Accès à l’alimentation – Action en faveur de systèmes alimentaires durables

L’accès à une alimentation suffisante et adéquate fait partie des droits de l’homme. Or, plus de 800 millions de personnes souffrent toujours de sous-alimentation chronique. La DDC œuvre à différents niveaux pour que tous les êtres humains aient accès à une nourriture suffisante et adéquate.  

Au milieu des étals de fruits, une femme empile des pommes
La DDC s’emploie à favoriser la diversification des systèmes de production et des systèmes alimentaires ainsi que l’accès de tous les êtres humains à des fruits et légumes. © DDC

Priorités de la DDC

La DDC s’engage pour que les besoins des populations en ressources alimentaires soient satisfaits de façon durable À cet effet, elle encourage une agriculture, des marchés et une politique alimentaire qui garantissent l’accès à une alimentation adéquate pour les populations les plus pauvres et défavorisées. Dans son travail, la DDC tient compte de l’ensemble du système alimentaire– «du champ à l’assiette» – ; ce processus pouvant influer sur la disponibilité et la qualité des aliments.

Dans les situations de crises aigües, l’approvisionnement alimentaire direct reste indispensable. Néanmoins, la DDC soutient de plus en plus de projets visant à assurer, sur le long terme, une alimentation durable et équilibrée, notamment en soutenant des marchés fonctionnant localement – l’objectif étant, en cas de crise, de mieux concentrer l’effort d’aide alimentaire en ciblant les populations les plus vulnérables.

La DDC se concentre en particulier sur le rôle des femmes et des jeunes dans l’alimentation et dans la production de denrées alimentaires en favorisant leurs accès aux ressources et à l’éducation. Souvent, les jeunes recherchent des perspectives d’avenir dans l’agriculture ou l’industrie alimentaire, tant en milieu rural qu’en milieu urbain. En proposant une formation solide en agriculture biologique et en soutenant les opportunités de création de commerces de détails alimentaires en ville, la DDC offre de nouvelles perspectives économiques et un renforcement du système alimentaire.

Afin de faciliter l’accès à tous, et plus particulièrement aux populations défavorisées, la DDC est active dans les domaines suivants:

Droit à l’alimentation

La DDC a participé activement à l’élaboration des «Directives volontaires à l’appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale» de l’ONU de 2004, s’impliquant dès lors dans leur mise en œuvre. À la suite de l’adoption de ces directives, plusieurs pays ont adapté leurs politiques, leurs législations et leurs institutions. De plus, la DDC œuvre pour que, par exemple, des organisations de la société civile puissent vérifier l’application de ce droit et signalent aux gouvernements des améliorations possibles.

Alimentation équilibrée

La DDC s’engage pour que tous les êtres humains aient accès non seulement à des produits alimentaires de base en quantité suffisante, mais aussi à une alimentation équilibrée. À cet effet, elle encourage la diversification des systèmes de production agricole et des systèmes alimentaires. Le travail d’information et de sensibilisation, l’éducation, l’accès à l’eau potable, la santé ainsi que des conditions appropriées de transformation et de stockage des denrées alimentaires jouent également un rôle important.

Prévisions et assurances des récoltes

La DDC s’appuie sur de nouvelles technologies, telles que les données satellites obtenues grâce à la technologie radar afin de soutenir les prévisions de récoltes et les micro assurances dans l’agriculture. Les prévisions de récolte, par exemple, permettent de détecter, à l’avance, les crises alimentaires et d’intervenir à temps afin de protéger les populations face aux situations d’urgence et aux périodes de famine. En collaboration avec le secteur privé, la DDC développe des systèmes de micro assurances visant les petits paysans ou des assurances destinées aux pays afin de les protéger, par exemple, contre les inondations et la sécheresse. Ces solutions représentent un outil important pour éviter que les personnes ne s’appauvrissent encore davantage.

Contexte

La faim et la malnutrition constituent de grands défis. Au cours de la période 1992-2015, la proportion des personnes souffrant de la faim est passée de 23 à 12% de la population mondiale. Toutefois, selon les chiffres de l’ONU, près de 821 millions de personnes souffraient encore de malnutrition chronique en 2017.

