Matières premières et développement

Au Togo, vue d'une grande mine à ciel ouvert, de laquelle on extrait du phosphate.
Certains pays en développement comme le Togo disposent d'importantes réserves de matières premières. La DDC s’efforce d'en favoriser l'exploitation équitable. © Alexandra Pugachevsky

Pour de nombreux pays en développement, l'extraction des matières premières est un facteur économique décisif et les sociétés suisses actives dans ce secteur jouent un rôle de premier plan. Si les gisements de matières premières représentent certes une opportunité de triompher de la pauvreté, rares sont les pays qui parviennent à en tirer profit. C'est ce à quoi la DDC tente de remédier. 

Le secteur des matières premières prend de plus en plus d’importance dans les pays en développement: selon un rapport publié par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) en 2016, 91 pays en développement étaient dépendants en 2015 des matières premières, celles-ci constituant plus de 60% de leurs exportations. La Banque mondiale estime par ailleurs que l’Afrique détient à elle seule près de 30% des gisements de minerais dans le monde. Certains minerais, comme le tantale et le cobalt, largement utilisés dans la production de composants électroniques, proviennent en majorité de pays fragiles. 

Avec le développement des industries et des technologies dites propres, une hausse de la demande en minerais est attendue, couplée à d’importants investissements dans l’exploration et le développement de nouvelles mines.

Les différents contextes et les rôles des acteurs du commerce des matières premières font depuis des années l’objet de débats entre les universitaires, les organismes internationaux de politique de développement, les gouvernements et la société civile. Les réflexions portent notamment sur des questions telles que l'impact économique de l'extraction des matières premières et les causes des fluctuations des prix. Parmi les autres sujets abordés figurent les pratiques préjudiciables à la santé et à l’environnement, l’exploitation de la main-d’œuvre et la propriété des matières premières, qui sont autant de problématiques pouvant être sources de violences et conflits armés.

Le débat sur la problématique des flux financiers liés au commerce des produits de base a pris une grande importance. Les fonds acquis illégalement ou de manière douteuse et leur transfert à l'étranger constituent un obstacle décisif à la croissance économique et à la bonne gouvernance dans les pays en développement. Il existe un large consensus sur le fait que les fonds perdus par les pays en développement dépassent largement l'aide publique accordée dans ce domaine. Une part importante de ces flux financiers provient de la production et du commerce des matières premières.

La Suisse est un acteur important dans le secteur du commerce des matières premières. Selon les estimations, plus de 3 milliards de tonnes de matières premières seraient négociées en Suisse chaque année, pour une valeur de plus de 960 milliards CHF. Dans son rapport sur le secteur des matières premières en Suisse (Le secteur suisse des matières premières: état des lieux et perspectives. Rapport du Conseil fédéral, novembre 2018), le Conseil fédéral rappelle qu’il attend des entreprises opérant en Suisse ou à partir de la Suisse un comportement intègre et responsable quant au respect des droits de l'homme ainsi que des normes sociales et environnementales, en Suisse comme à l'étranger. 

 Les champs d'action de la DDC

  • La DDC contribue au niveau international à l‘amélioration des normes relatives à l‘exploitation et au commerce des matières premières ainsi qu’à leur mise en œuvre effective par les États et par les entreprises.
  • La Suisse soutient la mise en place d’instruments multilatéraux de lutte contre la corruption et les flux financiers illicites.
  • Dans le cadre de sa coopération internationale au développement, la DDC s’engage auprès de ses pays partenaires producteurs de matières premières. Elle entend renforcer la gouvernance dans le domaine des ressources naturelles et favoriser la création de chaînes de valeur durables.
  • A travers son soutien à la recherche et à des plateformes multipartites, la Suisse contribue à une meilleure compréhension des enjeux mais aussi des potentiels du secteur de l’extraction pour les pays en développement.

Projets actuels

Objet 109 – 120 de 896

Improving Access to Essential Medicines and Basic Technologies for Non-communicable Diseases

01.11.2019 - 31.12.2031

Access to medicines and technologies for non-communicable diseases is poor in low and middle-income countries. Building on the Swiss comparative advantage (broader access engagement as a country with a big pharma sector), the program addresses all components of the comprehensive framework for access to drugs, ranging from research and innovation to dispensing and use. It will also set up a dedicated global collaborative network for advocacy, information and innovation.


Grassroots women building resilience and peace in Central America.

01.10.2019 - 31.12.2022

The project enables two thousand grassroots women and their families to implement effective climate adaptation practices and strengthen their voice and leadership to influence related public plans and policies. The exchange of good local practices will be fostered among women in the region, thus increasing their resilience to climate change and variability.


