Bangladesh

Moins de pauvreté, plus de participation citoyenne: les activités menées par la Suisse au Bangladesh visent à favoriser l’accès de la population aux ressources, aux services et aux décideurs politiques. Le développement économique des régions rurales et l’amélioration, en parallèle, de l’efficacité des gouvernements locaux contribuent à la réduction de la pauvreté. La Suisse mise sur une étroite collaboration avec le secteur privé pour promouvoir la durabilité.

Carte du Bangladesh
© DFAE

Le Bangladesh a accompli d’énormes progrès dans le domaine de la réduction de la pauvreté et fait partie du groupe des pays à revenu moyen inférieur. Ce pays densément peuplé reste toutefois marqué par de fortes inégalités sociales et une proportion élevée de personnes pauvres, et ce aussi dans les zones urbaines. La population est confrontée au quotidien aux problèmes liés à la rareté des ressources et aux effets négatifs du changement climatique. Face à un marché du travail saturé, la migration de main d’œuvre représente une alternative intéressante.

À travers ses activités de coopération au développement, la Suisse souhaite améliorer les conditions de vie des groupes de population pauvres et défavorisés. Le développement économique, le renforcement des gouvernements locaux et la protection des travailleurs migrants sont au cœur de sa stratégie de coopération 2018-2021. Les questions liées à la bonne gouvernance et aux droits de l’homme jouent également un rôle important. Une meilleure participation citoyenne des groupes de population défavorisés est de nature à favoriser une plus grande justice sociale.

Crise des réfugiés en provenance du Myanmar

Le Bangladesh accueille plus de 900’000 personnes qui ont fui les violences au Myanmar voisin pour se réfugier dans la région frontalière de Cox’s Bazar. Ces personnes ont tout abandonné et sont complètement démunies. De nombreux enfants ont en outre perdu leurs parents.

Face à l’ampleur des besoins, la Suisse a porté son assistance à 30 millions de francs depuis la recrudescence des violences en 2017. L’engagement humanitaire a permis de redonner aux réfugiés un accès à l’eau potable, à la nourriture et aux infrastructures d’assainissement. Il a aussi servi à la mise en place de sites pour abriter ces personnes arrivées en masse. L’Aide humanitaire de la DDC a également fourni du matériel de diagnostic et des équipements pour augmenter les capacités d’accueil de trois hôpitaux de la région de Cox’s Bazar. Des experts du Corps suisse d’aide humanitaire se trouvent dans la zone pour soutenir les agences onusiennes. Au-delà de l’aide d’urgence, la DDC soutient des activités de développement sur le moyen terme pour appuyer les communautés d’accueil.

De l’autre côté de la frontière, la DDC continue de soutenir des actions humanitaires pour les personnes affectées par le conflit dans l’Etat de Rakhine au Myanmar, malgré un accès restreint.

Gouvernance démocratique

Des mécanismes de participation pour plus de proximité avec les citoyens

Les projets suisses dans le domaine de la gouvernance locale favorisent la participation politique de la population locale et aident les structures administratives locales à fournir aux citoyens d’importantes prestations de service. Ils visent une amélioration de l'interaction entre les citoyens, les gouvernements locaux et les fournisseurs de prestations. Les projets de la DDC dans le domaine des droits de l’homme ont pour but de renforcer davantage encore la participation des groupes de population défavorisés. Une meilleure participation citoyenne et une responsabilisation accrue des institutions publiques constituent des conditions essentielles à la poursuite du développement économique et à la stabilité sociale du Bangladesh.

Réformes de l’Etat et de l’économie

Développement économique

Meilleures opportunités sur le marché et meilleurs revenus

Grâce au soutien de la Suisse, les différents acteurs du marché sont mieux connectés entre eux.  Les petits producteurs et prestataires de services bénéficient d’un meilleur accès au marché et peuvent ainsi accroître leurs revenus et saisir de nouvelles opportunités commerciales. À travers ses projets, la DDC vise à soutenir la population rurale dans les domaines, par exemple, de la transformation du lait, de la pêche et de l’élevage de crevettes. En parallèle, elle se mobilise en faveur d’une répartition plus équitable des responsabilités entre les femmes et les hommes. Des projets axés sur la formation professionnelle et menés en étroite collaboration avec le secteur privé aident les jeunes en particulier à trouver du travail ou à décrocher un emploi mieux qualifié, notamment dans la branche du textile. La Suisse encourage les entreprises sociales et les compagnies d’assurance pour inciter le secteur privé à s’investir davantage dans la lutte contre la pauvreté.

