Agriculture et sécurité alimentaire

Des femmes repiquant du riz dans une rizière irriguée.
En milieu rural, l’agriculture est encore souvent la seule source d’activité possible. © CGIAR

La faim et la malnutrition mettent non seulement en danger la santé individuelle, mais aussi, et de manière importante, le développement des pays. La DDC veille à ce que tous aient une alimentation adéquate, suffisante et de qualité. Elle attache une grande importance à l’ensemble de la chaîne de valeur alimentaire: des champs où les aliments sont cultivés en passant par le stockage et la transformation, les marchés, le commerce et le transport, et ce jusqu’à l’assiette du consommateur.

La DDC se mobilise à l’échelle mondiale pour le droit fondamental à une alimentation adéquate. Par ses activités, elle vise à fournir aux plus démunis et aux plus défavorisés – notamment les petits agriculteurs, les femmes et les jeunes – un accès égal aux connaissances, aux ressources productives et aux marchés. À cet égard, la DDC soutient ces populations pour une utilisation à la fois productive et responsable des ressources naturelles, pour le stockage et la commercialisation de leurs produits ainsi que dans l’adaptation constante au changement climatique et à des conditions environnementales qui ne cessent d’évoluer. Dans tout cela, elle accorde une attention particulière à la préservation de la biodiversité très menacée. Elle s’engage également pour des systèmes de recherche et de conseil axés sur des besoins concrets.

La DDC encourage également les innovations qui permettent aux consommatrices et aux consommateurs de bénéficier d’une alimentation saine et variée, à travers l’entièreté de la chaîne de valeur alimentaire, et d’avoir accès aux denrées alimentaires appropriées aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain.

Une agriculture durable est fondamentale pour garantir une nutrition saine et préserver la biodiversité, éléments fondamentaux du une alimentation adéquate. Dans cette perspective, la Suisse s’engage pour la sécurité alimentaire dans le cadre de la coopération internationale. L’agriculture suisse est un exemple à suivre grâce à sa production alimentaire familiale et multifonctionnelle et l’accent mis sur l’équilibre social et régional ainsi que sur le respect de l’environnement.

Accès à l’alimentation

Permettre aux populations pauvres et défavorisées d’avoir accès à une alimentation adéquate grâce à des systèmes équitables («du champ jusqu’à l’assiette»).

Production, conseil et commercialisation

Soutenir les petites exploitations et leurs organisations pour une gestion, une production et un stockage durable des denrées alimentaires.

Droits fonciers

Promouvoir un accès équitable à la terre et aux autres ressources naturelles afin de renforcer l’autonomie des communautés rurales.

Biodiversité

Sauvegarder la diversité des cultures et améliorer les systèmes de production de semences, en s’appuyant, entre autres, sur le savoir de la population locale et sur la préservation des variétés traditionnelles.

Empêcher la désertification et l’érosion des sols

Protéger et sauvegarder la fertilité des sols.

Aide alimentaire

Garantir aux personnes un approvisionnement alimentaire ainsi que l’accès à d’autres biens et services de base en cas de conflits, de crises ou de catastrophes.

Documents

Projets actuels

Objet 145 – 156 de 168

Soutenir la traçabilité des animaux dans la région du Caucase du Sud

L’image montre une vache en gros plan qui porte des marques d’identification aux oreilles.

15.06.2016 - 31.12.2021

Dans l’agriculture moderne, il est indispensable de connaître l’origine des animaux et de récolter des informations sur leur santé pour éviter la propagation de maladies et empêcher la mise sur le marché de produits issus d’animaux malades. Un système de traçabilité contribuera à augmenter les revenus des agriculteurs du Caucase du Sud grâce à l’effet combiné d’une meilleure productivité des élevages et d’un meilleur accès aux marchés pour les produits.

Pays/région Thème Période Budget
Caucase du Sud
Agriculture et sécurité alimentaire
Développement de la chaîne de valeur agricole (til 2016)

15.06.2016 - 31.12.2021


CHF  5’935’000



Soutien au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires au Niger (DNPGCCA) – Phase 5

01.05.2016 - 31.12.2021

Au Niger, plus de 3 millions de personnes sont affectées chaque année par l'insécurité alimentaire et nutritionnelle. Ces crises entrainent les ménages dans un cercle vicieux de pauvreté et de vulnérabilité. Pour faire face à ce défi, les autorités du Niger ont créé un dispositif national de prévention et de gestion des catastrophes et crises alimentaires. La Suisse accompagne ce Dispositif afin de soutenir durablement la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables.



Swiss Bluetec Bridge: Swiss start-ups benefit disadvantaged populations

11.02.2016 - 31.05.2024

In addition to the sustainable management of resources and good governance, water-related challenges open up a wide field for technological innovation, particularly in the application of nanotechnologies for water treatment, especially ones which are energy-efficient. The challenge for Swiss Bluetec Bridge is to put these cutting-edge 'Swiss' technologies at the service of the poor and ensure that they are sustainably managed. To do this the project must seek to bridge the gap between public support for start-ups and private investment.


