Prévenir l’émergence des conflits violents

Il n’est pas rare qu’après une accalmie ou un cessez-le-feu, les conflits violents reprennent de plus belle. Mais il est possible d’empêcher le retour de la violence, entre autres en s’attaquant aux racines du conflit et en prenant en compte les facteurs de la construction de l’Etat. Ainsi, les Etats sont mieux à même de pratiquer une bonne gouvernance, d’instaurer l’état de droit et de protéger les droits de l’homme, ce qui est propice à une résolution constructive des conflits. L’on parle aussi de résilience.

Qu’est-ce qu’un conflit violent?

Loin d’être seulement négatifs, les conflits permettent à une société d’avancer. Selon Norbert Ropers, expert des questions de paix, les conflits sont à la fois les corollaires inévitables de la vie en collectivité et la condition sine qua non de l’évolution de toute société. Il les définit comme l’expression des tensions et incompatibilités entre les besoins, intérêts et valeurs de différents acteurs interdépendants.

Le problème, c’est lorsque les conflits se règlent par la violence. Le but de la prévention de la violence est donc la résolution pacifique des conflits sociaux et politiques. La promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives y contribue.

Qu’est-ce que la prévention de la violence?

La prévention de la violence ne consiste pas seulement à empêcher les crises de survenir, mais également à s’attaquer aux causes des conflits, de manière à éviter de nouvelles violences.

Pour instaurer une paix durable, il faut aussi prendre en compte les facteurs de construction de l’Etat, c’est-à-dire renforcer les structures de l’Etat dans son ensemble, afin qu’elles puissent résister à un éventuel conflit. La bonne gouvernance, l’état de droit, ainsi que la protection des droits de l’homme en sont des aspects essentiels.

Contribution de la DDC à la réduction des conflits violents

Les acteurs du développement doivent davantage œuvrer pour accompagner des trajectoires de sorties de la fragilité et de changement à long-terme, notamment en travaillant directement dans et sur le conflit, au lieu d’organiser leurs programmes de manière périphérique au conflit. Cela nécessite d’adapter les méthodes de travail et de s’interroger sur la nature du conflit et ses causes. Rétablir la sécurité et l’état de droit pour la population est indispensable pour sortir du cycle de la violence et empêcher une nouvelle escalade des conflits. La DDC met l’accent sur le soutien à la société civile et le développement d’administrations locales, tout en favorisant les processus de décision participatifs. Son action s’articule autour de deux démarches: la réforme du secteur de la sécurité (RSS) et le traitement du passé.

Depuis le rapport «Dans une liberté plus grande» de l’ancien secrétaire général des Nations Unies (2005), la RSS s’est imposée comme une composante à part entière de la lutte contre la pauvreté. Kofi Annan a insisté sur le caractère indissociable et sur l’interdépendance du développement et de la sécurité. La RSS favorise la réalisation des objectifs suivants:

  • Créer des structures gouvernementales efficaces et renforcer le contrôle et la redevabilité dans le secteur de la sécurité
  • Améliorer et pérenniser l’accès à la sécurité et la justice
  • Développer le leadership et la responsabilité locale dans le processus de réforme

Un exemple de projet de la DDC dans le domaine de la sécurité est le soutien à la réforme policière au Honduras, le pays qui accuse le plus fort taux d’homicides au monde. En rapprochant la mission de police des besoins des citoyens et en instituant un système interne de contrôle et de sanctions ainsi qu’une autorité indépendante chargée de traiter les plaintes, elle contribue à la lutte contre l’impunité et à l’amélioration de la sécurité dans le pays.

En matière de traitement du passé, la DDC fonde son action sur les quatre principes Joinet, du nom du spécialiste français des droits de l’homme Louis Joinet, qui a longtemps travaillé pour les Nations Unies. Formulés après la guerre de l’ex-Yougoslavie et le génocide du Rwanda, ils ont été adoptés en 1997 par la Commission des droits de l’homme de l’ONU et reposent sur les piliers suivants:

  • Le droit de savoir: les victimes de violations des droits de l’homme et la société ont le droit de savoir ce qui s’est passé pendant une guerre ou un conflit armé. Souvent, des commissions de vérité sont mandatées à cet effet.
  • Le droit à la justice: les victimes ont le droit de poursuivre pénalement les auteurs de graves violations des droits de l’homme. La poursuite pénale est assurée par les tribunaux nationaux, internationaux ou mixtes.
  • Le droit à la réparation: les victimes ont le droit d’être rétablies dans la situation antérieure à la violation des droits de l’homme (restitution). Si cela n’est pas possible, elles doivent au moins être dédommagées de leur souffrance et de l’injustice qu’elles ont subie (compensation) et bénéficier d’un suivi médical (réhabilitation). Souvent, les Etats s’acquittent de cette réparation en présentant des excuses ou en érigeant des monuments à la mémoire des victimes.
  • La garantie de non répétition: les victimes ont le droit d’être protégées contre toute violence future. Ce processus commence en général par des élections libres et équitables et se poursuit par la démobilisation, le désarmement et la réinsertion des rebelles.

