Prévenir l’émergence des conflits violents

Il n’est pas rare qu’après une accalmie ou un cessez-le-feu, les conflits violents reprennent de plus belle. Mais il est possible d’empêcher le retour de la violence, entre autres en s’attaquant aux racines du conflit et en prenant en compte les facteurs de la construction de l’Etat. Ainsi, les Etats sont mieux à même de pratiquer une bonne gouvernance, d’instaurer l’état de droit et de protéger les droits de l’homme, ce qui est propice à une résolution constructive des conflits. L’on parle aussi de résilience.

Qu’est-ce qu’un conflit violent?

Loin d’être seulement négatifs, les conflits permettent à une société d’avancer. Selon Norbert Ropers, expert des questions de paix, les conflits sont à la fois les corollaires inévitables de la vie en collectivité et la condition sine qua non de l’évolution de toute société. Il les définit comme l’expression des tensions et incompatibilités entre les besoins, intérêts et valeurs de différents acteurs interdépendants.

Le problème, c’est lorsque les conflits se règlent par la violence. Le but de la prévention de la violence est donc la résolution pacifique des conflits sociaux et politiques. La promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives y contribue.

Qu’est-ce que la prévention de la violence?

La prévention de la violence ne consiste pas seulement à empêcher les crises de survenir, mais également à s’attaquer aux causes des conflits, de manière à éviter de nouvelles violences.

Pour instaurer une paix durable, il faut aussi prendre en compte les facteurs de construction de l’Etat, c’est-à-dire renforcer les structures de l’Etat dans son ensemble, afin qu’elles puissent résister à un éventuel conflit. La bonne gouvernance, l’état de droit, ainsi que la protection des droits de l’homme en sont des aspects essentiels.

Contribution de la DDC à la réduction des conflits violents

Les acteurs du développement doivent davantage œuvrer pour accompagner des trajectoires de sorties de la fragilité et de changement à long-terme, notamment en travaillant directement dans et sur le conflit, au lieu d’organiser leurs programmes de manière périphérique au conflit. Cela nécessite d’adapter les méthodes de travail et de s’interroger sur la nature du conflit et ses causes. Rétablir la sécurité et l’état de droit pour la population est indispensable pour sortir du cycle de la violence et empêcher une nouvelle escalade des conflits. La DDC met l’accent sur le soutien à la société civile et le développement d’administrations locales, tout en favorisant les processus de décision participatifs. Son action s’articule autour de deux démarches: la réforme du secteur de la sécurité (RSS) et le traitement du passé.

Depuis le rapport «Dans une liberté plus grande» de l’ancien secrétaire général des Nations Unies (2005), la RSS s’est imposée comme une composante à part entière de la lutte contre la pauvreté. Kofi Annan a insisté sur le caractère indissociable et sur l’interdépendance du développement et de la sécurité. La RSS favorise la réalisation des objectifs suivants:

  • Créer des structures gouvernementales efficaces et renforcer le contrôle et la redevabilité dans le secteur de la sécurité
  • Améliorer et pérenniser l’accès à la sécurité et la justice
  • Développer le leadership et la responsabilité locale dans le processus de réforme

Un exemple de projet de la DDC dans le domaine de la sécurité est le soutien à la réforme policière au Honduras, le pays qui accuse le plus fort taux d’homicides au monde. En rapprochant la mission de police des besoins des citoyens et en instituant un système interne de contrôle et de sanctions ainsi qu’une autorité indépendante chargée de traiter les plaintes, elle contribue à la lutte contre l’impunité et à l’amélioration de la sécurité dans le pays.