UN-Gender Rwanda

01.10.2019 - 30.09.2023

In line with SDC’s engagement on fighting sexual and gender-based violence and women’s empowerment in the Great Lakes region, the UN-Gender Program will contribute to the efforts of the Government of Rwanda and the UN Agencies in Rwanda to transform commitments to gender equality and women’s empowerment into concrete actions, in particular through awareness raising and capacity building for women and strengthening service providers.


South Sudan, Caritas Switzerland: Restoration of resilience in livelihoods for rural and semi-urban communities in Torit State

01.10.2019 - 30.09.2022

This project is designed to increase the resilience of women, men and children in Torit State in South Sudan. This will be achieved through improving agricultural production and access to value chains for farmers and small scale businesses. In order to improve productivity and reduce water-related diseases, the project will improve access to water. This will ultimately reduce vulnerability to the threat of food & nutrition insecurity, and bring the target population to engage in increased productivity with financial benefit.


IDB TVET Multidonor Trust Fund

01.10.2019 - 30.06.2024

The Fund’s objective is for IDB to support the initiatives transforming the TVET through the creation of modern, private-sector driven training ecosystems that endow people with the necessary skills to develop successful lifelong learning labor trajectories and boost the region's economic development. SDC’s contribution finances the Fund and facilitates the access to highly valued Swiss and SDC expertise.


Star – Soutien technique au monde artistique

01.10.2019 - 31.12.2022

La pérennisation des emplois dans le secteur de la culture au Mali contribue à la stabilité socio-économique du pays et consolide l’art et la culture comme moteur de transformation de la société. Il s’agit de renforcer les compétences de ces protagonistes sur l’approche entrepreneuriale, de soutenir leurs activités et le lobbying pour un marché intérieur et un statut reconnu des protagonistes de la culture. Le partenaire est une agence malienne d’ingénierie et de production culturelles


Strengthening Governance and Human Rights in Central America

01.10.2019 - 30.09.2022

The program strengthens the capacities and the presence of the Inter-American Human Rights System in Central America in order to ensure the follow-up on court judgements and recommendations, to educate employees of the justice sector, to report on the Human Rights situation and to strengthen the protection of Human Rights defenders. The program further promotes dialogue on natural resource management among governments, the private sector, indigenous peoples, and Afro-descendants.


Cross Boarder Trade for Peace

01.10.2019 - 30.09.2022

In line with SDC’s strategy to increase the elements of its portfolio fostering cross-border cooperation in the Great Lakes, this project seeks to address the lack of social cohesion and trust amongst border communities in the Great Lakes region especially between Democratic Republic of Congo (DRC), Rwanda, and Burundi. Cross Border Trade for Peace is a contribution by SDC to the Mupaka Shamba Letu (The border, our livelihood) project co-financed with SIDA and implemented by International Alert. A particular focus is given to empowering women active in cross-border trade.


Menstrual Health Management (MHM)

15.09.2019 - 31.12.2021

Despite being the majority, young people have the worst HIV outcomes. Evidence-based, demographic and context-adapted responses are essential if ending AIDS by 2030 is to be attained. Proposed is a population level study to determine the impact of a comprehensive community based package of HIV services with a nested sub-study on Menstrual Health Management (MHM). Even though it is often neglected, MHM is crucial for women’s social inclusion, health and gender equality


Somalia: Strengthening State Institutions for better service delivery

01.09.2019 - 31.12.2022

Building state institutions and the capabilities of the Somali government to implement better services is of primary importance to realize the developmental objectives contained in the Somalia National Development Plan (NDP) and the Sustainable Development Goals. With the contribution to the World Bank Multi-Partner Fund (MPF) Switzerland will support the rebuilding of core state functions and the socio-economic recovery in Somalia.


Strengthening Agro-biodiversity in Southern Africa

01.09.2019 - 31.08.2023

The project’s goal is to strengthen food security in Southern Africa by promoting seed diversity and agro-ecological practices through an inclusive, evidence-based dialogue with governments at regional and country levels by empowered farmer’s and farmer support organizations.  


Unterstützung des Weltentwicklungsprogramms (UNDP) zur Förderung der Krisenprävention und -bewältigung (2019 – 2021)

01.09.2019 - 31.12.2021

Laut einer Studie von UNO und Weltbank spart jeder Franken, der in Konfliktprävention investiert wird, mindestens 16 Franken an humanitärer Hilfe, Blauhelmsoldaten und wirtschaftlichen Kosten. Die Prävention und Bewältigung von Krisen mit den Mitteln der Entwicklungszusammenarbeit ist im Interesse der Schweiz. Die Unterstützung von vier Initiativen des Weltentwicklungsprogramms (UNDP) fördert gezielt Frieden und Sicherheit, Rechtstaatlichkeit und demokratische Institutionen. Die Schweiz beeinflusst dadurch auch die Gesamtausrichtung von UNDP.

Objet 109 – 120 de 896