Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Ignazio Cassis reçoit le ministre des affaires étrangères tchèque Tomáš Petříček

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a reçu à Berne le ministre des affaires étrangères de la République tchèque Tomáš Petříček. La politique européenne, les affaires internationales et les étroites relations entre les deux Pays – économiques, culturels et sociaux – ont marqué la rencontre entre les deux ministres des affaires étrangères.

Ignazio Cassis et Tomáš Petříček échangent assis à une table.

La politique européenne, les affaires internationales et les étroites relations entre les deux pays ont marqué la rencontre entre les deux ministres. © Keystone

«Nos relations bilatérales n’ont cessé de s’approfondir et de se resserrer au fil des ans». C’est ainsi que le conseiller fédéral Ignazio Cassis a résumé les relations entre la Suisse et la République tchèque lors de sa rencontre avec son homologue tchèque Tomáš Petříček. La Tchéquie est, parmi les nouveaux États membres de l’UE, l’un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse et elle revêt une importance indéniable pour les investisseurs suisses dans cette région d'Europe centrale. Les liens culturels qui l'unissent à la Suisse sont également intenses et variés. De ces constats, les deux interlocuteurs ont tenté d'étudier les domaines dans lesquels la coopération pourrait être encore – et toujours – renforcée. Ils ont, à ce titre, mentionné leur rapprochement croissant dans le cadre des Nations Unies et de l’Agenda 2030.

Ignazio Cassis et Tomáš Petříček posent debout, à l’entrée d’un bâtiment. À côté d’eux, les drapeaux de leurs pays respectifs.
Les deux ministres ont tenté d'étudier les domaines dans lesquels la coopération entre leurs pays pourrait être encore – et toujours – renforcée. © Keystone

L'Europe a également été abordée par les deux ministres; Ignazio Cassis a souligné l’importance pour la Suisse de maintenir des relations stables et de qualité avec l’UE et détaillé les décisions à venir en matière de politique européenne. Les relations respectives avec le Royaume-Uni après l'épisode du Brexit ont également été mises sur table, de même que la question de la pandémie de coronavirus qui a remis en exergue l'importance d'une coopération active entre les différents pays du giron continental. En témoigne notamment la question du nécessaire rapatriement de ressortissants; en période de crise sanitaire, il fut manifeste de constater, pour chacun, les bénéfices d'un soutien accru des pays voisins.

Enfin, les deux ministres ont discuté de la situation au Bélarus entre autres questions géostratégiques internationales. Ignazio Cassis a souligné, dans ce cadre, l’engagement de la Suisse en faveur d’un multilatéralisme fort et efficace. La Suisse a un intérêt majeur à évoluer dans un ordre international réglementé et auprès d'une ONU forte et tournée vers l’avenir.

Haut de page