Comment la Suisse vient en aide aux populations contraintes de fuir

Article, 20.05.2016

Comment agir face à des crises humanitaires qui se multiplient et qui durent de plus en plus longtemps? L’Aide humanitaire de la DDC s’efforce de faire un usage toujours plus rationnel des fonds à sa disposition. En plus de l’aide d’urgence, elle privilégie une assistance qui permet aux populations déplacées par des conflits ou une catastrophe de se prendre en main sur le long terme. La Suisse partagera plusieurs expériences concluantes lors du Sommet mondial de l'humanitaire du 23 au 24 mai 2016 à Istanbul.

Une famille dans un camp de réfugiés
Quand les crises ne peuvent être évitées, l’Aide humanitaire de la DDC s’efforce d’investir dans des projets qui rendent possible une réhabilitation à long terme des populations fragilisées. © UNHCR

Les temps actuels sont effrayants au regard de l’aide humanitaire à déployer pour secourir les populations victimes de conflits ou de catastrophes naturelles. Pour la seule année 2015, les besoins avaient été chiffrés à près de 20 milliards CHF (cinq fois plus qu’il y a dix ans), dont seule la moitié fut couverte. 

Les principales crises en cours se caractérisent par le fait qu’elles se prolongent durant de nombreuses années, qu’on pense au drame syrien, à la situation d’urgence qui perdure en République centrafricaine, ou encore aux violences répétées que subissent les populations victimes du groupe Boko Haram. On estime à ce jour à 60 millions le nombre de personnes déplacées qui ont dû fuir leur habitation sous la contrainte.

Face à cette réalité, les pays donateurs, les organisations internationales et les ONG sont obligés de se fixer des priorités et de parer au plus urgent, quitte à ne pas pouvoir répondre aux besoins élémentaires (subsistance, éducation, santé) d’autres centaines de millions de personnes à l’échelle de la planète. 

Réhabilitation à long terme

En parallèle, la Suisse, comme d’autres, fait tout pour adapter au mieux ses stratégies d’intervention. Depuis de nombreuses années, la DDC mais aussi la Division Sécurité humaine du DFAE s’emploient à prévenir les conflits et les catastrophes au moyen d’initiatives très concrètes déployées sur le terrain. 

Quand les crises ne peuvent être évitées, l’Aide humanitaire de la DDC s’efforce alors d’investir autant que possible dans des projets qui visent une réhabilitation à long terme des populations fragilisées. Soutiens à l’appui, les bénéficiaires sont accompagnés dans le développement de leur propre «résilience», à savoir leur capacité à faire face aux difficultés et à se reconstruire un quotidien, parfois loin de leurs terres d’origine. 

Au Sommet mondial l’humanitaire d’Istanbul, la délégation suisse emmenée par le conseiller fédéral Didier Burkhalter aura l’occasion de faire part de plusieurs expériences concluantes en la matière (voir ci-dessous). La Suisse plaidera par ailleurs pour un meilleur respect des valeurs et principes du droit international humanitaire. 

Syrie: aide à l’emploi, coupons alimentaires et habitations durables

Aider les Syriens déplacés à se sentir utiles et à toucher un gagne-pain en même temps qu’ils contribuent à la reconstruction de leur pays, tel est l’objectif d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) cofinancé par la DDC. Au vu de la crise qui dure, les Syriens ne veulent pas rester inactifs plus longtemps.

«Recommencer à vivre dans un pays à feu et à sang», article à paraître dans l’édition 2/2016 du magazine Un seul monde (dossier spécial «Réfugiés et migrants») (PDF, Page 1, 2.4 MB, Français)

 

La résilience des victimes du conflit syrien passe également par le développement de nouveaux vecteurs d’assistance alimentaire. Dans les villes de Homs et Lattaquié, le Programme alimentaire mondial de l’ONU distribue des bons d’achat à des femmes enceintes ou nouvellement mères. Celles-ci sont alors en mesure d’acheter la nourriture qui leur convient le mieux. Un expert du Corps suisse d’aide humanitaire coordonne le projet.

Interview avec Stefan Bumbacher, expert du Corps suisse de l'aide humanitaire

Financier et technique, le soutien que la Suisse offre au bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Syrie est crucial. La présence de l’expert en construction Henri Stalder à Damas durant deux années a permis au HCR de développer des standards de construction en «dur» au milieu des ruines. C’est en retrouvant un vrai toit que les Syriens déplacés peuvent se projeter dans l’avenir.

Projet HCR en Syrie: Reconstruire au-delà de l’urgence

De manière générale, l’engagement de la Suisse au Moyen-Orient vise à accompagner l’aide d’urgence déployée en Syrie, en Irak, en Jordanie et au Liban d’une vision durable du développement des populations concernées.

Stratégie de coopération de la Suisse au Moyen-Orient: assurer la sécurité des populations sur le long terme 

Darfour: produire du miel envers et contre tout

Près de 3 millions de Soudanais ont dû fuir leurs terres durant la guerre au Darfour. La DDC a financé dès 2010 un programme de relance de l’apiculture locale pour rendre les populations déplacées le plus autonome possible financièrement. Pari gagné: à ce jour, plus de 3300 exploitations familiales commercialisent du miel, activité générant parfois jusqu’à 2900 CHF par année.

Projet au Soudan «Des paysans déplacés par la guerre se construisent de nouvelles perspectives économiques»

Somalie: une aide humanitaire qui renforce les services de base

La DDC a déboursé 4 millions CHF pour soutenir les activités du CICR en Somalie durant l’année 2016. L’organisation internationale sensibilise divers protagonistes au respect du droit international humanitaire. Elle renforce aussi le système de santé, le réseau d’eau potable et la production agricole dans plusieurs régions du pays.

