Soudan et Erythrée

Le Soudan est depuis plusieurs décennies le théâtre d’opérations humanitaires successives. L’objectif principal de la DDC au Soudan est de sauver des vies et de protéger les victimes des conflits armés et des catastrophes naturelles. Elle intervient dans les domaines de la sécurité alimentaire et de l'agriculture, de l'aide d'urgence et de la protection des populations civiles.

Carte du Soudan
© DFAE

Les luttes de pouvoir et les violences qui ébranlent le Soudan au fil des dernières décennies ont augmenté la pauvreté et la vulnérabilité des populations civiles du pays.

La Suisse est principalement active sur place à travers son aide humanitaire. Les projets de la DDC s’inscrivent plus largement dans une stratégie de coopération intégrée qui regroupe les activités de la Direction politique du DFAE et du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM).

Sécurité alimentaire et agriculture

Renforcer la résilience des populations vulnérables

Dans les régions du Darfour, du Kordofan du Sud/Abyei, du Nil Bleu ainsi que dans l’est du Soudan, les populations civiles sont régulièrement exposées à un risque d’insécurité alimentaire dû aux conflits persistants et aux mouvements forcés de population qu’ils occasionnent. Les sécheresses provoquées par l’irrégularité des pluies et la surexploitation des pâturages augmentent la précarité des populations.

La DDC soutient le Programme alimentaire mondial (PAM) et d’autres agences onusiennes dans la distribution de nourriture et de semences. Elle appuie aussi des projets de vaccination du bétail, notamment ceux du CICR, l’élevage étant un moyen de subsistance important pour de nombreuses familles soudanaises.

Agriculture et sécurité alimentaire

Aide d’urgence

Accès aux services de base

Les violences intercommunautaires qui persistent au Darfour depuis 2003 et celles qui ont éclaté dans le sud du pays dès 2011, ont provoqué le déplacement de milliers de personnes. Leur accès à l’eau potable, à des infrastructures assainies et à des soins de santé est très limité. La situation des autres habitants du pays n’est guère meilleure. La DDC s’engage pour une meilleure fourniture de services de base, qui s’appuie sur tous les échelons étatiques du Soudan, à commencer par les autorités et les communautés locales.

La DDC met aussi à disposition de ses partenaires onusiens des experts du Corps suisse d’aide humanitaire.  

Prévention des catastrophes, aide d’urgence et reconstruction

Accès humanitaire et protection

Protéger les personnes déplacées et les réfugiés

La protection des civils dans les conflits armés est l’une des priorités de la Suisse au Soudan. Les violences au Darfour, ainsi que dans les Etats du Kordofan du Sud/Abyei et du Nil Bleu, ont forcé des milliers de personnes à quitter leur domicile. Ces tensions ont des répercussions directes sur l’intégrité des individus. Les séquelles des combats sont traumatiques, en particulier pour les enfants. La Suisse s’engage pour que toutes les parties respectent le droit international humanitaire. En partenariat avec le CICR et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), elle effectue auprès des autorités et des groupes armés un plaidoyer en faveur de la protection des victimes et de l’accès de l’aide humanitaire à ces dernières.

Enfin, la Suisse s’occupe du sort des réfugiés et migrants qui circulent dans la région dite de la Corne de l’Afrique. Une intervention conjointe du SEM et de la DDC subvient à leurs besoins primaires, en veillant à soutenir également les populations qui les accueillent.

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Histoire de la coopération

Deux décennies d’aide humanitaire

L’Aide humanitaire suisse est intervenue au Soudan dès 1994. Avant et après les accords de paix paraphés en 2005 entre le gouvernement et le «Sudan Peoples’ Liberation Movement», les efforts se sont concentrés dans le sud du pays et au centre, dans les monts Nuba. Dès 2003, les conséquences de la guerre au Darfour se sont ajoutées aux priorités de la DDC. L’aide octroyée aux populations relève alors à parts égales d’aide d’urgence et de projets de réhabilitation. En 2004 puis en 2006, deux bureaux se sont ouverts respectivement à Khartoum et Djouba, pour coordonner les activités de l’Aide humanitaire et des autres acteurs suisses. Lors de la partition du Soudan en deux entités en 2011, la DDC a doublé le budget qu’elle consacrait au seul Soudan jusqu’alors.

