Faire de l’utilisation durable de l’eau une priorité au niveau international

Un rapport intitulé «Une question de survie» est posé sur une table.
Lancement du rapport du panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix à Genève. © Présence Suisse DFAE

La DDC se mobilise pour que l’objectif relatif à l’eau de l’Agenda 2030 pour le développement durable soit réalisé rapidement et que la communauté internationale accorde une plus grande attention à la question de l’eau. Les activités de la Suisse reposent sur la conviction et le constat que l’utilisation durable des ressources en eau est une condition essentielle du développement social, économique et écologique, à la jouissance des droits humains, ainsi que du maintien de la paix dans le monde.

Les priorités de la DDC

Si les efforts déployés dans le monde entier se sont traduits à bien des égards par des améliorations considérables, notamment en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ces progrès sont encore insuffisants. En effet, quelque 844 millions de personnes n’ont toujours pas, à ce jour, d’accès assuré à l’eau potable. Par ailleurs, deux tiers de la population mondiale n’ont toujours pas accès à des installations sanitaires appropriées.

La DDC se mobilise en faveur du renforcement des efforts pour la réalisation de l’objectif relatif à l’eau de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Au sein d’une coalition de pays, la DDC soutient le dialogue politique mondial visant à exiger des engagements internationaux et à obtenir le déploiement d’activités ciblées pour la réalisation de l’objectif. Grâce à sa longue expertise en matière de gestion de l’eau, la Suisse apporte une contribution majeure à l’identification de solutions globales et tenant compte des intérêts de part et d’autre des frontières. En outre, la DDC renforce la voix de la jeunesse dans le dialogue politique au niveau régional et mondial et en tant que potentiels futurs expertes et experts dans le domaine de l’eau.

Parmi les sujets traités par la communauté internationale, la gestion de l’eau se distingue par sa complexité. Or, la Suisse dispose d’une large expertise dans ce domaine. En raison de la présence sur son territoire de grands fleuves européens – le Rhône et le Rhin – ainsi que de lacs partagés avec ses pays voisins, la Suisse dispose d’une longue expérience de la gestion transfrontière de l’eau et peut ainsi contribuer à l’élaboration de solutions pour d’autres régions du monde.

Contexte

Agenda 2030 pour le développement durable: un objectif consacré à l’eau

Sous l’égide de la DDC, la Suisse s’est mobilisée avec succès au sein d’une coalition de pays pour que l’eau constitue un objectif à part entière de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Outre l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène, l’objectif 6 comprend d’autres cibles (sous-objectifs) relatives à la protection et à la restauration des écosystèmes liés à l’eau. L’objectif prévoit en outre la promotion de la coopération transfrontière entre les pays afin d’assurer une gestion intégrée des ressources en eau impliquant l’ensemble des utilisateurs à tous les niveaux.

L’eau et le développement humain

Si un approvisionnement en eau potable fiable et un accès à des services d’assainissement adéquats sont garantis, la population reste plus facilement en bonne santé, les frais médicaux diminuent et le taux d’absentéisme à l’école diminue. Des points d’eau situés à proximité des habitations permettent de gagner un temps précieux, celui qui est habituellement consacré à la corvée de l’eau, une tâche souvent dévolue aux femmes et aux enfants.

L’eau est également essentielle pour assurer les moyens d’existence dans les zones rurales, pour produire de la nourriture et de l’énergie ainsi que pour permettre la croissance de l’industrie et des services.

Finalement, quand elle vient à manquer, l’eau est source de tensions, voire de conflits. Pas moins de 153 pays partagent des fleuves, des nappes phréatiques ou des lacs avec un ou plusieurs pays voisins. Cette question a donc des répercussions directes sur la paix et la sécurité. Inversement, un gestion pacifique commune contribue à la paix et à la stabilité.

Documents

Projets actuels

Objet 97 – 99 de 99

Strengthening the Institutional Framework in the Water and Sanitation Sector in Moldova

01.03.2014 - 31.05.2021

Poor governance is the key bottleneck in the Moldovan water sector, which jeopardizes long-term sustainability of past investments, and hinders new Investments to extend access to drinking water for all. With this project, SDC will improve the steering and management of the sector as well as the performance of key sector institutions, through working directly with the national institutions on sector capacity development, integrated water resource management, and a comprehensive water information system.


Aga Khan Foundation: Integrated Health and Habitat Improvement (IHHI) Rasht Valley

01.07.2013 - 31.12.2017

Tajikistan is the poorest country of the former Soviet Union and is marked by a sluggish transition and fragility patterns. This project contributes to improving the Rasht Valley (the most neglected and fragile area of the country) population’s quality of life through better provision of and access to water and health services, as well as increased resilience against natural hazards. Moreover, it enhances professional skills and empowers the local population in planning and investing in its communities.


Swiss Programme for Research on Global Issues for Development - Research Module on Social Conflicts and Fragility

01.03.2012 - 31.12.2023

SDC and the Swiss National Science Foundation (SNSF) are offering a new long-term funding scheme for development-relevant research on global issues (www.r4d.ch). The main focus lies on the generation of new insights and solutions as well as on the application of research results into policy and practice through partnership projects between researchers from Switzerland and from developing countries. The overall r4d.ch program consists of five thematic modules and a module for thematically open research. The first thematic module focuses on the causes and solutions to social conflicts in the context of weak public institutions.

Objet 97 – 99 de 99