Approvisionnement en énergie: améliorer les conditions de vie et les processus de production

Une femme se tient près d’une table éclairée par une lampe.
L’accès à l’électricité facilite le quotidien des populations pauvres en leur procurant une source d’énergie pour la cuisine et le chauffage. © Fondation Antenna Technologies

Un approvisionnement en énergie sûr et abordable améliore les conditions de vie des populations et les processus de production – deux facteurs qui jouent un rôle essentiel dans le développement durable, la réduction de la pauvreté et la protection du climat. Au travers de son Programme global Changement climatique, la DDC s’emploie à favoriser l’accès à une énergie propre et renouvelable, à renforcer l’efficacité énergétique et à assurer une meilleure qualité de l’air. 

En point de mire de la DDC

Le développement économique et social est quasi impossible sans accès à une énergie propre, efficace et renouvelable ainsi qu’à de l’air pur, un accès qui est notamment indispensable à l’amélioration des conditions de vie. Le Programme global Changement climatique se concentre sur trois champs d’activité :

  1. Accès à une énergie propre et renouvelable
  2. Promotion de l’efficacité énergétique
  3. Contribution à l’amélioration de la qualité de l’air 

Un accès plus large à de l’énergie moderne et renouvelable stimule l’économie et aide les individus à mieux faire face aux effets du changement climatique. En Inde, par exemple, le Programme global Changement climatique a pour objet de promouvoir les technologies innovantes, afin que les besoins en énergie des populations rurales puissent être couverts. Au niveau mondial, la DDC soutient «Energising Development» (EnDev), un partenariat entre plusieurs pays grâce auquel des familles pauvres ont accès à l’électricité et au chauffage. Ces familles peuvent dès lors cuisiner plus facilement et se chauffer, ce qui est bénéfique pour leur santé, mais aussi pour l’environnement, car cela permet de réduire le déboisement.

La Suisse possède des années d’expérience dans le domaine de l’efficacité énergétique ainsi que dans les techniques et les sciences de l’énergie. C’est pourquoi, au travers de son Programme global Changement climatique, la DDC soutient des petites et moyennes entreprises, par ex. en matière de production énergétiquement efficace de briques et d’autres matériaux de construction. Un tel transfert de savoir contribue à économiser l’énergie et donc à réduire les émissions de gaz à effet de serre, en particulier dans les économies émergentes.

La DDC promeut des plateformes multilatérales ainsi que des projets destinés à encourager des technologies efficaces et propres. En Amérique latine, par exemple, elle soutient l’équipement des autobus urbains en moteurs diesel propres. Elle œuvre en outre en faveur de l’adoption d’une législation prévoyant des mesures de protection de l’air.

Dans ces trois champs d’activité complémentaires, la DDC contribue à sensibiliser et à inciter les pays en développement ainsi que les économies émergentes à une démarche de durabilité dans le domaine de l’énergie. Une gestion raisonnée des ressources naturelles et une moindre dépendance à l’égard des combustibles fossiles contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les conflits qui y sont associés. 

Informations contextuelles

Dans le monde, près de 1,6 milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité et plus de 2,5 milliards de personnes continuent à utiliser exclusivement de la biomasse pour cuisiner et se chauffer, principalement du bois.

Le manque d’accès à des formes modernes d’énergie empêche le développement et nuit à la santé, par exemple en raison des émanations toxiques des foyers ouverts. Par ailleurs, la fluctuation des prix de l’énergie et la dépendance des combustibles fossiles constituent des risques supplémentaires, surtout pour les populations pauvres et vulnérables. 

Près des deux tiers des émissions mondiales de CO2 résultent de la consommation d’énergie. La demande croissante d’énergie, en particulier dans les pays en développement et les économies émergentes, ainsi que la forte consommation de charbon augmentent les émissions de CO2. Cela montre que la consommation d’énergie, la lutte contre la pauvreté et l’atténuation des effets du changement climatique sont étroitement liées. Les défis qui les accompagnent doivent être abordés selon une approche globale.

Défis actuels

L’énergie joue à plusieurs égards un rôle essentiel en matière de développement durable. L’accès à une énergie abordable est une condition préalable pour améliorer la production agricole comme industrielle et est donc aussi indispensable pour réduire la faim et la pauvreté.

Une énergie propre contribue à une meilleure gestion de toutes les ressources, notamment parce que moins de forêts sont détruites et que les cycles de l’eau sont préservés. La réalisation d’objectifs de développement implique notamment de trouver des solutions aux questions énergétiques. Assurer aux populations pauvres un meilleur accès aux services énergétiques et rendre ceux-ci écologiques et efficaces sont des défis auxquels doit répondre la coopération au développement.