Gérer les ressources en eau de manière durable

Rivière Srepok, Vietnam, utilisation efficiente de l’eau dans la production de café.
Utilisation efficiente de l’eau pour la production de café dans le bassin du Srepok, un affluent du Mékong. © Alisher Sharypau

Alors que la demande en eau ne cesse d’augmenter, le volume total d’eau disponible à l’échelle planétaire reste identique et les ressources hydriques sont de plus en plus exposées à la pollution. Le défi majeur consiste à gérer l’eau de manière durable et à la répartir de façon équitable entre les ménages, l’agriculture et l’industrie, mais aussi entre les pays. La DDC agit pour une utilisation de l’eau efficiente et durable et favorise la coopération transfrontière pacifique.

Priorités de la DDC

La DDC œuvre pour que les ressources en eau soient gérées de manière durable, afin de garantir l’accès à l’eau et de réduire les risques de dégradation de l’environnement et de conflits. Cet engagement vise, d’une part, à lier la promotion de la paix avec la gestion durable des ressources en eau dans les régions connaissant des tensions et, d’autre part, à contribuer à l’utilisation efficace de l’eau, à sa réutilisation et à sa bonne gestion dans les zones où elle vient à manquer.

Contexte

Coopération transfrontalière

La DDC s’engage pour un dialogue entre les pays qui s’approvisionnent dans un même bassin hydrique. Des échanges de nature politique et technique permettent d’aplanir les tensions existantes ou naissantes. En tant qu’actrice neutre dotée d’expérience en matière de médiation et d’une expertise reconnue dans le domaine de l’eau, la Suisse fournit un cadre idéal pour ces discussions. Sur le plan technique, la DDC soutient par ailleurs des méthodes communes pour mesurer les volumes d’eau disponibles ou utilisés ainsi que leur qualité. Lorsque les décideurs politiques disposent de ce type de données, ils sont mieux à même de négocier la gestion de ressources en eau communes et de fixer et d’atteindre ensemble des objectifs en la matière.

L’eau, un bien à exploiter à bon escient

L’eau n’est pas gratuite. Sa protection, sa distribution et son traitement ont un coût et obéissent aux mêmes lois économiques que tout autre bien de consommation. En même temps, il s’agit d’une ressource à laquelle chacun doit pouvoir avoir accès y compris les plus démunis. La DDC s’attache à élaborer des mécanismes visant à exploiter l’eau de manière efficace et à promouvoir la réutilisation des eaux usées.  Ces mécanismes offrent également des incitations pour une gestion durable de l’eau ou pour la construction d’infrastructures respectueuses de l’environnement dans une région ou par une industrie.

La DDC se mobilise ainsi aux côtés de grandes entreprises pour faciliter le transfert du savoir concernant l’empreinte eau, un indicateur qui permet de mieux gérer la consommation d’eau lors de la production d’un bien. La DDC s’engage par ailleurs pour le développement du «Water Stewardship Standard» (norme pour la bonne gestion de l’eau). L’objectif est d’encourager l’ensemble des acteurs de l’économie, du gouvernement et de la société civile à assumer leur responsabilité respective pour l’influence qu’ils exercent sur cette ressource partagée et à collaborer pour une gestion durable de l’eau. Par ailleurs, des mécanismes sont développés afin de rémunérer la population vivant dans le bassin versant de ses efforts pour la protection des ressources en eau.

Les défis actuels

Alors qu’une augmentation de 30% de la demande en eau potable est attendue d’ici à 2030, la détérioration de la qualité de l’eau liée à la pollution atteint un niveau sans précédent. Au niveau mondial, 80% des eaux usées des ménages et de l’industrie sont rejetées dans l’environnement sans aucun traitement. La plupart du temps, la capacité d’autoépuration des écosystèmes aquatiques est largement insuffisante pour venir à bout de tels volumes. L’agriculture n’est pas en reste, puisqu’elle représente presque 70% de la consommation mondiale. Or, l’eau est souvent utilisée de manière peu rationnelle, sans parler des contaminations dues aux engrais et aux pesticides. À cela s’ajoute l’essor de l’industrie, un secteur qui consomme aujourd’hui 22% de l’eau. Par conséquent, les pressions exercées sur les ressources en eau continueront d’augmenter.

D’ici à 2025, la moitié de la population mondiale vivra dans des zones en situation de stress hydrique permanent, ce qui aura pour effet de fragiliser les économies locales et contraindra des millions de personnes à s’exiler. Il est par conséquent essentiel d’utiliser l’eau dans les limites de sa capacité de régénération et d’une manière n’entravant pas sa répartition équitable, et ce dès aujourd’hui.

Documents

Projets actuels

Objet 73 – 84 de 1094

Soutien au Dispositif National de Sécurité Alimentaire -PRESA-

01.07.2022 - 31.12.2025

Malgré l’excédent céréalier enregistré durant ces deux dernières décennies, l’insécurité alimentaire touche près du ¼ de la population du Mali. La DDC veut renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles du dispositif national de sécurité alimentaire en vue d’améliorer la prévention et la gestion des crises conjoncturelles et accroître la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.


Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

01.04.2022 - 31.03.2031

La Suisse s’engage au Mali pour une participation plus significative des femmes dans le processus de paix. Par l’intermédiaire de ONU-Femmes, les soutiens directs à des initiatives de la société civile malienne seront complétés par la réalisation du Plan d’Action National pour la mise en œuvre de la Résolution 1325 de l’ONU, concernant la participation de femmes dans les processus de paix et les garanties de sécurité. Le programme contribue ainsi à la stabilisation de la sous-région


Promoting physical activity and healthy diet through regulatory measures (ProPDR)

01.01.2022 - 31.12.2023

Non-communicable diseases constitute one of the major global health challenges today. Unhealthy diet and physical inactivity are the main causes of obesity and related morbidities. The adaptation of national regulatory and legislative frameworks is critical for the prevention and control of Non-communicable diseases. This initiative strives to strengthen capacity and expertise of low- and middle income countries to implement legal and regulatory measures.


Programme d’appui à la commercialisation du bétail en Afrique de l’Ouest

01.01.2022 - 31.12.2024

Dans la région ouest africaine, le secteur de l’élevage est une grande opportunité d’intégration économique et de création de richesses pour les populations et les pays. En complément au soutien au secteur dans les pays prioritaires, ce programme vise le renforcement de la chaine de valeur régionale des produits animaux au profit des éleveurs. L’accent est mis sur le renforcement du secteur privé et l’amélioration des politiques et pratiques régionales d’échanges en  produits animaux.


Building Regional and National capacities for improved Migration Governance in the IGAD Region

01.01.2022 - 31.08.2027

The Horn of Africa is of high interest for Switzerland in terms of migration policy. Swiss support to the Intergovernmental Authority on Development (IGAD) and its Member States will contribute to improve their migration governance capacities so as to enable the organisation to effectively implement regional, continental and global regulatory standards for the protection of refugees and vulnerable migrants in the region.



Fair and ethical recruitment of migrant workers

01.11.2021 - 31.12.2023

Approximately 105 million people are currently working outside their country of origin. Many of these migrant workers have profited from international labour recruitment intermediaries. Millions, however, have become victims of abusive and exploitative practices by unethical recruiters. Working together with different actors, SDC will support initiatives to ensure fair and ethical recruitment. Migrants and their families will be better protected and thereby better enabled to contribute to the development of their countries of origin and destination.


Bangladesh Agricultural and Disaster Insurance Programme

01.11.2021 - 31.12.2028

Farmers will improve their productivity and resilience by gaining access to client-oriented and affordable agricultural insurance products. Insurance-cover will allow farmers to invest in higher-return activities, access credit and to recover faster when affected by weather, diseases and disasters. By building capacity of and facilitating coordination and linkages among key stakeholders, inclusive insurance markets will be developed to eventually cater for several million farmers.


Promoting Social Entrepreneurship in selected countries

01.08.2021 - 28.02.2026

This regional program with national implementation components supports Social Entrepreneurs (SEs) contributing to solving societal and environmental problems with a market-based approach. The contribution identifies and supports selected SEs and helps them to reach out to the poor. It serves the creation of employment and income for low-income households improving their livelihoods. SEs use innovative ideas and business models that are well-aligned with SDC’s objectives of poverty reduction.


Inclusive territorial economic development in the Muskitia region

01.06.2021 - 31.12.2028

The Muskitia indigenous region requires strategic changes that favour inclusive economic development and reduce violent conflict over land use and maritime resources. For this reason the program strengthens territorial governance, improves the business climate and increases access to services. This includes supporting 8 of the 12 territorial councils in stimulating productive sector value chains such as cocoa, fish, and basic grains that generate employment and income for 10,000 families and consolidate indigenous businesses.


Territorial water governance in the Gulf of Fonseca region

01.04.2021 - 31.12.2027

The water governance system in the Gulf of Fonseca region needs significant change in order to overcome its dysfunctionality and ensure a sustainable supply of water. To this end, the program promotes coordinated management of five watersheds by the various public and private water users, addressing conflicts peacefully in a fragile context. In addition, support is provided for technical, legal and institutional solutions that also have an effect at the national level.


CLIMATE AND CLEAN AIR IN LATIN AMERICAN CITIES PLUS (CALAC+) PROGRAMME

01.03.2021 - 28.02.2023

Air pollution is an important impediment to sustainable development in cities, and short-lived climate pollutants such as black carbon represent a major trigger for climate change. Supporting increasing voluntary efforts, CALAC+ will assist clean air strategies in five Latin American cities by fostering normative and technological changes and share lessons at the global level. Capacity building will use the comparative advantage of Swiss experience and the private sector’s interest to increase its stance in urban clean air issues.

Objet 73 – 84 de 1094