Santé sexuelle et reproductive, santé de la mère et de l’enfant

Deux Tanzaniennes et un nourrisson dans un hôpital.
Le développement de services de santé permet, par exemple, de limiter les complications lors d’une grossesse et de sauver des vies. © DDC

La santé sexuelle et reproductive constitue un facteur important du développement sanitaire, social et économique des populations. La Suisse encourage la santé sexuelle et reproductive, ainsi que les droits qui lui sont liés, de tous les êtres humains. Elle soutient le droit à l’autodétermination des femmes, des hommes et des jeunes. Son engagement porte notamment sur l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Priorités de la DDC

Par la mise en place de programmes concrets et l’engagement actif au sein d’organisations internationales, la Suisse contribue à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive et à la promotion des droits et de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. La DDC soutient notamment le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) ainsi que le programme de recherche de plusieurs agences de l’ONU et de la Banque mondiale sur la santé sexuelle et reproductive. Elle siège également dans les différents organes décisionnels, par exemple au sein du conseil exécutif de l’ONUSIDA ou du FNUAP.

Santé sexuelle et reproductive et droits connexes

La DDC soutient dans ce cadre plusieurs programmes visant les enfants et les jeunes âgés de 10 à 24 ans en Afrique australe. L’encouragement d’écoles sûres de même que les services de santé pour les jeunes et la protection sociale sont au cœur de son action. Grâce aux programmes de sensibilisation de la DDC, près de 500’000 jeunes d’Afrique australe ont réalisé un test du VIH en 2018 et plus de deux millions de personnes ont consulté un service dédié à leur tranche d’âge.

Contexte

Malgré les progrès réalisés dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et des droits qui s’y rapportent, de nombreux aspects doivent encore être améliorés, notamment pour mettre en place une éducation sexuelle complète adaptée à l’âge du public, dans les écoles et en dehors, pour faciliter l’accès à la contraception, au dépistage et au traitement des infections sexuellement transmissibles – notamment du VIH/sida –, pour éviter les interruptions de grossesse pratiquées dans des conditions risquées ou encore pour faire reculer les violences sexuelles et basées sur le genre. La mortalité infantile et maternelle a été massivement réduite dans le monde entier. Pourtant, près de 830 femmes meurent chaque jour pour une raison en lien avec la santé de la mère et de l’enfant. Les défis restent toutefois encore nombreux, notamment dans les pays à faible revenu.

La santé sexuelle et reproductive constitue un facteur important du développement sanitaire, social et économique des populations. À cet égard, la Conférence internationale sur la population et le développement, organisée par les Nations Unies au Caire en 1994, peut être considérée comme une étape importante. Le programme d’action négocié et signé lors de cette conférence a entraîné un changement de paradigme, les politiques classiques à visées démographiques laissant la place à l’autodétermination des personnes – notamment des femmes – en matière de santé sexuelle et reproductive. Le programme d’action a été signé par 179 pays, dont la Suisse. Les grandes lignes du programme conservent toute leur pertinence, même si celui-ci a été mis à jour en 2014.

Le programme d’action du Caire s’organise autour de différents axes tels que l’égalité des sexes, l’éducation et la santé. Il illustre ainsi l’importance d’une approche globale pour promouvoir la santé sexuelle et reproductive. Il a largement contribué à la définition des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030.

Projets actuels

Objet 61 – 72 de 1099

De l'eau propre en Asie centrale – Pour une gestion autonome de l’approvisionnement en eau

Des garçonse en train  de se laver les mains

01.01.2013 - 31.12.2019

Les zones rurales d'Ouzbékistan ne disposent pas d'une quantité suffisante d'eau propre. Parmi les 10 millions d'habitants, nombreux sont ceux qui souffrent de maladies dues à l'eau souillée. Un projet financé par la DDC contribue à améliorer la situation en aidant les villageois à organiser eux-mêmes leur approvisionnement en eau.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
Politique du secteur de l’eau
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau
Politique et gestion administrative du secteur de l’eau

01.01.2013 - 31.12.2019


CHF 6'157'000



Plannes Project: Promotion de la coopération transfrontalière locale

01.01.2013 - 31.12.2020

Jusqu’ici, l’UEMOA[1] a abordé l’intégration régionale par le haut, à travers les Etats. Les collectivités territoriales ne sont directement éligibles ni à ses allocations budgétaires[2], ni à ses programmes sectoriels. Le Conseil des Collectivités Territoriales (CCT) veut changer cette situation en initiant le PCTL qui donne aux élus locaux les ressources pour réaliser des projets transfrontaliers améliorant l’accès des populations aux services publics de base.  Il replace la décentralisation au cœur de l’intégration régionale et du développement socioéconomique.

