Dans la région du Mékong, spécifiquement au Cambodge et au Laos, la Suisse participe à l’édification de sociétés inclusives grâce à un développement équitable et durable et à une gouvernance démocratique. Elle soutient les populations rurales avec des activités dans les domaines de la gouvernance locale et la participation citoyenne, l'agriculture et la sécurité alimentaire ainsi que la formation professionnelle et l’emploi.

Carte de la région du Mékong (Laos, Vietnam, Cambodge, Myanmar)
© DFAE

Malgré la progression économique depuis le début des années 2000 qui a permis au Cambodge et au Laos d’accomplir des progrès en matière de réduction de la pauvreté, les inégalités s’accroissent, en particulier pour une population rurale qui reste dépendante de la production agricole. Les groupes les plus vulnérables comme les femmes, les minorités ethniques et les habitants de régions reculées sont les plus affectés. Ces pays, qui restent les plus pauvres d'Asie du Sud-Est, s’emploient à relever d'importants défis: stimuler le développement social et environnemental, diversifier l'économie et renforcer une croissance profitant à tous. Bien que l’accord instituant la Communauté Economique de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) soit entré en vigueur en 2015, les écarts de développement entre les pays les plus développés et les plus pauvres restent importants et devront être réduits avant que l’ANASE ne puisse émerger en tant que zone économique homogène.

La Suisse maintient depuis longtemps de bonnes relations avec les pays de la région. Conformément à sa stratégie de coopération régionale 2018–2021, elle continue à intervenir au Laos et au Cambodge, tout en adoptant une approche régionale visant à relever conjointement les défis communs en matière de développement avec l’appui d’institutions spécialisées actives dans la région. En 2016, la Suisse a obtenu le statut de Partenaire de Dialogue Sectoriel à l’ANASE, ce qui lui permet de se rapprocher de cette institution clef d’Asie du Sud-Est.

La Suisse encourage l'égalité entre hommes et femmes, la participation des groupes marginalisés et la non-discrimination dans ses programmes. L’adaptation aux changements climatiques, l'atténuation des effets des catastrophes et la réduction des risques en font aussi partie. Une approche intégrant une sensibilité aux conflits est essentielle, en particulier dans le contexte post-conflit du Cambodge. 

Agriculture et sécurité alimentaire

Augmenter les revenus et la sécurité alimentaire pour les petits agriculteurs

La Suisse soutient les petits agriculteurs à diversifier leur production et à accéder aux terres agricoles, aux forêts et aux moyens de production. Ces fermiers peuvent ainsi augmenter leurs revenus grâce à des services de conseil de meilleure qualité, à des chaînes de valeur plus équitables et à un accès facilité au marché.

Au Cambodge, 6'000 fermiers, dont une majorité de femmes, ont amélioré leur production et leur revenu grâce à un programme utilisant une approche de développement des marchés avec le secteur privé dans le domaine horticole. Au Laos, sur les hauts plateaux du nord, plus de 250’000 ménages ont bénéficié de projets mis en œuvre par la DDC dans les régions rurales affichant des taux de pauvreté élevés. La DDC y a lancé un programme qui permettra de réduire le taux élevé d’enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition (44%).

Agriculture et sécurité alimentaire

Gouvernance locale et participation citoyenne

Décentraliser et développer les capacités

La Suisse aide les hommes et femmes à participer à la définition des politiques et des investissements publics, et à exiger que les administrations publiques rendent des comptes sur leurs actions. Les citoyens ont besoin de services sociaux de qualité, notamment en faveur des groupes les plus vulnérables tels que les femmes et les minorités ethniques. Au Cambodge, l’appui de la DDC à un programme de réforme de décentralisation a renforcé les structures gouvernementales au niveau local. L’accès à des services sociaux au niveau communal dans l’ensemble des 25 provinces et des 197 districts améliore la satisfaction des citoyens. La Suisse participe également au financement des hôpitaux Kantha Bopha, qui traitent près de 70% des enfants du pays. Au Laos, environ 1 million de personnes, dont près de 75% issues de minorités ethniques et plus de 50% femmes, ont bénéficié de la contribution suisse au Fonds de Réduction de la Pauvreté géré par la Banque Mondiale; ce fonds a construit plus de 2’270 infrastructures comme des écoles, des dispensaires ou des approvisionnements en eau.

Réformes de l’Etat et de l’économie

Formation professionnelle et emploi

Améliorer l’accès à l'emploi

La Suisse développe des projets visant à améliorer les compétences et l’accès à l'emploi des populations rurales. Au Cambodge, elle soutient le programme conjoint des Nations Unies pour l’emploi des jeunes; dans trois provinces ciblées, elle vise à former 5’400 apprentis dans les domaines de la mécanique, de la construction et de l’industrie du tourisme en collaboration avec le secteur privé. Au Laos, entre 2013 et 2017, plus de 2’500 jeunes de la campagne ont pu suivre des cours de menuiserie, de couture, de cuisine, de mécanique, d’électricité et d’agriculture dans le but d’améliorer leur employabilité et leurs revenus.

Éducation de base et formation professionnelle

Activités régionales

En vue de relever les défis transfrontaliers, la Suisse collabore avec des institutions régionales dans les domaines de la bonne gouvernance de l’eau (Mekong River Commission), de l’accès aux terres agricoles et aux forêts communautaires (RECOFTC) et du développement des compétences des travailleurs migrants (PROMISE).