Engagement de la Suisse en Erythrée

Après s’être retirée en 2006, la DDC a repris la coopération avec l’Erythrée sur la base d’un mandat du Conseil fédéral en 2016. Suite à une étude de faisabilité, elle a cofinancé en octobre 2017 deux premiers projets, suivis d’un troisième en janvier 2018. Cette phase pilote fera l’objet d’une évaluation en 2019. Le budget de la DDC s’élève à plus de 4 millions CHF. L’Erythrée n’est pas un pays prioritaire de la Suisse.

L’engagement de la Suisse en Erythrée s’inscrit dans la volonté d’apporter une amélioration des conditions de vie et des perspectives économiques pour les jeunes sur place à long terme. A ce titre, la Suisse contribue à des projets existants dans le domaine de la formation professionnelle.

Elle soutient par exemple des écoles professionnelles dans plusieurs régions du pays offrant aux jeunes érythréens et érythréennes la possibilité d’apprendre un métier. Dans un centre professionnel dans la ville portuaire de Massaoua, les instructeurs forment des travailleurs et dispensent des cours de formation continue.

A noter que la Suisse contribue au projet «Skills and Migration» du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui a aussi pour objectif d’accompagner le gouvernement érythréen dans sa gestion des politiques migratoires et valoriser l’engagement de la diaspora érythréenne dans le développement du pays.

Formation professionelle en Erythrée et projet «skills and migration» de le PNUD

La Suisse soutient des projets de coopération en Erythrée, Communiqué de presse 12.10.2017

Projets actuels

Objet 61 – 72 de 1030

Financing of Swiss United Nations Youth Volunteers (UNYVs) Intakes 2022-2025

15.10.2021 - 30.06.2026

The United Nations Volunteer Programme (UNV) promotes volunteerism across the United Nations

and mobilizes volunteers worldwide. SDC finances the placement of young Swiss graduates within

SDCs priority multi-lateral organisations. This provides them with invaluable working experience in

the multi-lateral system, supports the efforts of the UN system to deliver on the 2030 Agenda and

introduces Swiss values into UN organisations.


Stolen Asset Recovery Initiative (StAR)

15.10.2021 - 30.06.2023

Asset recovery remains an important priority for Switzerland, which plays a pioneering role. Strengthening the rule of law is one of 4 priority topics of the Strategy on International Cooperation 2021-2024. Demand for expertise on asset recovery remains high around the world. This contribution will support the Stolen Asset Recovery Initiative (StAR), a partnership between the World Bank Group and the United Nations that supports international efforts to recover stolen assets and to end safe havens for corrupt funds.


Strengthening livestock sector in Arid and Semi-Arid Lands (ASAL) Counties of Kenya

01.10.2021 - 30.04.2024

Around 60% of the population in the arid and semi-arid lands of Northern Eastern Kenya Counties live in abject poverty and are almost entirely dependent on livestock production for their livelihoods in an environment that is characterized by droughts and resource based conflicts. This programme will support these Counties to enhance livestock production by strengthening key factors such as fodder production, animal health, etc. and by strengthening the institutions to more effectively deliver relevant services and reduce conflicts. 


The Global Fund COVID-19 Response Mechanism (C19RM)

01.10.2021 - 31.12.2023

More than one and a half years after the COVID-19 outbreak, the virus is still dominating the social and economic life worldwide. In order to reinforce lower-income countries’ complementary, non-vaccine components of the pandemic response and to reduce its impact on HIV, TB and malaria, Switzerland supports The Global Fund’s COVID-19 Response Mechanism that funds COVID-19 tests, treatments and other tools


Financing Durable Solutions Programme for Forcibly Displaced People (FDSI)

01.10.2021 - 31.12.2025

Through an innovative approach, Switzerland will mobilize the private sector and municipalities to contribute to durable solutions for displacement-affected communities in the Horn of Africa. Forcibly displaced persons and their host communities will benefit from enhanced self-reliance and increased socioeconomic inclusion. The initiative operationalises the strategic link between migration policy and international cooperation and further strengthens Switzerland’s profile as a pioneer in the search for durable solutions.