Pendant les 1000 premiers jours de vie, une alimentation suffisante et riche en nutriments est essentielle car les carences à ce stade de l’enfance peuvent laisser des séquelles durables. Selon le Rapport sur la nutrition mondiale 2018, plus de 240 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en situation de malnutrition chronique ou aigüe et plus de 2 milliards de personnes souffrent de carences en vitamines ou en minéraux. Pour remédier à ces déficits nutritionnels, il est possible d’enrichir les aliments en micronutriments mais il serait plus judicieux de faciliter l’accès de ces personnes à une gamme plus large d’aliments en diversifiant davantage la production agricole.

Le droit à une alimentation adéquate est inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. L’article 11 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) lui a conféré une valeur juridique contraignante. Le PIDESC est entré en vigueur en Suisse en 1992.

Afin d’améliorer les systèmes alimentaires à l’échelle mondiale, la DDC fait notamment appel à la capacité d’innovation des universités et des entreprises privées suisses dans le cadre de partenariats qui vont de la recherche sur les systèmes agricoles durables au développement et à l’application de solutions technologiques, en passant par l’élaboration scientifique d’expériences pratiques dans l’industrie alimentaire. La DDC contribue à la diffusion de ces innovations par le dialogue politique international en s’appuyant sur sa propre expérience de plusieurs décennies, sur celles des organisations non gouvernementales suisses œuvrant pour des projets agricoles ainsi qu’en collaborant avec des organisations paysannes.

Documents

Projets actuels

Objet 193 – 202 de 202

Des marchés qui fonctionnent pour les éleveurs arméniens

Un fermier arménien avec son veau

01.09.2014 - 31.12.2021

Dans les régions de Syunik et de Vayots Dzor, au sud de l’Arménie, la plupart des agriculteurs pratiquent une agriculture de subsistance et parviennent à peine à subvenir aux besoins de leur famille. Ce projet veut les aider à accroître leur production de viande et de lait, et donc leurs revenus. Pour cela, il est prévu de soutenir les services vétérinaires locaux afin d’améliorer la santé du bétail, de faciliter l’accès aux marchés de la viande et du lait et d’encourager l’échange d’expertise parmi les agriculteurs.

Pays/région Thème Période Budget
Arménie
Agriculture et sécurité alimentaire
No Theme defined
Développement agricole
Recherche agronomique
Services agricoles & marché

01.09.2014 - 31.12.2021


CHF  11’245’756



Territorial Economic Development Programme – PRODET

01.08.2014 - 31.03.2024

While the Las Segovias region has been marked by high levels of poverty, it is also characterised by its potential for economic development, albeit with only limited manufacturing activities. The programme will promote territorial economic development in ten municipalities and will contribute to benefit over 5000 microenterprises – owned mainly by women – and members of cooperatives from an increase in income by adding value to their products and through better sales due to improved access to markets.


Programme d’appui à la production agricole en Haiti

01.07.2014 - 31.12.2021

Le développement et le renforcement des services financiers et de conseils agricoles ainsi qu’un ciblage des groupes vulnérables en milieu rural contribueront – à travers de plus grands investissements dans l’agriculture - à une productivité et à une qualité accrue dans les filières concernées, à des revenus plus importants, à une sécurité alimentaire améliorée, à une vulnérabilité réduite et à une meilleure protection sociale des petit-e-s producteurs-trices et des personnes les plus défavorisées.


IGAD-FAO Partnership Programme (PP) on Building Resilience for (Agro-) Pastoralist Communities

01.06.2014 - 31.12.2021

IGAD and FAO will jointly contribute to build resilience of communities in the Horn of Africa’s cross-border areas by addressing marketing and trade, transboundary animal diseases and natural resources management. It will also contribute to strengthen the capacity of IGAD specialized agencies to lead the regional agenda for the improvement of cross-border pastoral livelihoods.


Institutional Strengthening of IGAD

31.05.2014 - 31.12.2021

The Intergovernmental Authority on Development (IGAD) is a sub-regional organization in the Horn of Africa. In line with Switzerland’s decision to increase its engagement with IGAD, the proposed contribution aims at strengthening the organization institutionally based on its political legitimacy, thematic relevance and capacity to contribute to peace and development in one of the world’s most fragile regions.