Documents

Projets actuels

Objet 61 – 72 de 1096

BAsD/FAsD: Banque asiatique de développement / Fonds asiatique de développement – Core Contribution

01.01.2013 - 31.12.2021

Géré par la Banque asiatique de développemement (BAsD), le Fonds asiatique de développement (FAsD) octroie des crédits pour aider les pays membres en développement de la zone Asie-Pacifique à réduire la pauvreté et à améliorer la qualité de vie de leurs habitants en favorisant une croissance économique inclusive et écologiquement durable, et en encourageant l’intégration régionale.

Pays/région Thème Période Budget
Asie
Autre
Secteur non spécifié
AUTRES MULTISECTEURS
Non Affecté / Non Specifié
Aide plurisectorielle
Secteur non spécifié

01.01.2013 - 31.12.2021


CHF 48'000'000



De l'eau propre en Asie centrale – Pour une gestion autonome de l’approvisionnement en eau

Des garçonse en train  de se laver les mains

01.01.2013 - 31.12.2019

Les zones rurales d'Ouzbékistan ne disposent pas d'une quantité suffisante d'eau propre. Parmi les 10 millions d'habitants, nombreux sont ceux qui souffrent de maladies dues à l'eau souillée. Un projet financé par la DDC contribue à améliorer la situation en aidant les villageois à organiser eux-mêmes leur approvisionnement en eau.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Politique du secteur de l’eau
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau

01.01.2013 - 31.12.2019


CHF 6'157'000



Plannes Project: Promotion de la coopération transfrontalière locale

01.01.2013 - 31.12.2020

Jusqu’ici, l’UEMOA[1] a abordé l’intégration régionale par le haut, à travers les Etats. Les collectivités territoriales ne sont directement éligibles ni à ses allocations budgétaires[2], ni à ses programmes sectoriels. Le Conseil des Collectivités Territoriales (CCT) veut changer cette situation en initiant le PCTL qui donne aux élus locaux les ressources pour réaliser des projets transfrontaliers améliorant l’accès des populations aux services publics de base.  Il replace la décentralisation au cœur de l’intégration régionale et du développement socioéconomique.

[1] Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine créée en 1994 et regroupant huit pays d’Afrique de l’Ouest.

[2] De 1996 à 2006, l’UEMOA a alloué aux pays CHF 270'000'000 au titre de compensations financières liées à l’intégration. Ces ressources sont destinées exclusivement aux Gouvernements.

Pays/région Thème Période Budget
West Africa
Governance
Other
Decentralisation
Sector not specified
Public sector policy
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Unallocated / Unspecified
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Sectors not specified
Public sector policy and administrative management

01.01.2013 - 31.12.2020


CHF 8'187'500



Une meilleure qualité de vie pour les Roms en Bulgarie

Deux jeunes filles dansent.

01.01.2013 - 30.11.2019

Les Roms constituent la plus grande minorité ethnique de Bulgarie. Un grand nombre d’entre eux sont exposés à l’exclusion sociale, à la discrimination, à la pauvreté et au chômage. Leur accès à la formation et aux soins médicaux est entravé par des obstacles sociaux, culturels et économiques. Avec sa contribution à l’UE élargie, la Suisse soutient des projets visant à améliorer les conditions de vie des Roms en Bulgarie.

Pays/région Thème Période Budget
Bulgarie
Accroître la sécurité sociale
Prévention
Diverses prestations sociales

01.01.2013 - 30.11.2019


CHF 6'695'773



Programme d’appui aux communes urbaines du Mali (PACUM)

01.01.2012 - 31.12.2019

Un des enjeux de la reconstruction du Mali se trouve dans la promotion de villes secondaires délivrant des services de base aux populations et redevables devant leurs citoyens. C’est l’objet de ce programme financé par la Banque Mondiale à hauteur de CHF 65’000'000. Sollicitée pour son savoir-faire en matière de développement local, la DDC apporte une contribution de CHF 18'200'000 (21% coût global) pour structurer la gouvernance à la base et soutenir les dotations d’investissement pour les villes de Koutiala et Tombouctou.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Agriculture & food security
Governance
Education
Rural infrastructure (till 2016)
Decentralisation
Public sector policy
Primary education
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
EDUCATION
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Public sector policy and administrative management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Primary education

01.01.2012 - 31.12.2019


CHF 18'220'000



Better Planning for Albania's Government

Meeting of the Government of Albania.