Impact of Innovative Financing for Education to Leave No One Behind (IFE-2-LNOB)

01.10.2021 - 31.03.2032

Innovative financing mechanisms for education are expected to help reaching SDG 4 on inclusive and equitable quality education. However, limited research has been conducted on these mechanisms. IFE-2-LNOB will assess specific innovative financing mechanisms such as impact bonds and a social lending scheme with regards to their effectiveness and cost efficiency towards quality education of marginalized children and young adults.


Solution-oriented research for development programme (SOR4D programme)

01.10.2021 - 31.12.2026

New insights and innovative approaches are needed to reduce poverty and implement the 2030 Agenda for sustainable development in lower and lower-middle income countries. Joint efforts of Swiss researchers, development actors and researchers from the Global South/East can make a difference. The SOR4D programme brings these actors together in order to provide research results answering the pre identified practical need of development actors and thus serve poor, marginalized and vulnerable population groups. 


Contribution to Earth Security

01.10.2021 - 31.03.2025

This programme aims at catalysing new financial mechanisms and partnerships, including with the Swiss finance sector, which promote water-related ecosystem services of forests

as a ‘climate solution’ vital to the water cycle and to the benefit of society. While global in scope it will focus low and lower-middle income countries. It will leverage Swiss Know-How across the Federal Administration and contribute to the climate mainstreaming goal of the Dispatch 2021-24. 


LEB Access and Quality Education for refugee and vulnerable host community children

01.10.2021 - 30.09.2024

The education sector in Lebanon is facing multiple crises, leading to the discontinuity of learning for many children. Switzerland’s contribution to Plan International and Save the Children will provide children in the Bekaa and Baalbek-Hermel governorates with improved access to and retention in quality, safe and inclusive education. The project follows a triple nexus approach by considering immediate humanitarian needs and aiming at the reintegration of out-of-school children while fostering social cohesion in a context of mounting tensions. 


RESPECT - Redevabilité, sécurité et prévention de l’extrémisme violent pour les citoyennes et citoyens tunisiens

01.10.2021 - 31.08.2025

L’intervention vise à renforcer la capacité de la Commission Nationale de la Lutte contre le Terrorisme (CNLCT) dans la prévention de l’extrémisme violent (PEV) en améliorant la coordination entre les acteurs clés des secteurs de la sécurité et de la justice. L’approche choisie est holistique combinant des activités qui ont pour objectifs de renforcer la cohésion sociale en ciblant les groupes à risque. Un autre aspect de l’intervention consiste à soutenir la réforme du secteur de la sécurité afin que celui-ci soit conforme avec les standards internationaux régissant les droits humains.


PAGEDA - Programme d’Appui à la Gestion Décentralisée de l’Alphabétisation

01.10.2021 - 30.09.2025

La phase 2 du  Programme d’Appui à la Gestion Décentralisée de l’Alphabétisation vise à renforcer les efforts du gouvernement du Bénin et des communes  pour  permettre à 30’000 citoyen:nes dont 50% de femmes, principalement les jeunes entre 15 - 30 ans, exclus du système éducatif formel, d’acquérir des compétences de vie courante, d’exercer pleinement leur droit de citoyenneté et promouvoir leur insertion professionnelle.


PREPAS - Programme de Renforcement de l’élevage pastoral au Tchad

01.10.2021 - 31.12.2026

Le Batha, le Wadi Fira et l’Ennedi sont des provinces sahéliennes soumises à l’avancée du désert et à l’irrégularité pluviométrique. L’élevage pastoral y est la principale activité économique. La Suisse appuie un programme de renforcement de l’élevage pastoral qui contribue à une gestion durable des ressources, à la prévention des conflits, et à l’amélioration de l’offre de services aux éleveurs. Ce programme impulse des opportunités économiques aux jeunes limitant la migration vers la Libye ou les zones aurifères marquées par l’insécurité et le banditisme.

Objet 61 – 72 de 1030