Partenaires

  • Partenaires suisses: Helvetas Intercooperation, Swisscontact, Centre pour le développement et l'environnement (Uni Berne), Fondation Kantha Bopha,
  • Ministères et autorités provinciales et de district
  • ONG locales et internationales: WWF, PIC, GIZ, SNV Netherlands Development Organisation
  • Partenaires régionaux: Organisation Internationale pour les Migrations, The Center for People and Forests, Mekong River Commission, Land Equity International
  • Donateurs bilatéraux: p. ex. Allemagne, pays nordiques, UE
  • Organisations multilatérales: p. ex. Programme des Nations Unies pour le Développement, Banque mondiale, Banque Asiatique de Développement, Organisation Internationale du Travail

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 30

UN Joint Programme on Youth Employment

01.01.2024 - 31.12.2028

Cambodia is the most youthful country in South East Asia with more than 50% of the population below 25 years. The key challenge of Cambodia is to create decent and productive employment opportunities for new entrants to the labour market. With its contribution, SDC addresses the challenge by enabling young people to have access to skills and quality education and employment whilst promoting rightful and decent working conditions.


Projet planifié

Hospitality Skills Development Laos

01.11.2021 - 31.12.2025

In Laos, tourism is the sector with the highest potential to create jobs for the poor. SDC’s support will allow 20’000 youth to acquire the skills needed to work in hotels and restaurants. Dual Cooperative Training (apprenticeships) will provide for work place orientation of skills and facilitate an easy transition of trainees into full employment. Financial incentives will ensure that youth from poor families and SME hotels and restaurants profit from the project. Affirmative action mechanisms are applied so that at least 70% of trainees supported are women, mostly from ethnic minorities.


Projet planifié

Skills Development Program Cambodia

01.07.2020 - 31.12.2027

Skills development is a key driver for inclusive growth in Cambodia, but delivery is poor. Through the Skills Development Program, SDC supports the rural poor and disadvantaged youth in northern provinces to have better access to more gainful and decent employment through vocational and life skills and contributes to strengthening the TVET national regulatory framework for better inclusion, more effective delivery and higher relevance of vocational skills to labor market needs.


Mine Action for Human Development in Cambodia 2017- 2025

01.01.2020 - 31.12.2025

Over the past 20 years Cambodia has made significant progress in clearing landmines and other explosive remnants of war (ERW). Nevertheless 1,640 km2 of land remain contaminated as suspected minefields at this moment. SDC plans supporting national and regional mine action initiatives to ensure that development of poor rural communities is no longer impeded by disablement and restricted access to land, forests and water resources due to landmines and ERW.


Support to SNDD Cambodia

01.04.2019 - 31.12.2022

SDC supports the third phase National Program for Sub-National Democratic Development (NP-SNDD) with a specific focus on the Implementation of Social Accountability Framework (ISAF) through a World Bank Trust Fund. The objective is to improve the performance of public service providers (primary schools, health centers and communes) with improved transparency, strengthened citizen engagement and government’s responsive actions



Regional Economic Development Program, Cambodia

01.01.2019 - 30.09.2021

The Regional Economic Development (RED IV) program, co-financed by Switzerland and Germany, will be implemented in three north-western provinces of Cambodia. It aims at strengthening the capacity of sub-national and local governments to tackle economic development measures and supporting rural poor, in particular women, to increase their income and actively participate in local economic development, thereby reducing poverty of the rural population.


Fondation Kantha Bopha – Dr med. Beat Richner

01.01.2019 - 31.12.2021

25 years of Dr Richner’s tireless efforts resulted in millions of children receiving free quality medical care at Kantha Bopha Hospitals. Despite his retirement early 2017, the five hospitals are operating smoothly with the management model he set up and the commitment of the Royal Government of Cambodia to maintain it. SDC’s financial support remains crucial until a sustainable Cambodian financing is found.


Remote sensing-based Information and Insurance for Crops in Emerging economies (RIICE) - Phase 3

01.08.2018 - 30.06.2021

Extreme weather events increasingly affect small-scale producers in Asia. Satellites and other information technologies present tremendous potential for improved country-wide monitoring of crop growth and insurance solutions for extreme weather events. With RIICE, SDC supports the integration of expertise from Swiss private actors and international public research centres toward modernizing public agricultural services and crop insurance programmes, offering performant solutions to Governments and producers to cope with production shortfalls.


Mekong Region Land Governance (MRLG) Phase 2

01.07.2018 - 31.12.2022

Land governance remains at the centre of development challenges in Cambodia, Laos, Myanmar and Vietnam (CLMV), and land expropriation is a key driver of new poverty and food insecurity. The governments in the region have begun to turn their attention to legal and policy issues on land governance. This creates an opportunity for MRLG and the Reform Actors it brings together, to contribute to improvements in policies and practices regarding land tenure security for family farmers.


Lao DECIDE Info

01.06.2018 - 30.06.2021

In Lao PDR, the lack of integrated information and data analysis across thematic sectors continues hindering sustainable planning and decision-making. Lao DECIDE Info has fostered the integration of information from different sectors, data analysis, and development of new policy knowledge for decision making. The final phase 4, will seek for strategic engagement with decision makers, involving them in the identification of key policy issues, development of knowledge products, and incorporation of the knowledge products into national policies.


Lao Upland Rural Advisory Services (LURAS)

01.12.2017 - 30.11.2021

The rapid transformation of the rural economy brings smallholder farmers in contact with a wide range of new service providers (private agribusiness companies, farmer organisations, non-profit associations). The Ministry of Agriculture and Forestry (MAF) recognizes that greater pluralism in service provision is needed. LURAS supports a multi-stakeholder market-based approach to promote demand-driven service provision to farmers and strengthen the capacities of farmers’ organizations.

Objet 1 – 12 de 30

Multimédia

Vidéos «Connect to» (en)

Ces vidéos montrent comment la DDC travaille à améliorer l’accès au marché des cueilleurs de thé, des producteurs de chanvre, des cultivateurs et producteurs d’huile essentielle de cannelle du Vietnam.