[1] Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine créée en 1994 et regroupant huit pays d’Afrique de l’Ouest.

[2] De 1996 à 2006, l’UEMOA a alloué aux pays CHF 270'000'000 au titre de compensations financières liées à l’intégration. Ces ressources sont destinées exclusivement aux Gouvernements.

Pays/région Thème Période Budget
West Africa
Governance
Other
Decentralisation
Sector not specified
Public sector policy
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Unallocated / Unspecified
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Sectors not specified
Public sector policy and administrative management

01.01.2013 - 31.12.2020


CHF 8'187'500



Une meilleure qualité de vie pour les Roms en Bulgarie

Deux jeunes filles dansent.

01.01.2013 - 30.11.2019

Les Roms constituent la plus grande minorité ethnique de Bulgarie. Un grand nombre d’entre eux sont exposés à l’exclusion sociale, à la discrimination, à la pauvreté et au chômage. Leur accès à la formation et aux soins médicaux est entravé par des obstacles sociaux, culturels et économiques. Avec sa contribution à l’UE élargie, la Suisse soutient des projets visant à améliorer les conditions de vie des Roms en Bulgarie.

Pays/région Thème Période Budget
Bulgarie
Accroître la sécurité sociale
Prévention
Diverses prestations sociales

01.01.2013 - 30.11.2019


CHF 6'695'773



Better Planning for Albania's Government

Meeting of the Government of Albania.

01.01.2012 - 31.12.2020

Albania’s economy, public finance, and debt remain areas of concern as the government tries to keep positive growth and stability in a challenging context. Although capacities for policy and financial planning have improved, there still is a need for better performance, monitoring and integrated planning. Since 2005 a group of donors including Switzerland introduced the Integrated Planning System, a tool that aids the government in strategy planning while observing budget constraints.

Pays/région Thème Période Budget
Albania
Governance
Decentralisation
Public finance management
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
Public finance management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Public finance management

01.01.2012 - 31.12.2020


CHF 1'375'000



Programme d’appui aux communes urbaines du Mali (PACUM)

01.01.2012 - 31.12.2019

Un des enjeux de la reconstruction du Mali se trouve dans la promotion de villes secondaires délivrant des services de base aux populations et redevables devant leurs citoyens. C’est l’objet de ce programme financé par la Banque Mondiale à hauteur de CHF 65’000'000. Sollicitée pour son savoir-faire en matière de développement local, la DDC apporte une contribution de CHF 18'200'000 (21% coût global) pour structurer la gouvernance à la base et soutenir les dotations d’investissement pour les villes de Koutiala et Tombouctou.

Pays/région Thème Période Budget
Mali
Agriculture & food security
Governance
Education
Rural infrastructure (till 2016)
Decentralisation
Public sector policy
Primary education
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
GOVERNMENT AND CIVIL SOCIETY
TRANSPORT AND STORAGE
EDUCATION
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Public sector policy and administrative management
Decentralisation and support to subnational government (incl. accountability)
Transport policy and administrative management
Primary education

01.01.2012 - 31.12.2019


CHF 18'220'000



Echange de connaissances et d’expériences sur la protection des écosystèmes des forêts de montagne dans les Andes

Section de forêt andine sous la brume.

01.11.2011 - 31.12.2019

Les forêts des Andes sont précieuses à bien des égards : elles stockent l’eau et la purifient, protègent des dangers naturels et absorbent les gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement. Grâce au projet ANFOR, la DDC contribue à protéger durablement les forêts de montagne dans les Andes.