En matière de traitement du passé, la DDC fonde son action sur les quatre principes Joinet, du nom du spécialiste français des droits de l’homme Louis Joinet, qui a longtemps travaillé pour les Nations Unies. Formulés après la guerre de l’ex-Yougoslavie et le génocide du Rwanda, ils ont été adoptés en 1997 par la Commission des droits de l’homme de l’ONU et reposent sur les piliers suivants:

  • Le droit de savoir: les victimes de violations des droits de l’homme et la société ont le droit de savoir ce qui s’est passé pendant une guerre ou un conflit armé. Souvent, des commissions de vérité sont mandatées à cet effet.
  • Le droit à la justice: les victimes ont le droit de poursuivre pénalement les auteurs de graves violations des droits de l’homme. La poursuite pénale est assurée par les tribunaux nationaux, internationaux ou mixtes.
  • Le droit à la réparation: les victimes ont le droit d’être rétablies dans la situation antérieure à la violation des droits de l’homme (restitution). Si cela n’est pas possible, elles doivent au moins être dédommagées de leur souffrance et de l’injustice qu’elles ont subie (compensation) et bénéficier d’un suivi médical (réhabilitation). Souvent, les Etats s’acquittent de cette réparation en présentant des excuses ou en érigeant des monuments à la mémoire des victimes.
  • La garantie de non répétition: les victimes ont le droit d’être protégées contre toute violence future. Ce processus commence en général par des élections libres et équitables et se poursuit par la démobilisation, le désarmement et la réinsertion des rebelles.

Documents

Projets actuels

Objet 13 – 24 de 1101

Eau et assainissement pour les réfugiés Syriens et leurs hôtes libanais

réservoir de 1’000 litres pour l’eau potable

15.07.2017 - 15.06.2020

La crise syrienne a un impact considérable sur le Liban. Le pays accueille plus d’un million de réfugiés syriens. Les besoins de base ne sont pas couverts en raison de cette croissance démographique sans-précédent et du manque d’infrastructures. La DDC soutient un projet de la Croix-Rouge libanaise dans le gouvernorat d’Akkar à la frontière syrienne. Il permet aux réfugiés syriens et aux communautés hôtes d’accéder à l’eau et à l’assainissement.

Pays/région Thème Période Budget
Liban
Eau
Changement climatique & environnement
Approvisionnement en eau
Assainissement d'eau
Réduction des risques de catastrophes
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
PREVÉNTION CATASTROPHES / PRÉPARATION À LEUR SURVENUE
Approvisionnement en eau potable – dispositifs de base
Assainissement - dispositifs de base
Prévention des catastrophes et préparation à leur survenue

15.07.2017 - 15.06.2020


CHF 1'100'000



Plus de sécurité pour la population croate dans les régions minées

Un démineur en pleine action

01.06.2017 - 10.12.2024

Redoutables vestiges de la guerre qui a fait rage en Croatie de 1991 à 1996, les mines et autres restes explosifs de guerre représentent toujours un danger pour la population locale. L’intégration économique et sociale des victimes représente elle aussi un défi pour la société. La Suisse contribue à hauteur de 3 millions de francs à des mesures visant à la fois à éliminer les mines et à soutenir les victimes et leurs familles. La qualité de vie des habitants des régions contaminées s’en trouve ainsi améliorée.

Pays/région Thème Période Budget
Croatie
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Enlèvement des mines terrestres et restes explosifs de guerre
Accroître la sécurité publique

01.06.2017 - 10.12.2024


CHF 3'000'000



Programme d’encouragement en faveur de petites entreprises croates

Le fondateur et dirigeant de l’entreprise d’éclairage REFLECTA présente son projet à l'aide d’un flipchart.

01.05.2017 - 31.12.2022

Si la Croatie se situe au-dessus de la moyenne des États membres de l’UE en matière d’investissements dans les nouvelles technologies, le pays, qui figure parmi les derniers ayant rejoint l'UE, est à la traîne pour ce qui est du développement de nouveaux produits. L’innovation est un facteur important pour le développement de l’économie et joue un rôle significatif, en particulier s'agissant d’un pays affichant un taux de chômage élevé. C'est la raison pour laquelle la Suisse apporte une contribution à hauteur d'un million de francs à la Croatie dans le cadre du programme Eurostars. Celui-ci vise à renforcer la collaboration internationale en matière de recherche et développement entre des petites et moyennes entreprises (PME), croates dans le cas présent, et des partenaires européens.

