationale sensibilise divers protagonistes au respect du droit international humanitaire. Elle renforce aussi le système de santé, le réseau d’eau potable et la production agricole dans plusieurs régions du pays.

Somalie: les défis d’une intervention dans un contexte de crise qui dure 

Initiative Nansen: une vision à long terme pour les personnes déplacées

Au mois d’octobre 2015, la Suisse et la Norvège ont présenté un «Agenda pour la protection des personnes déplacées au-delà des frontières en contexte de catastrophes et des changements climatiques», fruit de l’Initiative Nansen concrétisée par le professeur bernois Walter Kälin.

Mesures préventives en faveur des personnes déplacées en raison de catastrophes naturelles et des effets du changement climatique

Liens

Projets actuels

Objet 61 – 72 de 1180

De l'eau propre en Asie centrale – Pour une gestion autonome de l’approvisionnement en eau

Des garçonse en train  de se laver les mains

01.01.2013 - 31.12.2019

Les zones rurales d'Ouzbékistan ne disposent pas d'une quantité suffisante d'eau propre. Parmi les 10 millions d'habitants, nombreux sont ceux qui souffrent de maladies dues à l'eau souillée. Un projet financé par la DDC contribue à améliorer la situation en aidant les villageois à organiser eux-mêmes leur approvisionnement en eau.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Politique du secteur de l’eau
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau

01.01.2013 - 31.12.2019


CHF 6'157'000



Plannes Project: Promotion de la coopération transfrontalière locale

01.01.2013 - 31.12.2020

Jusqu’ici, l’UEMOA[1] a abordé l’intégration régionale par le haut, à travers les Etats. Les collectivités territoriales ne sont directement éligibles ni à ses allocations budgétaires[2], ni à ses programmes sectoriels. Le Conseil des Collectivités Territoriales (CCT) veut changer cette situation en initiant le PCTL qui donne aux élus locaux les ressources pour réaliser des projets transfrontaliers améliorant l’accès des populations aux services publics de base.  Il replace la décentralisation au cœur de l’intégration régionale et du développement socioéconomique.

[1] Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine créée en 1994 et regroupant huit pays d’Afrique de l’Ouest.

[2] De 1996 à 2006, l’UEMOA a alloué aux pays CHF 270'000'000 au titre de compensations financières liées à l’intégration. Ces ressources sont destinées exclusivement aux Gouvernements.

Pays/région Thème Période Budget
West Africa
Governance
Other
Decentralisation
Sector not specified
Public sector policy
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Unallocated / Unspecified
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Sectors not specified
Public sector policy and administrative management

01.01.2013 - 31.12.2020


CHF 8'187'500



Une meilleure qualité de vie pour les Roms en Bulgarie

Deux jeunes filles dansent.

01.01.2013 - 30.11.2019

Les Roms constituent la plus grande minorité ethnique de Bulgarie. Un grand nombre d’entre eux sont exposés à l’exclusion sociale, à la discrimination, à la pauvreté et au chômage. Leur accès à la formation et aux soins médicaux est entravé par des obstacles sociaux, culturels et économiques. Avec sa contribution à l’UE élargie, la Suisse soutient des projets visant à améliorer les conditions de vie des Roms en Bulgarie.

Pays/région Thème Période Budget
Bulgarie
Accroître la sécurité sociale
Prévention
Diverses prestations sociales

01.01.2013 - 30.11.2019


CHF 6'695'773



Programme d’appui aux communes urbaines du Mali (PACUM)

01.01.2012 - 31.12.2019

Un des enjeux de la reconstruction du Mali se trouve dans la promotion de villes secondaires délivrant des services de base aux populations et redevables devant leurs citoyens. C’est l’objet de ce programme financé par la Banque Mondiale à hauteur de CHF 65’000'000. Sollicitée pour son savoir-faire en matière de développement local, la DDC apporte une contribution de CHF 18'200'000 (21% coût global) pour structurer la gouvernance à la base et soutenir les dotations d’investissement pour les villes de Koutiala et Tombouctou.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Agriculture & food security
Governance
Education
Rural infrastructure (till 2016)
Decentralisation
Public sector policy
Primary education
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
EDUCATION
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Public sector policy and administrative management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Primary education

01.01.2012 - 31.12.2019


CHF 18'220'000



Better Planning for Albania's Government

Meeting of the Government of Albania.

01.01.2012 - 31.12.2020

Albania’s economy, public finance, and debt remain areas of concern as the government tries to keep positive growth and stability in a challenging context. Although capacities for policy and financial planning have improved, there still is a need for better performance, monitoring and integrated planning. Since 2005 a group of donors including Switzerland introduced the Integrated Planning System, a tool that aids the government in strategy planning while observing budget constraints.