Home Garden

16.01.2014 - 31.12.2021

Small and marginal farmers in Nepal, especially women and children, are regularly exposed to malnutrition and are vulnerable to external shocks such as health risks and natural hazards. Home garden aims to improve family nutrition and reduce vulnerability of such individuals and households. Objectives are to diversify dietary sources of disadvantaged groups in homestead for family consumption and increase capacity for adaptation to natural hazards and climate change. The project strengthens the safety net and the coping strategy of the most vulnerable in Nepal.
 


Swiss Programme for Research on Global Issues for Development - Research Module on Food Security

15.05.2013 - 31.12.2023

Achieving food security remains a global challenge. The SDC’s and the Swiss National Science Foundation’s (SNSF) joint r4d Program (Swiss Programme for Research on Global Issues for Development; www.r4d.ch) will promote research and innovation in agricultural and food systems to enhance food security in the context of global sustainable development. Researchers from Switzerland with their partners in Africa, Asia, and Latin America will jointly generate new insights and approaches that contribute to meet the global demand for food in an environmentally and socially sustainable way.


Swiss Programme for Research on Global Issues for Development - Research Module on Ecosystems

15.05.2013 - 31.12.2023

Enhancing sustainable and climate-friendly use and management of ecosystems for human well-being is at the core of a new research module in the context of SDC’s and the Swiss National Science Foundation’s (SNSF) joint r4d Program (Swiss Programme for Research on Global Issues for Development; www.r4d.ch). Researchers from Switzerland with their partners in Africa, Asia, and Latin America will jointly generate new insights and develop innovative concepts and tools for a more sustainable and equitable provision of ecosystem services benefiting the poor.



Objet 193 – 202 de 202

Objet 1 – 12 de 32

Programme de renforcement de la résilience des ménages pastoraux et agropastoraux face aux crises climatiques et à l'insécurité (RESILIA) Phase 1

01.06.2020 - 31.12.2024

la DDC contribue au renforcement de la résilience de plus de 700’000 personnes dont les déplacées internes, affectées par la crise sécuritaire et les changements climatiques au Burkina Faso. Se basant sur la riche expérience de la Suisse dans l’élevage pastoral au Sahel, le programme va soutenir les pasteurs et agropasteurs pour que leur pratique d’élevage et moyens de subsistance s’adaptent aux défis climatiques et améliorent leurs conditions de vie tout en favorisant la paix au Burkina Faso.


Mercy Corps - Building Resilience in Conflict-Affected Communities (BRAC)

01.02.2020 - 31.05.2022

South Kordofan is one of the areas in Sudan were the armed conflict is temporarily halted, but not yet solved, and many communities are still suffering from its consequences. These communities are hosting significant numbers of IDPs and refugees from war torn South Sudan, who share the very limited available resources. The project aims at increasing the resilience of female and male members of vulnerable households to economic, social and climate related shocks through improved access to gender responsive basic services and increased agricultural production.


UNHAS - Amélioration de l'accès aux bénéficiaires au Mali

09.12.2019 - 31.12.2020

Face à l'insécurité dans de nombreuses régions du Mali, seul le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) permet d'accéder aux populations et de ne laisser personne pour compte grâce à un transport sûr et rapide d'acteurs humanitaires et de développement (nationaux/internationaux) et de l'assistance. Cette contribution à UNHAS garantit le suivi-évaluation des programmes suisses, favorise le développement socio-économique des régions et assure le dialogue avec les partenaires sur place.


CMR : DRC Réponse protection Adamaoua

16.05.2019 - 30.04.2020

Avec cette contribution au projet de DRC, la DDC poursuit son engagement à la protection des populations affectées dans la région de l'Adamaoua à l'est du Cameroun (frontière RCA), par le renforcement de l'environnement protecteur et l'amélioration des moyens d'existence des communautées et des individus les plus vulnérables ; tout en réduisant l'exposition aux risques de protection des enfants en améliorant leur accès à l'éducation. 


