Protéger les droits de l’homme et les libertés

Par sa coopération internationale, la Suisse s’engage en faveur du respect, de la protection, de la promotion et du développement dynamique des droits de l’homme. Elle développe un dialogue politique dans plusieurs pays partenaires et intervient au sein de diverses institutions multilatérales.

Les droits de l’homme sont des droits fondamentaux universels, qui sont essentiels à la dignité, à la survie et au développement de chacun. Ils constituent des droits inaliénables et indivisibles.

Dans sa volonté générale de promouvoir et faire respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales de chacun, la coopération internationale de la Suisse fait de la protection des droits des plus vulnérables une priorité. Elle s’engage contre l’impunité et les discriminations et pour le respect des droits des membres de minorités.

La Suisse promeut dans ses pays partenaires, et tout particulièrement dans les contextes dits «fragiles», des conditions-cadre favorables au respect des droits de l’homme et qui permettent à chacun d’exercer ses droits.

Elle contribue à renforcer la place centrale des acteurs non-étatiques sur la scène politique. La société civile, qui inclut les défenseurs des droits de l’homme, et les entreprises représentent deux acteurs clé pour la promotion des droits de l’homme.

Renforcer et développer le cadre international existant

A un niveau global, la Suisse contribue au renforcement du cadre international des droits de l’homme et à sa mise en œuvre. Elle promeut la ratification universelle des traités existants et s’engage activement, sous la forme de propositions et à travers la négociation de résolutions, pour que le cadre normatif soit en adéquation avec les exigences actuelles et futures. La Suisse plaide pour des institutions de droits de l’homme fortes tant au niveau global que régional et national.