Au niveau national, la Suisse s’efforce de promouvoir la responsabilité sociétale des entreprises (Corporate Social Responsibility). Le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) œuvre à l’amélioration des conditions de travail, en particulier dans le secteur du textile, en soutenant le programme «Better Work» de l’Organisation internationale du travail (OIT). Le Bangladesh profite en outre de la franchise des droits de douane accordée aux pays en développement.

Développement du secteur privé et services financiers

Une migration de main d’œuvre plus sûre

Pour de nombreuses personnes au Bangladesh, la stratégie consistant à émigrer pour trouver du travail, dans les pays du Golfe notamment, permet de contourner les problèmes de surpopulation et de saturation du marché du travail. Les transferts de fonds constituent par ailleurs une importante source de revenus. Les travailleurs migrants doivent toutefois être mieux préparés aux problèmes et aux risques que cela implique. La Suisse s’engage aux niveaux local, national et mondial en faveur d’une migration de main d’œuvre plus sûre, au service du développement durable du Bangladesh. Elle s’investit également en faveur de l’intégration sociale et économique des victimes de la traite des êtres humains.

Migration

Aide humanitaire

Aide d'urgence en faveur des réfugiés et en cas de catastrophes naturelles

La Suisse fournit une aide humanitaire aux réfugiés rohingyas dans le sud-est du pays, en particulier dans le domaine de l’eau potable et de la santé. Dans le même temps, elle soutient la population locale touchée par l’afflux de réfugiés et associe, dans la mesure du possible, les mesures d’aide à la survie avec des projets de développement à moyen terme.

Les catastrophes naturelles et les conséquences du changement climatique rendent difficiles les conditions de vie de la population bangladaise. L’Aide humanitaire de la DDC apporte son soutien aux personnes touchées par des catastrophes naturelles.

Aide humanitaire

Approche et partenaires

Soucieuse de poursuivre une approche globale et cohérente, la Suisse collabore étroitement avec les autorités locales, d'autres pays donateurs et des organisations internationales comme l’Organisation des Nations Unies. Le secteur privé est également un partenaire important de la Suisse.

Principaux partenaires de la Suisse au Bangladesh:

  • ONG suisses: Swisscontact, Helvetas, Swiss Intercooperation
  • ONG internationales: Handicap International, Solidarités International
  • ONG locales: BRAC
  • ministères
  • organisations de la société civile locale: Ain O Salish Kendra (organisation active dans le domaine des droits de l’homme)
  • entreprises privées suisses et locales
  • organisations multilatérales: Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Organisation internationale du Travail (OIT), Banque asiatique de développement (BAsD), Organisation internationale pour les migrations (OIM), Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR)

Thèmes transversaux

Dans tous ses projets, la Suisse s’engage en faveur de l’égalité entre les sexes, en appliquant une politique cohérente en la matière. Elle intègre les principes de bonne gouvernance dans tous ses programmes.

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 33

Amélioration des soins dans les hôpitaux de Cox’s Bazar, au Bangladesh

Des femmes, des enfants et des hommes dans une Unité de chirurgie.

15.05.2018 - 30.09.2019

Depuis août 2017, plus de 700’000 Rohingyas ont fui les violences dans l’État de Rakhine, au Myanmar, pour se réfugier au Bangladesh. Ils y ont rejoint ceux que les crises précédentes avaient poussé à l’exode. Aujourd’hui, quelque 900’000 réfugiés du Myanmar vivent dans le district de Cox’s Bazar, dans le sud du Bangladesh. En raison de cet afflux migratoire massif, les trois hôpitaux de la région sont surchargés. L’Aide humanitaire de la DDC soutient les hôpitaux en améliorant les infrastructures et en dispensant des formations en analyses de laboratoire et en logistique.

Pays/région Thème Période Budget
Bangladesh
Santé
Services médicaux
Renforcement des systèmes de santé
SANTE
SANTE
Services médicaux
Politique de la santé et gestion administrative

15.05.2018 - 30.09.2019


CHF 200'000



Bangladesh: grâce à une formation, les personnes pauvres voient s’améliorer leurs chances de décrocher un emploi dans les secteurs du textile et du bâtiment

Dans une usine textile, trois couturières travaillent chacune sous l'œil avisé d’une personne chargée de leur formation.

01.04.2015 - 31.03.2021

Au Bangladesh, les secteurs du textile et du bâtiment affichent une forte croissance. Pourtant, nombreux sont les hommes et les femmes, parmi les personnes démunies, qui n’ont pas le savoir-faire nécessaire pour décrocher un emploi qualifié. Financé conjointement par la Suisse et le Royaume-Uni et planifié jusqu’en 2019, un projet axé sur la formation continue en entreprise vise à offrir à 110’000 personnes de meilleures perspectives dans le domaine de l’emploi. Les résultats enregistrés à ce jour sont encourageants.