01.01.2012 - 31.12.2020

Albania’s economy, public finance, and debt remain areas of concern as the government tries to keep positive growth and stability in a challenging context. Although capacities for policy and financial planning have improved, there still is a need for better performance, monitoring and integrated planning. Since 2005 a group of donors including Switzerland introduced the Integrated Planning System, a tool that aids the government in strategy planning while observing budget constraints.

Pays/région Thème Période Budget
Albania
Governance
Decentralisation
Public finance management
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Public finance management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Public finance management

01.01.2012 - 31.12.2020


CHF 1'375'000



Echange de connaissances et d’expériences sur la protection des écosystèmes des forêts de montagne dans les Andes

Section de forêt andine sous la brume.

01.11.2011 - 31.12.2019

Les forêts des Andes sont précieuses à bien des égards : elles stockent l’eau et la purifient, protègent des dangers naturels et absorbent les gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. Grâce au projet ANFOR, la DDC contribue à protéger durablement les forêts de montagne dans les Andes.

Pays/région Thème Période Budget
Ande
Changement climatique & environnement
Politique de l’environnement
Politique de sylviculture
Protection de la biosphère
Biodiversité
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
Développement sylvicole
Politique de l’environnement et gestion administrative
Politique de la sylviculture
Politique de l’environnement et gestion administrative
Protection de la biosphère
Protection de la biosphère
Diversité biologique

01.11.2011 - 31.12.2019


CHF 8'072'000



Swiss Bluetec Bridge: les start-up suisses au service des plus défavorisés

01.04.2011 - 31.12.2020

Les défis de l’eau ouvrent un large champ pour les innovations technologiques de pointe. L’initiative Swiss Bluetec Bridge de la DDC compte soutenir ces innovations pour faciliter l’accès à l’eau aux plus pauvres. La première start-up qui bénéficiera d’un prêt est l’entreprise Swiss Fresh Water qui a développé un système à bas coûts de dessalement d'eau salée ou saumâtre.

Pays/région Thème Période Budget
Monde entier
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base

01.04.2011 - 31.12.2020


CHF 2'050'000



Un fonds pour soutenir la formation de personnes défavorisées au Népal

 Eine junge nepalesische Frau arbeitet an einem Sicherungskasten.

01.01.2011 - 30.06.2020

La DDC a créé l’Employment Fund Nepal aux côtés du gouvernement népalais et d’autres partenaires pour contribuer à la formation de personnes jeunes et défavorisées. Les instituts de formation préfinancent la formation et sont ensuite remboursés par le fonds si les personnes formées trouvent un emploi correctement rémunéré.

Pays/région Thème Période Budget
Népal
Formation professionelle
Emploi & développement économique
Formation professionnelle
Création d'emplois
Développement de petites et moyennes entreprises
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
INDUSTRIES MANUFACTURIERES
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative
Développement des Petites et moyennes entreprises (PME)

01.01.2011 - 30.06.2020


CHF 5'996'665



Contribution au programme santé de mediCuba-Suiza (mCS)

01.09.2025 - 31.08.2027

Après plusieurs années de soutien sporadiques, la coopération suisse propose de renouveler un soutien programme à l’association suisse mediCuba-Suiza (mCS). Cette dernière collabore avec plusieurs institutions publiques de premier plan, et favorise les échanges techniques entre professionnels de la santé en leur permettant un accès aux technologies et méthodes de traitement modernes. mCS  contribue ainsi à la couverture universelle des services de santé.


UN Joint Programme on Youth Employment

01.01.2024 - 31.12.2028

Cambodia is the most youthful country in South East Asia with more than 50% of the population below 25 years. The key challenge of Cambodia is to create decent and productive employment opportunities for new entrants to the labour market. With its contribution, SDC addresses the challenge by enabling young people to have access to skills and quality education and employment whilst promoting rightful and decent working conditions.


Gender-based Violence Prevention and Response Project (GBV Project)

01.01.2024 - 31.12.2027

Gender-based violence is prevalent in Nepal because of patriarchal values, lack of rights awareness or support services and poor implementation of laws. In the first phase, the project will directly reach 50,000 households in three districts with GBV prevention activities involving women, girls, men and boys and will provide improved medical, psychosocial and legal services for a minimum of 1’000 GBV survivors. Subsequently, the coverage will be increased.

Objet 61 – 72 de 1096