OVCI - Improving nutritional condition of most vulnerable groups in Juba

01.03.2019 - 30.04.2021

Malnutrition among children and other vulnerable groups remains worse as a result of the prevailing food insecurity situation in South Sudan. According to the 2019 Humanitarian Response Plan (HRP) for South Sudan, some 1.8 million people – the majority of which are children under five years - face malnutrition. Through this project, Volunteers Organization for International Co-operation (OVCI) intends to address malnutrition of vulnerable children, pregnant and lactating mothers and other destitute persons in Juba County by improving their dietary intake.


Yemen Pledging Conference 2019

20.02.2019 - 30.04.2019

In support of the Humanitarian Response Plan and to reduce the suffering of the Yemeni population, Switzerland will organize a high-level pledging conference on 26 February 2019 together with Sweden and the United Nations for the third time. Since the escalation of the conflict in mid-March 2015, Yemen faced enormous levels of humanitarian needs stemming from years of poverty, intermittent conflict and weak rule of law. Entering the 5th year of war have exacerbated these chronic vulnerabilities, leaving more than 24 million people – more than 80% of the population - in need of humanitarian aid.


Accès aux populations vulnérables grâce au soutien au Service Aérien Humanitaire des Nations Unies (UNHAS)

01.01.2019 - 30.11.2024

L’UNHAS est le service aérien des Nations Unies qui appuie la mise en œuvre d’interventions humanitaires ainsi que du développement économique et social en faveur des populations les plus vulnérables et marginalisées du Niger. L'UNHAS facilite et sécurise au Niger l'essentiel des déplacements des agents des programmes respectifs, leur permettant de rejoindre les régions reculées du pays et leurs populations rapidement et en toute sécurité.


Amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région Boucle du Mouhoun

01.10.2018 - 31.12.2021

Le Burkina Faso fait face à des crises de sécurité alimentaire et de malnutrition récurrentes pour des raisons structurelles et conjoncturelles. Ce projet vise à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle (SAN) des personnes vulnérables dans la région Boucle du Mouhoun à travers une approche intégrée et innovatrice. Cet approche combine des interventions en sécurité alimentaire et moyens d’existence, en santé primaire et nutrition communautaire. Le projet s’inscrit dans la nouvelle vision du « programme lait » de la Confédération.


Migrant Rights and Decent Work (MiriDew)

01.09.2018 - 31.12.2022

Remittances sent home by over 3 million Nepali migrant workers have significantly reduced poverty. Nevertheless, the rights of migrants are regularly violated. The proposed project will enhance the Government of Nepal’s understanding of overseas labour market conditions and strengthen mechanisms to better protect the rights of Nepali workers at home and abroad through better consular support and a strong presence in the international policy dialogue.


Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle aux provinces du Kadiogo, Zoundwéogo et de l’Oubritenga

01.09.2018 - 31.08.2021

Le Burkina Faso fait face à des crises de sécurité alimentaire et de malnutrition récurrentes pour des raisons structurelles et conjoncturelles. L’approche intégrée et innovatrice proposée par ce projet vise à améliorer les conditions de vie et développer la résilience des populations vulnérables selon trois axes : la récupération des enfants malnutris ; la mise en place de groupes d’apprentissage communautaires pour les femmes enceintes et les mères d’enfant; ainsi que l’amélioration de l’environnement sanitaire et des moyens d’existence. Ce programme s’inscrit dans la nouvelle vision du « programme lait » de la Confédération. 


Additional Contribution 2018 to WFP’s Emergency Response in Madagascar

01.01.2018 - 31.12.2018

In line with the Good Humanitarian Donorship (GHD) principles, Switzerland recognizes the necessity of predictable and flexible funding to respond to changing needs in humanitarian crises. SDC funding to WFP operations allows the World Food Programme (WFP) to respond proactively and to provide immediate food assistance in life-threatening situations.


Cameroun: CRf-Accès aux soins et résilience

01.08.2017 - 28.02.2018

Par son appui financier au projet de la Croix-Rouge française, la DDC contribue au renforcement des capacités de résilience des populations affectées par le conflit (hôtes, personnes déplacées internes, réfugiées et retournées) les plus vulnérables socio économiquement tout en garanttissant un accès aux soins de qualité pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et femmes allaitantes. 

Objet 1 – 12 de 32