Pays/région Thème Période Budget
Croatie
Favoriser la croissance économique et améliorer les conditions de travail

01.05.2017 - 31.12.2022


CHF 1'000'000



Coopération maximale requise face à la fonte des glaciers en Asie centrale

Deux hommes s’activent avec leur matériel sur un glacier.

01.05.2017 - 31.12.2020

Comment répondre aux besoins en eau de 68 millions d’habitants d’Asie centrale en valorisant les glaciers qui surplombent le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Kazakhstan? Un projet de la DDC mise sur une coopération régionale volontariste et un suivi scientifique rigoureux de la transformation des glaciers.

Pays/région Thème Période Budget
l'Asie centrale
Eau
Diplomatie et sécurité dans le domaine de l'eau
Politique du secteur de l’eau
Conservation des ressources en eau
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau
Préservation des ressources en eau (y compris collecte de données)

01.05.2017 - 31.12.2020


CHF 1'200'000



Augmentation des revenus dans le Caucase du Sud grâce à de produits agricoles plus compétitifs

Un homme portant un chapeau d’apiculteur tient un cadre recouvert d'abeilles sur le toit d’un building.

01.04.2017 - 31.03.2021

L’élevage constitue une source de revenus importante pour une grande partie des populations rurales de Géorgie, d’Arménie et d’Azerbaïdjan. Pratiquant une économie de subsistance, de nombreux éleveurs parviennent tout juste à couvrir leurs propres besoins. Le projet vise à renforcer les petites exploitations agricoles et à leur ouvrir l'accès aux marchés, afin qu'elles puissent augmenter leurs revenus grâce à la vente de miel, de viande, de fromage et de laine.

Pays/région Thème Période Budget
Caucase du Sud
Agriculture et sécurité alimentaire
Développement agricole
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
Développement agricole

01.04.2017 - 31.03.2021


CHF 5'100'000



Reform and Development of Markets, Value Chains and Producers’ Organisations

Réforme et développement des marchés, des chaînes de valeur et des organisations de producteurs, territoire palestinien occupé

01.03.2017 - 31.08.2021

Private sector-led agriculture and agribusiness in the Palestinian occupied territory (oPT) can play a key role in building a resilient economy towards economic growth and in safeguarding rights and entitlements to natural resources and markets. This program aims at improving income and productivity in the agriculture sector, through improved access to markets, increased share of local market, enhanced competitiveness and profitability of Palestinian agribusinesses.

Pays/région Thème Période Budget
Palestinian Authority
Agriculture & food security
Agricultural development
Agricultural policy
Agricultural co-operatives & farmers’ organisations
AGRICULTURE, FORESTRY, FISHING
AGRICULTURE, FORESTRY, FISHING
AGRICULTURE, FORESTRY, FISHING
Agricultural development
Agricultural policy and administrative management
Agricultural co-operatives

01.03.2017 - 31.08.2021


CHF 3'000'000



L’accès à l’eau potable : un défi au Tadjikistan

Trois enfants autour d'une fontaine.

01.03.2017 - 28.02.2021

Au Tadjikistan, pays le plus pauvre d’Asie Centrale, la moitié des 8,5 millions d’habitants n'a pas accès à de l’eau potable. Dans les zones montagneuse et rurales le taux est de 80%. Cette situation présente un risque de santé publique très important. Le projet « Safe Drinking Water and Sanitation Management in Tadjikistan (SWSMT) » de la DDC se concentre sur l’accès à l’eau et l’assainissement à l’est du Tadjikistan.

Pays/région Thème Période Budget
Tadjikistan
Governance
Eau
Décentralisation
Approvisionnement en eau
Assainissement d'eau
Politique du secteur publique
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Approvisionnement en eau potable – dispositifs de base
Décentralisation et soutien aux administrations infranationales (y compris redevabilité)
Assainissement - dispositifs de base
Décentralisation et soutien aux administrations infranationales (y compris redevabilité)
Politiques publiques et gestion administrative
Décentralisation et soutien aux administrations infranationales (y compris redevabilité)

01.03.2017 - 28.02.2021


CHF 5'300'000



Un marché du travail attractif pour les jeunes kosovares

Un jeune homme travaille sur un système électrique.

