Tanzanie

La Suisse contribue à la lutte contre la pauvreté dans le couloir central de la Tanzanie (régions autour de Dodoma). Elle s’engage pour un accès à des soins de qualité et pour la promotion de l’emploi et l’amélioration des revenus dans les régions rurales, ainsi que pour le renforcement de la société civile et des médias indépendants.

Carte de la Tanzanie
© DFAE

Depuis plusieurs décennies la Tan­zanie a amélioré son Indice de Développement Humain (IDH). Elle se classe toutefois 154ème sur 189 pays en 2017. Son classement s’explique notamment par les inégalités entre les populations rurales et urbaines: la proportion de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté est de plus de 30% en milieu rural contre 4% à Dar Es Salam. La vision de la Tanzanie est de devenir un «pays à revenu intermédiaire» à l’horizon 2025.

D’un point de vue social, la Tanzanie a progressé bien que l’atteinte des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 varient fortement d’un secteur à un autre: la Tanzanie a pratiquement atteint la scolarisation universelle mais elle reste confrontée à des problèmes en matière de qualité de l’éducation. La mortalité infantile a été fortement réduite. La situation des femmes tanzanienne, particulièrement les jeunes filles, demeure précaire compte tenu notamment des hauts taux de mariages et de grossesses précoces ainsi que la fréquence des violences faites aux femmes.

Santé

Des soins accessibles et de qualité

La Suisse promeut la disponibilité et la qualité des soins médicaux pour les populations des zones reculées. Son engagement se concentre sur la consolidation du système de financement des soins, la décentralisation du système de santé et la promotion de projets de recherches qui permettent de définir les priorités médicales du pays.

Lutte contre le paludisme

Dans sa lutte contre le paludisme, la DDC soutient le gouvernement tanzanien dans la mise en œuvre du Programme National de Lutte contre la Malaria. Celui-ci a contribué à réduire le taux de mortalité lié au paludisme de 50% entre 2005 et 2016 en Tanzanie.

La santé – Facteur essentiel de développement

Gouvernance

Transparence et responsabilité

La Suisse promeut les échanges entre la société civile et les autorités. Ces échanges doivent encourager une culture de la transparence et de la responsabilité envers les citoyens et citoyennes. La Suisse vise également à renforcer les capacités des autorités locales pour améliorer la qualité de leurs prestations et soutient le gouvernement dans sa lutte contre la corruption.

La coopération suisse apporte une aide financière aux médias indépendants, en particulier aux radios rurales, pour offrir aux citoyens une information de qualité leur permettant de mieux faire valoir leurs droits.

Prévention des conflits

La Suisse assure la mise en œuvre des mesures de prévention des conflits visant à renforcer le dialogue intercommunautaire, en impliquant notamment les leaders religieux.

Démocratisation - Pas d’aide efficace sans démocratisation

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Développement économique

Des organisations paysannes qui défendent leurs intérêts

La Suisse soutient le développement de filières agricoles offrant des opportunités économiques à la population rurale, en particuliers aux femmes et aux jeunes. Les organisations de paysans doivent pouvoir défendre les intérêts de leurs membres et veiller à ce qu’ils soient pris en compte dans les politiques nationales afin que leurs conditions de vie s’améliorent.

Plus d’emplois pour les jeunes

La Suisse contribue à renforcer l’accès des jeunes au marché du travail en favorisant l’adéquation entre l’offre de formation professionnelle et les compétences recherchées par les employeurs. La DDC soutient des projets de formation professionnelle des jeunes déscolarisés du milieu rural. Elle intervient également sur le système de formation professionnelle, en amont sur la formation des formateurs et le développement de programmes adaptés.

Réformes de l’Etat et de l’économie

Thèmes transversaux

Egalité entre hommes et femmes et VIH/sida

Dans tous ses projets, la Suisse s’engage en faveur de l’égalité entre hommes et femmes. La prévention du VIH/SIDA par un travail de sensibilisation et l’appel à la non-discrimination sont également au centre de ses préoccupations.

Egalité entre femmes et hommes – la notion de genre et les droits des femmes

Approche et partenaires

La Suisse coordonne étroitement son aide avec les autorités tanzaniennes, d’autres pays donateurs et des organisations internationales. En vue de la réalisation de son engagement, elle collabore avec des organisations tanzaniennes, suisses et internationales selon différentes modalités (contributions de projets, mandats).

