Projet pour la jeunesse

Modèle OSCE

© OSCE
OSCE

Durant son année présidentielle, la Suisse a souhaité renforcer la voix des jeunes et leur donner plus de place au sein des activités de l’OSCE. Dans ce but, 57 jeunes femmes et hommes issus des 57 Etats participants ont été invités à contribuer au Modèle OSCE.  Agés de 18 à 30 ans, ils se sont familiarisés avec les structures et les thématiques de l’OSCE en simulant des réunions du Conseil ministériel et du Conseil permanent de l’organisation.


Ils ont ainsi pu acquérir une première expérience de la diplomatie, apporter la preuve de leurs compétences en matière de négociation et de leadership et perfectionner leur talent oratoire. Durant l’année présidentielle suisse, les 57 «jeunes ambassadeurs» eu l’occasion de définir ensemble  un plan d’action pour la jeunesse dans le cadre du Modèle OSCE, plan qu’ils ont ensuite présenté au Conseil ministériel, organe de haut rang de l’OSCE, réuni à Bâle.

Projet (Modèle OSCE, en)

Modèle OSCE: deuxième session de négociations simulées à Belgrade

Deuxième cycle de négociations du Modèle OSCE à Belgrade
Deuxième cycle de négociations du Modèle OSCE à Belgrade. © DFAE

Belgrade, 08.-10.07.2014 – La deuxième simulation du Modèle OSCE a lieu à Belgrade, la première s’étant déroulée en janvier 2014 à Vienne. La présidence suisse de l’OSCE organise cette manifestation en coopération étroite avec le ministère de la jeunesse et du sport, ainsi que le ministère des affaires étrangères de la République de Serbie. Vanja Udovičić, ministre serbe de la jeunesse et du sport, et l’ambassadeur Dejan Šahović, chef de la Task Force Présidence OSCE 2015, ouvrent la conférence. Durant ces trois jours à Belgrade, les 57 jeunes ambassadeurs des pays participants de l’OSCE poursuivent les négociations sur le plan d’action pour la jeunesse du Modèle OSCE. Cette conférence vise à l’adoption de ce document par consensus dans le cadre d’une simulation du Conseil ministériel du Modèle OSCE.

En décembre 2014, les jeunes ambassadeurs présenteront leur plan d’action pour la jeunesse lors du Conseil ministériel qui se tiendra à Bâle. Le plan d’action pour la jeunesse du Modèle OSCE couvre un large éventail de thèmes comme l’éducation, la protection des minorités, la prévention des conflits et les questions environnementales.

Première session de négociations simulée d’OSCE Modèle à Vienne

Le président de la Confédération Didier Burkhalter face à un public de jeunes à l’occasion de la première simulation du Modèle OSCE, à Vienne
Le président de la Confédération Didier Burkhalter face à un public de jeunes à l’occasion de la première simulation du Modèle OSCE. © DFAE


Vienne, 15 - 17.01.2014 – La première simulation de négociations se déroule en parallèle à l’ouverture officielle de la présidence suisse. Les ambassadeurs de la jeunesse ouvrent les négociations sur leur plan d’action pour la jeunesse et discutent des thèmes qui, à leur avis, devraient figurer dans un plan d’action de l’OSCE pour la jeunesse.

Ces négociations prennent deux formats différents: les réunions informelles ont lieu par petits groupes pendant que les sessions du comité préparatoire se tiennent en plénière. La manifestation organisée à Vienne doit s’achever par une simulation des travaux du Conseil permanent du Modèle OSCE.

Parallèlement aux négociations sur le contenu de leur plan d’action pour la jeunesse, les ambassadeurs de la jeunesse rencontrent le président en exercice de l’OSCE Didier Burkhalter, le secrétaire général Lamberto Zannier et quelques responsables des opérations de terrain. Ils peuvent également discuter de questions relatives aux jeunes avec d’autres représentants de haut rang de l’OSCE.

Les ambassadeurs de la jeunesse décident de poursuivre leurs négociations sur un plan d’action pour la jeunesse en juillet 2014 à Belgrade.

Allocution du président de la Confédération Didier Burkhalter: “Politics is not just about today. It is also, and most importantly, about tomorrow.” (en) (PDF, Nombre de pages 5, 52.7 kB)