Département fédéral des affaires étrangères DFAE

Une organisation partenaire de la DDC reçoit le prix Nobel de la paix

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, l’une des plus importantes organisations partenaires de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et plus grande organisation humanitaire de lutte contre la faim, s’est vu décerner le prix Nobel de la paix. Il aide près de 80 millions de personnes chaque année. Le PAM collabore avec la DDC dans la lutte contre la faim et la promotion de la paix dans les régions en conflit.

 Deux hommes portent des sacs de nourriture sur leurs épaules et sur leur tête.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est un partenaire important de la Suisse dans le domaine de la coopération au développement. © Keystone

La faim et la malnutrition sont parmi les plus grandes menaces qui pèsent sur l'humanité. Près de 800 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim. Le Programme alimentaire mondial des Nations unies, la plus grande organisation humanitaire, est actif dans plus de 80 pays. Le PAM joue également un rôle central dans la coopération internationale au développement pour la Suisse et reçoit, entre autres, la plus grande contribution financière de l'Aide humanitaire suisse à hauteur de 72 millions de francs.

Aujourd'hui, le PAM reçoit l'une des récompenses les plus prestigieuses au monde: le prix Nobel de la paix. «Le Programme alimentaire mondial a reçu le prix Nobel de la paix 2020 pour ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par des conflits et pour son rôle de moteur dans les efforts visant à empêcher que la faim ne soit utilisée comme une arme de guerre et de conflit», déclare le Comité Nobel norvégien en justifiant son choix.

La Suisse travaille en étroite collaboration avec le Programme alimentaire mondial des Nations Unies depuis de nombreuses années. Ce partenariat va bien au-delà d'une simple contribution financière. La DDC met aussi régulièrement à disposition des experts du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) pour la planification, la coordination et la logistique des programmes. Des spécialistes sont également détachés pour la préparation aux situations d'urgence, la reconstruction et les programmes d'aide en espèces et en bons. La présence de l'Aide humanitaire suisse sur le terrain a permis une coopération intensive avec le PAM.

Grâce à l'utilisation flexible des fonds suisses, le PAM a pu à la fois transporter les denrées alimentaires nécessaires plus rapidement, plus sûrement et à moindre coût vers les zones de crise et constituer des stocks dans les zones qui ne peuvent être atteintes pendant la saison des pluies.

La protection et la responsabilité envers les populations touchées sont une priorité pour la Suisse. Elle garantit que l'aide est transparente et que les personnes dans le besoin sont associées aux décisions.

Haut de page