  • ONG suisses: Helvetas Swiss Inter­cooperation, Swisscontact, Solidarmed
  • Recherche: Institut tropical et de santé publique suisse, Ifakara Health Institute
  • Gouvernement: ministères; administration régio­nale/locale
  • ONG tanzaniennes: par exemple Fondation pour la so­ciété civile (Foundation for Civil Society), Tanzania Media Fund, Policiy Forum, Tanzanian Forest Conservation Group Agriculture Non-State Actors Forum (ANSAF), MWIVATA (national network of smallholders farmers)
  • ONG internationales: par exemple, SNV, Simavi
  • Organisations multilatérales: Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Banque Mondiale, UNESCO
  • Donateurs bilatéraux: agences publiques de dé­veloppement (Allemagne, Norvège, Suède, Danemark, Irlande)

Histoire de la coopération

Des projets dans une seule région

La coopération suisse est active en Tanzanie depuis 1960. En 1981, l’ouverture d’un bureau de coopération à Dar es Salaam a permis d’intensifier ses activités. Son programme est harmonisé avec la stratégie de réduction de la pauvreté de la Tanzanie et coordonné avec d’autres pays et des organisations internationales. Le dialogue politique et technique avec les partenaires se noue au niveau central et local. La stratégie de coopération suisse 2015–2020 vise à réduire la pauvreté en Tanzanie par le soutien au développement d’une société équitable et une croissance pour tous.

Projets actuels

Objet 25 – 29 de 29

Strengthening Smallholders through MVIWATA

01.08.2013 - 31.12.2019

Over the last 21 years small scale farmer men and women have organized themselves from village to national level in MVIWATA, the Tanzanian Network of Small Scale Farmers’ Groups. SDC’s program contribution to MVIWATA aims at strengthening the capacity of the network to empower its members technically, economically and politically in farming matters in order to contribute to independent problem solving and trigger more pro-poor agricultural sector policies and growth.


NETCELL – Strengthening malaria control

01.04.2013 - 31.03.2020

The Government of Tanzania together with Partners has developed a comprehensive malaria control system based on two pillars: 1) vector control (largely based on prevention through Insecticide Treated Nets (ITNs) distribution campaigns and vouchers) and 2) case management (proper diagnosis and effective treatment). SDC has supported decisively this effort since 2002 through technical and management support. This will be the last phase of support with strong focus on handing over to the Ministry of Health and Social Welfare.


MKAJI – Maji kwa Afya ya Jamii: Upgrading Water Supply in Health Facilities of Dodoma Region

01.09.2012 - 31.12.2019

Water and sanitation (WASH) is one of the most important social determinants of health. Upon request of regional authorities, SDC will upgrade water supply and sanitation systems in 100 primary health facilities in Dodoma region. This intervention will considerably reduce the high risk of infection transmission and improve quality of care in health facilities. Water management and hygiene promotion in and with communities will complement hardware investments.
 


Ecological Organic Agriculture in Africa

01.08.2012 - 31.12.2019

Under the leadership of the African Union the Ecological Organic Agriculture (EOA) Initiative will mainstream EOA into national agricultural policies and production systems. National multi-stakeholder platforms will be instrumental to facilitate and promote this process. SDC’s contribution allows the EOA-Initiative to expand from its actual pilot focus on East Africa to a total of eight countries in East and West Africa. In addition the EOA will be strengthened with scientific evidence from Kenya and Ghana provided by the Swiss-based Research Institute of Organic Agriculture (FiBL).


Support to St. Francis Hospital in Ifakara

01.10.2010 - 31.12.2021

SDC plans to support health services and management improvement, and address the role of the hospital as a place for practical training and clinical research. The project would focus primarily on improving health care and look for synergies between St. Francis Hospital, the Ifakara Health Institute and the Tanzanian Training Centre for International Health, and the Swiss institutions that support them (SDC, Novartis Foundation, SwissTPH and Solidarmed). During the entry proposal period, SDC and partners will have an opportunity to explore which organisational option would best serve these objectives. Refurbishment of the pediatric ward will also be undertaken and equipment provided.

Objet 25 – 29 de 29