La réduction des risques de catastrophes, condition impérative pour un développement durable

Membres du Corps suisse d’aide humanitaire lors d’un atelier pratique avec des maçons haïtiens
La construction d’infrastructures résistant au séisme passe par le développement des capacités locales. Ici, un membre du Corps suisse d’aide humanitaire lors d’un atelier pratique avec des maçons haïtiens. © DDC

Les catastrophes naturelles frappent aussi bien les pays riches que les pays pauvres, mais leurs répercussions s’avèrent beaucoup plus dramatiques dans les pays du Sud. Un séisme, un cyclone, des inondations ou une période de sécheresse peuvent détruire des efforts de développement entrepris depuis des décennies. La DDC s’engage dans la réduction des risques de catastrophes non seulement pour sauver des vies, mais aussi pour garantir la durabilité du développement socioéconomique des pays concernés.

En point de mire de la DDC

La réduction des risques de catastrophes (RRC) occupe une place centrale dans tous les programmes mis en œuvre par la DDC. Cette approche préventive est indispensable dans tous les pays exposés à des risques élevés de catastrophes naturelles. L’objectif est d’épargner des vies et de protéger les acquis du développement. 

Les activités de RRC se concentrent aussi bien sur les catastrophes soudaines (inondations, séisme) que sur les drames plus silencieux (sécheresse). La RRC se concrétise par des mesures prises avant, pendant et après une catastrophe. Elle implique un engagement sur le long terme qui a pour objectif de renforcer les institutions, les ressources humaines et les infrastructures des pays partenaires concernés. Elle constitue un processus intégré qui englobe des considérations aussi bien scientifiques et techniques que sociopolitiques.

La DDC promeut une approche intégrée en matière de gestion des risques de catastrophes, articulée autour des séquences classiques d’une crise:

  1. Prévention: réduire les risques existants et prévenir le développement de nouveaux risques au moyen de mesures préventives et de planification
  2. Maîtrise: réduire l’impact d’une catastrophe en préparant et en formant des équipes de sauvetage
  3. Rétablissement: réduire le risque de dégâts futurs en prônant des modèles de reconstruction adaptés

Les mesures préventives peuvent prendre des formes très diverses, du reboisement de bassins versants sujets à des glissements de terrain à l’établissement d’une cartographie des forêts, sans oublier les écoles résistantes au séisme construites en Haïti. Quant à la formation et la préparation des sauveteurs, elles permettent de sauver des vies et de limiter ainsi l’impact d’une catastrophe.

La DDC s’attache également à faire valoir sur la scène internationale les expériences menées dans ses pays d’intervention. Elle a, à ce titre, joué un rôle de premier plan dans l’élaboration du Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes. Elle collabore aussi avec des organisations internationales telles que le  Global Facility for Disaster Risk and Recovery (GFDRR) et le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR).

Contexte

Adopté en mars 2015, le Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes définit les priorités de la communauté internationale en matière de prévention des catastrophes pour la période 2015-2030. Il a succédé au Cadre d'action de Hyogo, qui couvrait la décennie 2005-2015, en actualisant la notion de catastrophe. Le nouveau Cadre s’applique aux risques de catastrophes à petite ou grande échelle, fréquentes ou rares, soudaines ou à évolution lente, causées par des aléas naturels ou par l’homme, ou liées aux aléas et risques environnementaux, technologiques et biologiques. Il en appelle également à un renforcement de la gouvernance des risques de catastrophe, notamment des plateformes nationales.

La RRC concerne tous les secteurs de la société. Elle ne s’avèrera efficace que si tout le monde y met du sien: les autorités nationales et locales, le secteur privé (les assurances en particulier), la société civile, les organisations internationales et le public au sens large.

En matière de RRC, la Suisse est un acteur reconnu au niveau mondial. A l’échelle de la Suisse, la DDC mobilise les partenariats établis avec les autres unités de la Confédération pour transférer ce savoir-faire dans ses pays partenaires. Elle collabore en réseau avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Office fédéral de la protection de la population (OFRP) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) notamment, sans oublier les ONG, le secteur privé, les universités ou encore la plateforme nationale «Dangers naturels».

Online tool

 

Plus qu’un thème prioritaire, la RRC représente une méthodologie de travail pour la DDC. Dans les pays à risque, chaque projet est évalué pour déterminer son degré d’exposition à de possibles catastrophes, et les activités panifiées de manière à contribuer à la réduction des risques identifiés. A cette fin, la DDC a créé le CEDRIG Online Tool (Climate, Environment and Disaster Risk Reduction Integration Guidance). Destiné à tous les professionnels du développement et de l’aide humanitaire, cet outil en ligne permet d’intégrer les risques liés aux aléas naturels, au changement climatique et à la dégradation environnementale lors de la conception de projets.