Programme de développement social en milieu urbain (PDSU)Programme de développement économique local et de sécurité alimentaire à Koutiala

01.01.2016 - 31.12.2021

Le Programme Sigida Kura a permis d’améliorer les capacités de planification et de gestion des 37  collectivités territoriales du cercle de Koutiala qui ont réalisé des infrastructures permettant d’améliorer  la sécurité alimentaire dans le cercle, d’augmenter les revenus des producteurs et de créer plus de 230 emplois permanents. Avec cette dernière phase, la DDC poursuit son accompagnement aux collectivités territoriales qui mettent en place un cadre durable de leur développement économique local.


PREST 5, Pistes rurales et désenclavement à l’Est

01.01.2016 - 30.06.2022

Les routes constituent un soutien à la croissance économique par la mobilité des personnes et des marchandises. Au Burkina Faso, elles demeurent en deçà des besoins et des référentiels de l’espace UEMOA. Partant de ce constat et sur l’expérience de la DDC, le gouvernement a souhaité que la Suisse finance conjointement un projet d’infrastructures et de mobilité avec la Banque Mondiale avec la méthode haute intensité de main d’œuvre (HIMO). Un inventaire des initiatives basées sur la méthode HIMO dans les 13 régions a été lancé en vue d’élaborer une politique nationale HIMO. La DDC s’engage à contribuer à ce projet et valorise la méthode HIMO à l’échelle nationale.


Afghanistan Reconstruction Trust Fund (ARTF)

01.11.2015 - 31.10.2024

Millions of Afghan women, men and children gained access to services and improved their income since the Afghanistan Reconstruction Trust Fund’s initiation (ARTF) in 2002. It also significantly contributed to the Afghan state’s capacity and legitimacy. ARTF constitutes a coordinated financing mechanism for the state's budget (Recurrent Cost Window) and for its priority national investment projects (Investment Window) in the areas of agriculture, rural development, infrastructure, education, health and governance.


Seeds and Access to Markets Project (SAMP) Phase 3

01.10.2015 - 31.12.2021

The project contributes to increased food and nutrition security of smallholder farmers by improving availability of and access to adequate quantities of quality seeds and planting material of suitable and diversified crop varieties. This enables smallholder farmers to produce enough food to sustain themselves, their communities, and earn higher incomes. The project strengthens national and local farmer-led institutions, supports community seed and commodity production and strengthens seed and commodity distribution networks.


Innovation and dissemination of technologies for adaptation of agriculture to climate change – AGRIADAPTA

01.07.2015 - 31.12.2023

10'000 families in 19 municipalities of the country improve their food security and their situation of poverty by practising sustainable and climate-smart agriculture. The Project will provide resources so that small-hold farmers in environmentally degraded dry areas affected by climate change and variability develop capacities, exchange knowledge and apply technologies for climate change adaptation.


Lutter contre la pauvreté des éleveurs éthiopiens par une gestion durable de l'eau et des pâturages

À l’aide de pelles et de piolets, un groupe d’Éthiopiens creuse de nouveaux bassins à côté d’une mare à moitié desséchée.

01.06.2015 - 30.09.2022

Les sécheresses, le manque de fourrage et les conflits autour des ressources naturelles rendent la vie difficile aux éleveurs de bétail du sud de l’Éthiopie. Pour assurer leur sécurité alimentaire et leur capacité de résilience face aux crises, la DDC a mis en place une série de mesures allant de l'assainissement des pâturages et des trous d’eau à la création de nouvelles sources de revenus pour les femmes, en passant par l’introduction de plans d'exploitation.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Agriculture et sécurité alimentaire
Conflit & fragilité
Changement climatique & environnement
No Theme defined
Ressources en terres cultivables
Sécurité alimentaire des ménages
Prévention des conflits
Réduction des risques de catastrophes

01.06.2015 - 30.09.2022


CHF  9’288’920



Contribution to the Pan African Bean Research Alliance PABRA

01.01.2015 - 31.12.2021

The greatest global challenge today is how to ensure food and nutrition security of a rapidly growing human population, considering climate change and without adversely affecting the natural base upon which the production is dependent. Beans, as the most important consumed grain legume, are a very good source of vitamins, minerals, and plant derived micronutrients. Significant yield increase of more than 60% are possible, following access to and use of improved varieties coupled with integrated crop management practices.


Programme d’Appui au Secteur de l’Elevage au Mali – PASEM

01.12.2014 - 30.06.2022

Malgré son importance dans l’économie, l’environnement et les sociétés (agro)pastorales, l’élevage rencontre plusieurs contraintes dont la faible productivité, l’insécurité foncière, la faible organisation des acteurs et une forme de marginalisation sociale des éleveurs. La DDC souhaite valoriser les immenses potentialités de l’élevage en renforçant l’approche chaine de valeurs orientée vers le développement des marchés et des acteurs du secteur privé, favorisant la prise en compte des pauvres, des femmes et des jeunes.

Objet 145 – 156 de 168