Somalie: les défis d’une intervention dans un contexte de crise qui dure 

Initiative Nansen: une vision à long terme pour les personnes déplacées

Au mois d’octobre 2015, la Suisse et la Norvège ont présenté un «Agenda pour la protection des personnes déplacées au-delà des frontières en contexte de catastrophes et des changements climatiques», fruit de l’Initiative Nansen concrétisée par le professeur bernois Walter Kälin.

Mesures préventives en faveur des personnes déplacées en raison de catastrophes naturelles et des effets du changement climatique

Liens

Projets actuels

Objet 1177 – 1188 de 1189

North Tajik II Water Supply Project

01.01.2014 - 31.12.2019

Urban water supply in Tajikistan is in bad condition due to the lack of maintenance since the break-up of the Soviet Union. This project aims at improving the water supply in four cities in the North of Tajikistan through the combination of three components: physical investments, corporate development and consumer participation.


Wastewater Treatment Plant Gjakova with KfW

01.01.2014 - 31.12.2019

SECO is entering with this project the domain of wastewater treatment by cofinancing the construction of a wastewater treatment plant (WWTP) in Gjakova with KfW.


Support to the State Audit of Vietnam

01.01.2014 - 31.12.2019

Supreme Audit Institutions (SAIs) are key in any Public Financial Management system because they foster accountability and transparency. The State Audit of Vietnam (SAV) is Vietnam's external oversight function. It has recently gained constitutional recognition and has formulated a comprehensive development plan.


Extension of Metro Line no 4 pre-feasibility and feasibility studies

Uomini con mappa della metropolitana

24.09.2013 - 07.09.2019

Heavy traffic, pollution and an under-dimensioned street network became the order of the day in Bucharest. Substantial investments in the existing metro network, operated by Metrorex, are urgent. Since it is planned to extend the M4 metro line, this projects supports the preparation of a pre-feasibility study and a feasibility study, based on whose Metrorex will be able to reach out to potential donors to secure financing for the actual implementation of this large infrastructure project.


Improved Water and Wastewater Services Program - Phase II

01.07.2013 - 31.12.2023

The Improved Water and Wastewater Services Program - Phase II (IWSP II) plans to increase the coverage of water supply systems and wastewater treatment infrastructure in four Governorates of Upper Egypt (Qena, Assiout, Minya, Sohag).


The Sustainable Trade Initiative IDH

30.06.2013 - 31.12.2021

IDH is a neutral convener that brings together companies in a safe pre-competitive arena, acts as facilitator to organize cooperation between companies, NGOs, governments, knowledge institutes, banks and trade unions. IDH kick-starts sustainability programs by co-funding and de-risking private investments, and helps exploring new concepts that will help create scalable, self-sustaining solutions that deliver impact at scale on Sustainable Development Goals, with a focus on: improved livelihoods of smallholder farmers and increased, decent incomes for workers to help end poverty (SDG1), promote inclusive and sustainable economic growth (SDG 8), improve gender equality (SDG 5), nutrition (SDG 2) and help to halt deforestation (SDG 15) and reduce toxic loading.


Kant Water Supply Project

01.06.2013 - 31.12.2019

SECO has a longstanding partnership with the Kyrgyz Government aiming to develop and strengthen the urban water and sewerage sector of the country. Responding to the significant institutional and infrastructural needs, SECO engaged in 2013 in the Kant Water Supply Project (Phase I) on co-financing basis with EBRD. The municipality and water company have engaged in a public private partnership scheme. The project will rehabilitate the water and partly the waste water infrastructure of Kant and improve the management of the water company. The project with an overall budget of EUR 7,65 million, will be financed by an EBRD loan of EUR 1,5 mio., a grant by EBRD of EUR 0,45 mio. and a grant by SECO of EUR 5,7 mio.



Wealth Accounting and Valuation of Ecosystem Services

01.03.2013 - 31.12.2019

Human wellbeing is highly dependent on ecosystems and biodiversity, yet these critical natural resources are being degraded at alarming rates. Part of the solution lies in better informed policy making, in both public and private sectors, which take into account the full value of the benefits from ecosystems. WAVES and the Natural Capital Accounting Program help developing countries to value their natural capital and ecosystem services and how to use this information for policy making in favour of a sustainable development.


Public finance management - Subnational Strengthening Program

14.02.2013 - 31.12.2019

This program aims at providing technical assistance and training to Peruvian subnational governments in the area of public finance management (PFM). The objective is to improve public services delivery and increase cost transparency at the decentralized level. In Peru, regional governments and local governments represent more than 40% of total public spending. However, very little systematic action has been directed so far to support the strengthening and modernization of regional and local governments, thus reducing the capacity of sub-national governments to soundly deliver key public services in areas such as education, health, water and sanitation, waste management, public transport, and security.


Municipal Solid Waste Management Project - Chiclayo Limpio

01.01.2012 - 30.06.2020

Switzerland supports the Peruvian city of Chiclayo in improving the management of the generated municipal solid waste in an integrated manner. The Project has pilot character and will serve the Ministry of Environment and other Peruvian muncipalities as a model.


Partnership for Market Readiness

01.01.2011 - 31.12.2020

The Partnership for Market Readiness (PMR) is a forum for collective action and a fund to support capacity building to scale up climate change mitigation. The PMR brings together more than 30 countries, international organizations, and technical experts to facilitate country-to-country exchange and enables enhanced cooperation and innovation.

Objet 1177 – 1188 de 1189