Cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et l'ELN - prise de position du DFAE

Media release, 01.10.2017

La Suisse, ainsi que l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Suède, saluent l'accord sur un cessez-le-feu bilatéral temporaire entre le gouvernement colombien et l’Armée de libération nationale (ELN), qui est entré en vigueur dimanche. Les cinq États membres du groupe de pays assurant le soutien, l'accompagnement et la coopération à la table de négociation à Quito (Group of Countries for the Support, Accompaniment and Cooperation of the Negotiating Table, GPAAC), félicitent les équipes chargées des négociations pour cette percée remarquable. Ils espèrent que le cessez-le-feu améliorera notamment la situation humanitaire de la population civile.

Pour les régions de Colombie les plus affectées par la violence armée, ce cessez-le-feu offre de nombreuses opportunités. En particulier, il permettra de mieux associer tous les acteurs de la société au processus de paix. Le GPAAC appelle les deux parties à respecter strictement les termes du cessez-le-feu, et ainsi à confirmer leur volonté d’établir une paix durable dans l'ensemble du pays.

Le GPAAC remercie les Nations Unies et l’Église catholique de leur soutien à l'application de l'accord de cessez-le-feu. En tant que membres du GPAAC, la Suisse confirme sa volonté de continuer à soutenir et à accompagner les négociations de paix entre le gouvernement colombien et l’ELN.


Address for enquiries:

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Publisher:

Département fédéral des affaires étrangères