01.01.2017 - 31.12.2020

Le projet intitulé « Enhancing Youth Employment » a pour but d’améliorer les opportunités sur le marché du travail pour les jeunes kosovares, une catégorie de population fortement touchée par le chômage. En mettant en relation les employeurs et les demandeurs d’emploi, et en formant ces derniers afin qu’ils acquièrent les qualifications demandées sur le marché de l’emploi, le taux de chômage baisse et la croissance augmente.

Pays/région Thème Période Budget
Kosovo
Emploi & développement économique
Formation professionelle
Création d'emplois
Formation professionnelle
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative

01.01.2017 - 31.12.2020


CHF 7'570'000



De meilleurs services publics dans quatorze communes du Bénin

Une femme serre la main d’un homme devant une pancarte laissant apparaître le logo de la Suisse et le nom des deux mairies impliquées dans la construction d’un pont.

01.01.2017 - 31.12.2020

L’effort de décentralisation des services publics au Bénin va de l’avant. La DDC concentre ses activités en la matière dans deux départements du pays. Depuis 2008, date du lancement du premier programme d’appui, les avancées observées sur le terrain ont été significatives.

Pays/région Thème Période Budget
Bénin
Governance
Décentralisation
GOUVERNEMENT ET SOCIETE CIVILE
Décentralisation et soutien aux administrations infranationales (y compris redevabilité)

01.01.2017 - 31.12.2020


CHF 8'500'000



Gestion efficace et prévention des maladies non transmissibles

Une doctoresse ausculte une patiente.

01.01.2017 - 31.12.2021

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles (MNT) représentent la première cause de mortalité à l’échelle mondiale. En moyenne internationale, 60% des décès sont liés aux MNT.  Dans les pays à faibles et moyens revenus, ce taux est souvent beaucoup plus élevé. C’est le cas au Kirghizistan où les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète sont responsables de 80% des décès.

Pays/région Thème Période Budget
Kirghizistan
Santé
Système de santé primaire
Renforcement des systèmes de santé
SANTE
SANTE
Soins et services de santé de base
Politique de la santé et gestion administrative

01.01.2017 - 31.12.2021


CHF 4'810'000



Une exploitation durable des pâturages et du bétail sain: l’or vert de la Mongolie

Une femme portant un seau nourrit un troupeau de yaks au milieu d’une immense prairie.

01.01.2017 - 31.12.2020

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, le nombre d’animaux d’élevage a presque triplé en Mongolie, avec des conséquences dévastatrices sur les surfaces de pâturages. La DDC met en place un ensemble de mesures en faveur de l’exploitation durable des pâturages, de la santé du bétail et d’une commercialisation profitable des produits animaux. Elle contribue ainsi à garantir à long terme les moyens de subsistance des pasteurs nomades.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Agriculture et sécurité alimentaire
Ressources en terres cultivables
Coopératives agricoles & organisations d’agricultrices/eurs
Politique agricole
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
Ressources en terres cultivables
Coopératives agricoles
Politique agricole et gestion administrative

01.01.2017 - 31.12.2020


CHF 7'776'000



Mieux former pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural

Trois jeunes Nigériens cheminent à travers des plantations.

01.01.2017 - 31.12.2021

La DDC s’engage pour renforcer le système éducatif et la formation professionnelle au Niger. Plus de 1,5 million de jeunes vivant en milieu rural en sont exclus à l’heure actuelle. Leur insertion future dans le monde du travail dépend d’une articulation réussie entre une éducation de base de qualité et des formations professionnelles adaptées aux besoins des populations.

Pays/région Thème Période Budget
Niger
Formation professionelle
Emploi & développement économique
Education
Formation professionnelle
Création d'emplois
Enseignement primaire
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
EDUCATION
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative
Enseignement primaire

01.01.2017 - 31.12.2021


CHF 14'500'000


Objet 13 – 24 de 1101