Pays/région Thème Période Budget
Albania
Governance
Decentralisation
Public finance management
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Public finance management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Public finance management

01.01.2012 - 31.12.2020


CHF 1'375'000



Echange de connaissances et d’expériences sur la protection des écosystèmes des forêts de montagne dans les Andes

Section de forêt andine sous la brume.

01.11.2011 - 31.12.2019

Les forêts des Andes sont précieuses à bien des égards : elles stockent l’eau et la purifient, protègent des dangers naturels et absorbent les gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. Grâce au projet ANFOR, la DDC contribue à protéger durablement les forêts de montagne dans les Andes.

Pays/région Thème Période Budget
Ande
Changement climatique & environnement
Politique de l’environnement
Politique de sylviculture
Protection de la biosphère
Biodiversité
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
Développement sylvicole
Politique de l’environnement et gestion administrative
Politique de la sylviculture
Politique de l’environnement et gestion administrative
Protection de la biosphère
Protection de la biosphère
Diversité biologique

01.11.2011 - 31.12.2019


CHF 8'072'000



Swiss Bluetec Bridge: les start-up suisses au service des plus défavorisés

01.04.2011 - 31.12.2020

Les défis de l’eau ouvrent un large champ pour les innovations technologiques de pointe. L’initiative Swiss Bluetec Bridge de la DDC compte soutenir ces innovations pour faciliter l’accès à l’eau aux plus pauvres. La première start-up qui bénéficiera d’un prêt est l’entreprise Swiss Fresh Water qui a développé un système à bas coûts de dessalement d'eau salée ou saumâtre.

Pays/région Thème Période Budget
Monde entier
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base

01.04.2011 - 31.12.2020


CHF 2'050'000



Un fonds pour soutenir la formation de personnes défavorisées au Népal

 Eine junge nepalesische Frau arbeitet an einem Sicherungskasten.

01.01.2011 - 30.06.2020

La DDC a créé l’Employment Fund Nepal aux côtés du gouvernement népalais et d’autres partenaires pour contribuer à la formation de personnes jeunes et défavorisées. Les instituts de formation préfinancent la formation et sont ensuite remboursés par le fonds si les personnes formées trouvent un emploi correctement rémunéré.

Pays/région Thème Période Budget
Népal
Formation professionelle
Emploi & développement économique
Formation professionnelle
Création d'emplois
Développement de petites et moyennes entreprises
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
INDUSTRIES MANUFACTURIERES
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative
Développement des Petites et moyennes entreprises (PME)

01.01.2011 - 30.06.2020


CHF 5'996'665



Participation active des citoyennes et citoyens tunisiens – PACT

01.01.2026 - 31.12.2028

La Suisse veut contribuer à la transition démocratique de la Tunisie suite à la révolution de 2011. Cette transition passe par une participation accrue des citoyens, en particulier des jeunes, dans la gestion des affaires publiques à travers la mise en place de mécanismes de participation inclusive. La Suisse entend promouvoir des initiatives citoyennes faisant la promotion d’une culture de redevabilité des acteurs politiques auprès des communautés tout en formant les nouveaux élus locaux dans le cadre de la décentralisation.


Contribution au programme santé de mediCuba-Suiza (mCS)

01.09.2025 - 31.08.2027

Après plusieurs années de soutien sporadiques, la coopération suisse propose de renouveler un soutien programme à l’association suisse mediCuba-Suiza (mCS). Cette dernière collabore avec plusieurs institutions publiques de premier plan, et favorise les échanges techniques entre professionnels de la santé en leur permettant un accès aux technologies et méthodes de traitement modernes. mCS  contribue ainsi à la couverture universelle des services de santé.


Youth-Inclusive Rural Finance (YIRF)

15.09.2024 - 14.09.2028

Millions of Tanzanian young people living in rural areas, in particular young women, are affected by vulnerable employment. Building on successful Swiss experience in youth employment, this initiative aims at increasing gainful self-employment through enhanced financial inclusion. It will support the design, market entrance and upscaling of innovative digital financial products and services tailored to rural youth, including female youth. In order to ensure scale and sustainability, a partnership with the private sector will be developed.


Projet planifié

Towards Elimination of Malaria in the United Republic of Tanzania (TEMT)

01.04.2024 - 31.03.2032

Tanzania made massive progress in malaria control through innovative approaches over the past decade. To sustain and expand these results, the program will capacitate Tanzanian institutions to engage in subnational, intersectoral and cross borders malaria elimination strategies in the region whilst continuously informing the global malaria policies and technical guidelines with practices from Tanzania. Switzerland is a recognised global expert in malaria, providing a strong rational for a renewed Swiss commitment towards “a malaria free world” by 2030.

Objet 61 – 72 de 1180