Pays/région Thème Période Budget
Bangladesh
Emploi & développement économique
Formation professionelle
Création d'emplois
Formation professionnelle
Politique commerciale & system de marché
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
EDUCATION
POLITIQUE COMMERCIALE ET REGLEMENTATIONS
Politique de l’emploi et gestion administrative
Formation professionnelle
Politique commerciale et gestion administrative

01.04.2015 - 31.03.2021


CHF 5'825'000



Ashshash: for men and women who have escaped trafficking

01.10.2022 - 28.02.2029

20,000 people (of whom 70% women) who have experienced trafficking will be economically and socially rehabilitated. Public and private institutions will provide employment or in-kind support for entrepreneurship to men and women who have escaped trafficking. The Government will better address the prevention of trafficking, protection of victims, prosecution of traffickers in the revision and enacting of policies, and create partnerships, for bringing about systemic changes.


Bangladesh Agricultural and Disaster Insurance Programme

01.11.2021 - 31.12.2028

Farmers will improve their productivity and resilience by gaining access to client-oriented and affordable agricultural insurance products. Insurance-cover will allow farmers to invest in higher-return activities, access credit and to recover faster when affected by weather, diseases and disasters. By building capacity of and facilitating coordination and linkages among key stakeholders, inclusive insurance markets will be developed to eventually cater for several million farmers.


Projet planifié

SHOMOSHTI - Prosperity for the poor and disadvantaged

01.04.2020 - 30.06.2027

Rural households, engaged in agriculture and cottage industries, will benefit from a better wellbeing due to more income and savings, and improved nutrition, health and levels of education. The Shomoshti project will achieve this through a combined approach of facilitating markets to work for the poor and disadvantaged, and ensuring their effective access to social services and savings systems.


Local Economic Development (LED) Project

01.02.2020 - 30.09.2029

Small and medium entrepreneurs, their employees, and citizens will benefit from inclusive economic growth and equitable employment generation. Public and private sector actors will engage in joint local economic strategizing, planning and implementation. The improved framework conditions for inclusive business will result in more jobs, economic empowerment and ultimately increased sustainable income and well-being; particularly of the poor and disadvantaged.


Projet planifié

Building Skills for Unemployed and Underemployed Labour (B-SkillFUL)

01.11.2019 - 31.10.2027

The Building Skills for Unemployed and Underemployed Labour project will develop the skills of poor and disadvantaged men and women at the grassroots level, to enhance their income through decent employment and move them out of poverty. The project will work with the Informal Sector Industry Skills Council to improve work conditions through partnerships with the private informal enterprises and private training providers.


Projet planifié

Strengthened & Informative Migration Systems (SIMS)

01.11.2019 - 31.10.2026

The project supports men and women migrant workers and their families to make informed choices related to migration. The benefits of migration are enhanced for individuals and for the society through dissemination of key information on safe migration, access to legal support and trainings as well as through strengthening the service delivery capacity of government and non-government agencies. Bangladesh is a key partner in the global dialogue on migration and its continued active role in this sphere is in Switzerland’s interest.


Projet planifié

Scaling Social and Impact Enterprises in Bangladesh (SSIE-B)

15.10.2019 - 14.10.2027

This collaboration with a mix of private sector partners from Bangladesh and abroad aims at helping social and other impact enterprises in Bangladesh grow and thrive, improving the lives of hundreds of thousands of poor men and women in their roles as customers, suppliers or employees. This will be achieved by improving the services available to entrepreneurs, by stimulating investments into early-stage social enterprises, and creating incentives for enterprises to become more impact oriented.


Allocation of SDC Funding to ICRC Operations in 2019

01.01.2019 - 31.12.2019

In line with the Good Humanitarian Donorship (GHD) principles, Switzerland recognizes the necessity of predictable and flexible funding to respond to changing needs in humanitarian crises. SDC funding to ICRC operations allows the International Committee of the Red Cross (ICRC) to respond proactively and to provide immediate protection and assistance for people affected by armed conflict and other situations of violence.


Application of Migration Policy for Decent Work of Migrant Workers

01.01.2019 - 31.12.2021

Men and women who opt for migrating abroad for employment will benefit from better protection through pre-departure orientation, the application of international standard contracts and access to social security/welfare. The project will improve migration governance in Bangladesh by strengthening the rather weak policy and legislative framework and by building the capacity of the government to expand and improve services for migrant workers.


Return and Reintegration of Migrant Workers in Bangladesh

01.01.2019 - 30.06.2021

The project’s over-arching goal is to make reintegration economically and socially sustainable for returnee migrants, so that they do not feel obliged to re-migrate. The project will raise awareness of the obstacles returnee men and women migrants are facing. The collaboration with European partners will allow to influence the discourse on dignified and development-oriented migration and return in Bangladesh

Objet 1 – 12 de 33