CEDRIG Online Tool

 

Portail Internet de la DDC sur le thème de la réduction des risques de catastrophes

Informations spécialisées (actualité, documents, instruments, méthodes) sur le partage du savoir et la coopération avec des partenaires et des experts

SDC Disaster Risk Reduction Network

Documents

Projets actuels

Objet 73 – 84 de 1084

Building Regional and National capacities for improved Migration Governance in the IGAD Region

01.01.2022 - 31.08.2027

The Horn of Africa is of high interest for Switzerland in terms of migration policy. Swiss support to the Intergovernmental Authority on Development (IGAD) and its Member States will contribute to improve their migration governance capacities so as to enable the organisation to effectively implement regional, continental and global regulatory standards for the protection of refugees and vulnerable migrants in the region.



Fair and ethical recruitment of migrant workers

01.11.2021 - 31.12.2023

Approximately 105 million people are currently working outside their country of origin. Many of these migrant workers have profited from international labour recruitment intermediaries. Millions, however, have become victims of abusive and exploitative practices by unethical recruiters. Working together with different actors, SDC will support initiatives to ensure fair and ethical recruitment. Migrants and their families will be better protected and thereby better enabled to contribute to the development of their countries of origin and destination.


Bangladesh Agricultural and Disaster Insurance Programme

01.11.2021 - 31.12.2028

Farmers will improve their productivity and resilience by gaining access to client-oriented and affordable agricultural insurance products. Insurance-cover will allow farmers to invest in higher-return activities, access credit and to recover faster when affected by weather, diseases and disasters. By building capacity of and facilitating coordination and linkages among key stakeholders, inclusive insurance markets will be developed to eventually cater for several million farmers.


Promoting Social Entrepreneurship in selected countries

01.08.2021 - 28.02.2026

This regional program with national implementation components supports Social Entrepreneurs (SEs) contributing to solving societal and environmental problems with a market-based approach. The contribution identifies and supports selected SEs and helps them to reach out to the poor. It serves the creation of employment and income for low-income households improving their livelihoods. SEs use innovative ideas and business models that are well-aligned with SDC’s objectives of poverty reduction.


Inclusive territorial economic development in the Muskitia region

01.06.2021 - 31.12.2028

The Muskitia indigenous region requires strategic changes that favour inclusive economic development and reduce violent conflict over land use and maritime resources. For this reason the program strengthens territorial governance, improves the business climate and increases access to services. This includes supporting 8 of the 12 territorial councils in stimulating productive sector value chains such as cocoa, fish, and basic grains that generate employment and income for 10,000 families and consolidate indigenous businesses.


Territorial water governance in the Gulf of Fonseca region

01.04.2021 - 31.12.2027

The water governance system in the Gulf of Fonseca region needs significant change in order to overcome its dysfunctionality and ensure a sustainable supply of water. To this end, the program promotes coordinated management of five watersheds by the various public and private water users, addressing conflicts peacefully in a fragile context. In addition, support is provided for technical, legal and institutional solutions that also have an effect at the national level.


CLIMATE AND CLEAN AIR IN LATIN AMERICAN CITIES PLUS (CALAC+) PROGRAMME

01.03.2021 - 28.02.2023

Air pollution is an important impediment to sustainable development in cities, and short-lived climate pollutants such as black carbon represent a major trigger for climate change. Supporting increasing voluntary efforts, CALAC+ will assist clean air strategies in five Latin American cities by fostering normative and technological changes and share lessons at the global level. Capacity building will use the comparative advantage of Swiss experience and the private sector’s interest to increase its stance in urban clean air issues.


Strengthening democratic local governance

01.01.2021 - 30.06.2026

The project aims at supporting the democratic transition and the peace efforts in Myanmar. Using a decentralized budget support approach to all townships of one state in the Southeast of the country, it will strengthen township’s participatory planning and budgeting capacity. The project will also deepen the community’s capacity to demand public services. Additionally it will support national level policy discussions based on this experience.


Joint Peace Fund

01.01.2021 - 31.12.2027

After 60 years of conflict, the government and 8 Ethnic Armed Groups have signed a National Ceasefire Agreement (NCA) in October 2015, opening up a unique opportunity to find lasting peace. The Joint Peace Fund is a multi-donor fund set up to channel coordinated international support for such efforts, including the implementation of the NCA and following political dialogue of the peace process, a requirement for development especially in border areas.


Pathfinders for Peaceful, Just and Inclusive Societies (Sustainable Develoment Goal 16+)

01.01.2021 - 31.12.2030

The promotion of peaceful, just and inclusive societies (SDG16) is integral to the success of the Agenda 2030 for Sustainable Development. In order to accelerate its implementation, a group of UN Member States are coming together to leveraging intersections within the Agenda (16+) and to accelerate national and international implementation, while building a movement of the willing around three grand challenges. Switzerland is a co-convener, a member and a donor to this initiative.


Redevabilité, sécurité et prévention de l’extrémisme violent pour les citoyennes et citoyens tunisiens RESPECT

01.12.2020 - 30.11.2026

L’intervention renforce la gouvernance du secteur de sécurité tunisien et les capacités institutionnelles de prévention de l’extrémisme violent. Elle contribue ainsi à une meilleure protection des citoyennes et des citoyens tunisiens à travers une assistance vers une gestion de la sécurité redevable et efficace, et à travers un soutien à la définition et à la mise en œuvre de politiques publiques limitant le phénomène de l’extrémisme violent.

 

Objet 73 – 84 de 1084