Pays/région Thème Période Budget
Ande
Changement climatique & environnement
Politique de l’environnement
Politique de sylviculture
Protection de la biosphère
Biodiversité
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
AGRICULTURE, SYLVICULTURE, PÊCHE
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT GÉNÉRAL
Développement sylvicole
Politique de l’environnement et gestion administrative
Politique de la sylviculture
Politique de l’environnement et gestion administrative
Protection de la biosphère
Protection de la biosphère
Diversité biologique

01.11.2011 - 31.12.2019


CHF 8'072'000



Swiss Bluetec Bridge: les start-up suisses au service des plus défavorisés

01.04.2011 - 31.12.2020

Les défis de l’eau ouvrent un large champ pour les innovations technologiques de pointe. L’initiative Swiss Bluetec Bridge de la DDC compte soutenir ces innovations pour faciliter l’accès à l’eau aux plus pauvres. La première start-up qui bénéficiera d’un prêt est l’entreprise Swiss Fresh Water qui a développé un système à bas coûts de dessalement d'eau salée ou saumâtre.

Pays/région Thème Période Budget
Monde entier
Eau
Eau potable et Services d'assainissement de base (WASH) (til 2016)
DISTRIBUTION d'EAU & ASSAINISSEMENT
Approvisionnement en eau potable et assainissement - dispositifs de base

01.04.2011 - 31.12.2020


CHF 2'050'000



Un fonds pour soutenir la formation de personnes défavorisées au Népal

 Eine junge nepalesische Frau arbeitet an einem Sicherungskasten.

01.01.2011 - 30.06.2020

La DDC a créé l’Employment Fund Nepal aux côtés du gouvernement népalais et d’autres partenaires pour contribuer à la formation de personnes jeunes et défavorisées. Les instituts de formation préfinancent la formation et sont ensuite remboursés par le fonds si les personnes formées trouvent un emploi correctement rémunéré.

Pays/région Thème Période Budget
Népal
Formation professionelle
Emploi & développement économique
Formation professionnelle
Création d'emplois
Développement de petites et moyennes entreprises
EDUCATION
INFRASTRUCTURE ET SERVICES SOCIAUX DIVERS
INDUSTRIES MANUFACTURIERES
Formation professionnelle
Politique de l’emploi et gestion administrative
Développement des Petites et moyennes entreprises (PME)

01.01.2011 - 30.06.2020


CHF 5'996'665



Participation active des citoyennes et citoyens tunisiens – PACT

01.01.2026 - 31.12.2028

La Suisse veut contribuer à la transition démocratique de la Tunisie suite à la révolution de 2011. Cette transition passe par une participation accrue des citoyens, en particulier des jeunes, dans la gestion des affaires publiques à travers la mise en place de mécanismes de participation inclusive. La Suisse entend promouvoir des initiatives citoyennes faisant la promotion d’une culture de redevabilité des acteurs politiques auprès des communautés tout en formant les nouveaux élus locaux dans le cadre de la décentralisation.


Contribution au programme santé de mediCuba-Suiza (mCS)

01.09.2025 - 31.08.2027

Après plusieurs années de soutien sporadiques, la coopération suisse propose de renouveler un soutien programme à l’association suisse mediCuba-Suiza (mCS). Cette dernière collabore avec plusieurs institutions publiques de premier plan, et favorise les échanges techniques entre professionnels de la santé en leur permettant un accès aux technologies et méthodes de traitement modernes. mCS  contribue ainsi à la couverture universelle des services de santé.


Youth-Inclusive Rural Finance (YIRF)

15.09.2024 - 14.09.2028

Millions of Tanzanian young people living in rural areas, in particular young women, are affected by vulnerable employment. Building on successful Swiss experience in youth employment, this initiative aims at increasing gainful self-employment through enhanced financial inclusion. It will support the design, market entrance and upscaling of innovative digital financial products and services tailored to rural youth, including female youth. In order to ensure scale and sustainability, a partnership with the private sector will be developed.


UN Joint Programme on Youth Employment

01.01.2024 - 31.12.2028

Cambodia is the most youthful country in South East Asia with more than 50% of the population below 25 years. The key challenge of Cambodia is to create decent and productive employment opportunities for new entrants to the labour market. With its contribution, SDC addresses the challenge by enabling young people to have access to skills and quality education and employment whilst promoting rightful and decent working conditions.

Objet 61 – 72 de 1099