Rencontre entre le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le gouvernement des Grisons dans le cadre du dialogue avec la Suisse italienne

Communiqué de presse, 09.09.2019

Le 9 septembre 2019, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a accueilli à Berne le gouvernement du canton des Grisons. L’accord institutionnel avec l’UE et la promotion des langues minoritaires en Suisse ont été au cœur des discussions menées dans le cadre du dialogue politique structuré que le conseiller fédéral Ignazio Cassis entretient avec les Grisons et le Tessin.

Rencontre entre le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le gouvernement des Grisons dans le cadre du dialogue avec la Suisse italienne.
Rencontre entre le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le gouvernement des Grisons dans le cadre du dialogue avec la Suisse italienne. © DFAE

«Dès mon élection au Conseil fédéral en tant que représentant de la Suisse italienne et des régions périphériques, je me suis engagé à défendre les langues minoritaires que sont l’italien et le romanche. Cette déclaration d’intention a été suivie d’actes concrets», a affirmé le conseiller fédéral Ignazio Cassis à l’issue de la rencontre.«L’an dernier, je me suis rendu dans le Val Müstair ainsi qu’à Lostallo et à Coire; cette année, j’ai pris part aux festivités organisées le 2 août à Zuoz pour célébrer les 100 ans d’existence de la Lia Rumantscha. De plus, chaque année, je me réunis avec le gouvernement du canton des Grisons pour mener avec lui un dialogue politique structuré, et j’en fais de même avec le canton du Tessin».

Promotion des langues italienne et romanche

La promotion de l’italien et du romanche a été un thème important  de la rencontre avec le gouvernement des Grisons. À cet égard, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné l’importance du chapitre «Cohésion sociale» du message culture 2021-2024, actuellement en consultation. Ce dernier prévoit en effet de renforcer les échanges scolaires en Suisse et de mettre sur pied un programme d’échanges pour le corps enseignant, en débloquant à cet effet des ressources supplémentaires de 2,5 millions de francs par an. Afin de promouvoir le romanche et de renforcer le plurilinguisme de la Suisse, il est en outre prévu de soutenir l’enseignement du romanche à l’extérieur du canton des Grisons.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rappelé à ce sujet la proposition qu’il avait formulée le 2 août à Zuoz: organiser une semaine de la langue romanche dans les représentations suisses à l’étranger («Emna da la lingua rumantscha»). Dans l’allocution prononcée à l’occasion du centenaire de la Ligue romanche, il avait souligné l’importance du romanche pour la diversité linguistique et culturelle de la Suisse. La promotion des deux langues minoritaires sera également à l’honneur lors du colloque «La Suisse est aussi italienne et romanche», qui se tiendra fin novembre 2019 à l’initiative du Département fédéral de l’intérieur (DFI) et du DFAE.

Informations sur le 50e anniversaire du WEF et l’accord institutionnel

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis et ses interlocuteurs ont également abordé le 50e anniversaire du Forum économique mondial (WEF) à Davos en janvier 2020. Après le test effectué en 2018, la Confédération a décidé à cette occasion d’instituer de manière définitive une «House of Switzerland» au WEF. Présence Suisse (PRS), l’unité chargée du marketing au sein du DFAE, traite ce dossier en étroite collaboration avec le canton des Grisons.

Suisse-UE et accord sur l’électricité

Le gouvernement du canton des Grisons s’est montré particulièrement intéressé par la question de l’accord institutionnel avec l’UE, dont dépend notamment l’avenir de l’accord sur l’électricité avec l’UE. Ce dernier a en effet des répercussions directes sur les Grisons en tant que canton alpin abritant de nombreuses centrales hydrauliques. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a informé ses interlocuteurs de l’état d’avancement des discussions aux niveaux de la politique intérieure et de la politique extérieure. Il a rappelé la volonté du Conseil fédéral de conclure un accord institutionnel avec l’UE dès que des solutions satisfaisantes auront été trouvées dans les trois domaines litigieux (certaines dispositions sur la protection des salaires et des employés, les aides d’État et la directive relative au droit des citoyens de l’Union).

Défi des langues minoritaires

Le dialogue mené avec la Suisse italienne, qui inclut le canton des Grisons, doit favoriser la discussion sur les défis qui se posent à ces deux cantons concernant notamment les langues minoritaires. Aussi est-il prévu de renforcer les échanges d’informations entre le Conseil fédéral et le gouvernement de chaque canton.

Le président du gouvernement grison Jon Domenic Parolini ainsi que les conseillers d’État Christian Rathgeb, Mario Cavigelli, Marcus Caduff et Peter Peyer ont pris part aux discussions avec le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Ils étaient accompagnés du chancelier Daniel Spadin et du délégué aux relations extérieures Carlo Crameri.


Informations complémentaires

Discours du Conseiller fédéral Ignazio Cassis « 100 ans de Lia Rumantscha » (02.08.2019)


Communiqué de presse en rhéto-roman(pdf, 253kb)


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: info@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères