Promotion de la qualité de l’éducation de base au Tchad (ProQEB)


Au Tchad, l’éducation de base formelle et autres alternatives éducatives sont peu accessibles, de faible qualité et inadaptées aux besoins des populations. La DDC contribue à l’amélioration du système éducatif en renforçant la formation des enseignants, en développant les conditions d’enseignement-apprentissage et en favorisant l’inclusion des groupes marginalisés dans deux régions et sur le plan national. L’éducation permet d’ouvrir de meilleures perspectives pour les jeunes tchadiens qui souhaitent rester dans leur pays.  

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Ciad
Istruzione
Vocational training
Primary education
Formazione professionale
01.07.2018 - 31.12.2022
CHF 24'000'000
Contesto Le système éducatif tchadien est parmi les plus faibles des pays de l’Afrique subsaharienne en termes de qualité, d’inclusion et d’accès. Seuls 41 % des enfants terminent le cycle primaire ; parmi ces derniers, près de 80 % d’entre eux n’ont pas les compétences de base suffisantes en lecture et en mathématiques pour poursuivre harmonieusement leur scolarité au cycle moyen. Face à la baisse du financement public et à une croissance démographique de 3,6 %, le gouvernement n’est pas parvenu jusqu’à présent à induire les réformes importantes et essentielles au bon fonctionnement du système. Dans ce contexte, il a conçu, avec l’appui des partenaires techniques et financiers (PTF), un plan intérimaire de l’éducation au Tchad (PIET 2018-2020) qui s’appuie sur les réalités d’un contexte fortement fragilisé, mais qui constitue une avancée pour sortir le secteur de l’éducation de sa léthargie actuelle. Il engage d’une part l’Etat à financer le système éducatif à hauteur de 18 % du budget national (contre 10 % en 2016), et d’autre part, les PTF à appuyer la mise en œuvre et le suivi de la stratégie. De plus, il donne le cadre nécessaire pour de nouveaux financements, notamment du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) qui le financera à hauteur de 28 millions de dollars dès octobre 2018.
Obiettivi La qualité du système éducatif et des apprentissages des enfants et des jeunes de deux régions prioritaires s’améliore durablement favorisant l’inclusion et l’équité ainsi que l’appropriation de connaissances et de capacités d’apprentissage pertinentes pour améliorer leurs conditions de vie.
Gruppi target
  • 150'000 élèves (filles et garçons) du primaire provenant de 820 écoles appuyées par le ProQEB dans 2 régions du Tchad
  • 2’500 enfants et jeunes de 9-15 ans dans 40 Centres d’éducation de base non formelle
  • 7’000 apprenants jeunes de plus de 15 ans (centres alpha)
  • Services centraux et déconcentrés du Ministère de l’éducation, acteurs non étatiques de l’éducation rurale et urbaine
Effetti a medio termine
  • L’environnement pédagogique et éducatif des apprenants s’améliore et favorise de meilleurs résultats d’apprentissage grâce aux appuis réalisés sur le système éducatif
  • Les performances des formateurs chargés de la formation et de l’encadrement pédagogique (professeurs, inspecteurs, etc.) et des acteurs impliqués dans la gestion des dispositifs éducatifs (directeurs d’école, parents d’élèves, etc.) s’améliorent, grâce aux renforcement de leurs capacités et en partie à l’utilisation des approches innovantes telles que les technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Les apports du ProQEB sont validés et passés à plus grande échelle, notamment en s’intégrant dans le Plan décennal, grâce au dialogue politique, à une communication efficace et des co-financements par d’autres bailleurs.
Risultati

Risultati principali attesi:  

  • Amélioration des performances des acteurs du système éducatif (formateurs, enseignants, directeurs d’école, etc.) grâce au renforcements de leurs compétences;
  • Appui aux approches innovantes (enseignement en langue nationale, enseignement adapté au contexte, pédagogie active, utilisation des TIC, etc.) dans les écoles formelles et dans les offres alternatives d’éducation;
  • Renforcement de l’inclusion et de l’équité des groupes marginalisés (enfants nomades, déscolarisés, etc.);
  • Amélioration de la qualité de l’environnement éducatif grâce à l’implication participative et au renforcement des capacités de gestion des communautés (associations des parents d’élèves);
  • Renforcement du cadre normatif et institutionnel national;
  • Augmentation des co-financements par d’autres bailleurs.


Risultati fasi precedenti:  

  • Les heures effectives d’enseignement dans les écoles en langue nationale (ELN) ont été augmentées, passant de 5 mois de cours (moyenne nationale) dans l’année à 8 mois;
  • L’amélioration de l’apprentissage des enfants est unanimement reconnue dans l’ensemble des 23 écoles pilotes utilisant l’approche de l’enseignement bilingue (plus de 2'000 élèves);
  • Plus de 1’000 maîtres communautaires ont été formés. 80 % d’entre eux ont réussi les évaluations de niveau 1 organisées par le ministère (moyenne nationale étant de 60 %);
  • Les conditions cadres d’enseignement-apprentissage dans l’ensemble des 765 écoles (200’000 élèves) des 2 régions ont été sensiblement améliorées par rapport aux autres écoles du pays (plus de 10'000 écoles et 2,3 millions d’élèves au niveau national);
  • La parité filles/garçons est pratiquement atteinte dans les ELN (49.8% de filles);
  • 6'000 apprenants ont bénéficié d’une formation en alphabétisation qui leur a permis d’améliorer sensiblement leurs conditions de vie;
  • 38 formateurs de formateurs accompagnés et encadrés par le projet assument 80 % des tâches pédagogiques de conception et de formation des formateurs (professeurs ENI) et des encadreurs pédagogiques (inspecteurs et animateurs pédagogiques);
  • Les matériels didactiques contextualisés et porteurs de sens pour les apprenants, ont facilité l’appropriation des savoirs et de savoir-faire tout en démystifiant les connaissances scolaires. Ces matériels contextualisés sont utilisés par l’Etat et d’autres acteurs.


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale
Organizzazione svizzera senza scopo di lucro
  • Enfants du Monde
  • SDC Field Office


Coordinamento con altri progetti e attori Ministère de l’éducation, Partenaires techniques et financiers, ONG, PREPP, FORMI, PRIQUE
Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF   24'000'000 Budget svizzero attualmente già speso CHF   3'000'258
Fasi del progetto Fase 3 01.07.2018 - 31.12.2022   (Fase in corso) Fase 2 01.07.2014 - 30.06.2018   (Completed)