Département fédéral des affaires étrangères DFAE

«Nous faisons tout notre possible pour éviter une deuxième vague»

Dans une interview à la RSI, le conseiller fédéral Ignazio Cassis commente les mesures prises contre le COVID-19 en Suisse. Le Conseil fédéral fait tout son possible pour éviter une deuxième vague. Toutefois, si une telle vague devait se produire, la coordination avec les pays voisins est désormais bien établie.

 Photomontage avec Ignazio Cassis regardant dans l'appareil photo et deux icônes de bulles de parole avec points d'interrogation et réponse pour représenter une interview.

Dans une interview à la RSI, le conseiller fédéral Ignazio Cassis commente les mesures prises contre le COVID-19 en Suisse. © DFAE

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis s'entretient avec le RSI au sujet...

 

...d'une éventuelle deuxième vague de la pandémie de coronavirus:

Nous faisons tout notre possible pour éviter une deuxième vague.

…de la coopération avec les pays voisins, si une deuxième vague devait arriver:  

Il y a une phase d'apprentissage dans la coordination: au début, tout est beaucoup plus difficile quand tout est incertain, quand on ne sait pas qui doit faire quoi et comment. La peur prend le dessus et on s'enferme. Mais on se rend vite compte que cela ne sert à rien, que le virus ne connaît pas de frontières et qu'il faut convenir ensemble des mesures à prendre. Nous avons maintenant fait cette expérience, au cas où il y aurait une deuxième vague.

...de la possibilité que l'UE demande à la Suisse de soutenir la reconstruction après la crise du coronavirus:

Nous n'en avons pas encore discuté, mais il serait insensé de ne pas s'attendre à ce que cette question soit mise sur la table en même temps que la poursuite de la recherche d'une solution à la question institutionnelle. La relation entre la Suisse et l'UE est toujours un processus en cours.
Haut de page