71e Assemblée générale de l’ONU et Sommet pour les réfugiés et les migrants

lundi, 19.09.2016 – vendredi, 23.09.2016

Conférence Assemblée

Des drapeaux autour du siège de l’ONU, à New York.
À la mi-septembre commencent, à New York, la 71e Assemblée générale de l’ONU et le Sommet pour les réfugiés et les migrants. © Keystone

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann et le conseiller fédéral Didier Burkhalter se sont rendus à l’Assemblée générale de l’ONU à New York. La veille, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a représenté la Suisse à l’occasion du Sommet pour les réfugiés et les migrants.

À New York, durant l’avant-dernière semaine de septembre, la thématique des réfugiés et des migrants ainsi que l’ouverture de la 71e Assemblée générale des Nations Unies (AG de l’ONU) sont au centre de l’attention.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a représenté la Suisse lors du Sommet pour les réfugiés et les migrants, organisé le 19 septembre 2016. La communauté internationale recherche des solutions globales pour faire face aux défis actuels.

Le 20 septembre, à l’occasion du débat général de l’ouverture de la 71e session de l’AG de l’ONU, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a présenté les priorités de la politique étrangère suisse dans le cadre de l’ONU pour l’année à venir.

Au cours de la semaine ministérielle (high level week) à New York, le conseiller fédéral Didier Burkhalter représent la Suisse à différentes manifestations portant sur des sujets d’actualité et mènera des entretiens bilatéraux.

Priorités de la Suisse pour la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU (PDF, Nombre de pages 4, 77.5 kB, Français)

Communiqué, 07.09.2016: Les priorités de la Suisse à la 71e Assemblée générale de l’ONU

Discours du président de la Confédération Johann Schneider-Ammann, 20.09.2016

Sommet de l'ONU sur les réfugiés et les migrants: responsabilité de la communauté internationale – engagement de la Suisse, article web, 19.09.2016

Twitter Switzerland–UN

Blog DFAE 

22.09.2016 – L’eau est cruciale dans la promotion de la paix et de la sécurité

La Suisse attire l’attention de la communauté internationale sur l’importance de l’eau dans la promotion de la paix et de la sécurité.

«L’eau doit être un instrument de paix et de coopération», a estimé le conseiller fédéral Didier Burkhalter qui présentait à l’ONU la «blue diplomacy» suisse. Celle-ci vise à renforcer l’attention de la communauté internationale sur la thématique «Eau, Paix et Sécurité».

La Suisse a lancé, en 2015 à Genève, le Panel mondial sur l’eau et la Paix. Les travaux de ce panel portent sur trois sujets principaux: le financement des infrastructures liées à l’eau, la protection de l’eau dans les conflits armés et les conflits intersectoriels. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a annoncé à New York que la Suisse s’engagerait dans le «Groupe d’amis» qui doit renforcer le panel et présenter une série de recommandations en 2017.

La Suisse attire l’attention de la communauté internationale sur l’importance de l’eau dans la promotion de la paix et de la sécurité, Communiqué de presse, 22.09.2016

“Transforming water into a source of cooperation and peace”, discours de Didier Burkhalter, High Level Side Event Water as a source of peace, 22.09.2016 (en)

21.09.2016 – Contacts bilatéraux en marge de l’Assemblée générale de l’ONU

La présence de nombreux membres de gouvernements étrangers offre l’occasion au conseiller fédéral Didier Burkhalter de nouer des contacts et d’approfondir les relations bilatérales existantes.

En plus de participer à différentes manifestations organisées dans le cadre de la 71e Assemblée générale de l’ONU, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) met à profit sa présence à New York pour mener des entretiens bilatéraux avec des représentants d’Etats membres de l’ONU et de diverses organisations.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a rencontré à New York plus d’une vingtaine de ministres des affaires étrangères, dont ses homologues russe, turc et thaïlandais.

21.09.2016 – Renforcement du pilier des droits de l’homme à l’ONU

La lutte contre la peine de mort et le renforcement du pilier des Droits de l’homme au sein des Nations Unies ont été les thèmes prioritaires abordés par le conseiller fédéral Didier Burkhalter à l’Assemblée générale de l’ONU.

Au début de l’été 2016, la Suisse a lancé « l’Appel du 13 juin » pour que les droits de l’homme soient au cœur de la prévention des conflits. Cette initiative part du principe que la dégradation de la situation des droits de l’homme dans une région ou un pays est souvent un signe précurseur annonçant un futur conflit, une guerre civile. D’où la proposition suisse de demander au Conseil de sécurité de mieux tenir compte des travaux du Conseil des droits de l’homme et de promouvoir une meilleure collaboration entre ces deux organes de l’ONU. L’appel suisse a déjà été signé par 70 pays.

A New York, le conseiller fédéral a souligné l’importance pour l’ONU de pouvoir réagir rapidement en cas de violations des droits de l’homme.

Lors d’une rencontre ministérielle – à laquelle se sont notamment exprimés un ancien condamné à mort et un gardien de prison – M. Burkhalter a attiré l’attention sur les autres personnes touchées par la peine capitale, à savoir les familles des condamnés ainsi que le personnel de prison.

Prévention des conflits: Didier Burkhalter veut renforcer le pilier des Droits de l’homme à l’ONU, communiqué de presse, 21.09.2016

To put Human Rights at the Heart of Conflict Prevention, Appel du 13 juin», 2016 (PDF, Nombre de pages 3, 161.0 kB, Anglais)

"Capital punishment is not the answer: it only creates more victims, more violence and more suffering", discours de Didier Burkhalter, The Death Penalty and Victims Event (en)

La Suisse œuvre pour un monde sans peine de mort

«Une lueur d’espoir pour les victimes de la fragilité du monde», allocution de Didier Burkhalter, Fonds de l'ONU pour la consolidation de la paix (en)

"Preventing Conflicts through the Mainstreaming of Human Rights", allocution de Didier Burkhalter à l'occasion du Side Event "Preventing Conflicts through the Mainstreaming of Human Rights" (en)

New York, 20.09.2016 – Prévention de l’extrémisme violent et du terrorisme

La collaboration internationale de lutte préventive contre l’extrémisme violent et le terrorisme ont été au centre des préoccupations du conseiller fédéral Didier Burkhalter à l’AS de l’ONU. Dans ce contexte, M. Burkhalter a participé à des événements portant sur les perspectives des groupes à risques.

Dans la prévention, M. Burkhalter souhaite d’avantage associer les femmes et l’économie privée. Les jeunes personnes marginalisées doivent avoir des perspectives afin d’éviter que certaines d’entre elles ne sombrent dans la violence et l’extrémisme.

Le Fonds mondial pour l'engagement de la communauté et la résilience (GCERF), sis à Genève, a ainsi lancé un appel de fonds. M. Burkhalter a assuré le GCERF de la poursuite du soutien de la Suisse.

Lors du Forum mondial contre le terrorisme (Global Counterterrorism Forum – GCTF), le chef du DFAE a présenté un projet suisse visant à faire dialoguer les jeunes et les autorités dans un quartier défavorisé de Tunis. Lors de cette réunion ministérielle, les membres du GCTF ont adopté notamment le «Mémorandum de Neuchâtel sur les bonnes pratiques de justice des mineurs dans le cadre de la lutte contre le terrorisme».

Assemblée générale de l’ONU: la Suisse s’engage dans la prévention de l’extrémisme violent et du terrorisme, communiqué de presse, 20.09.2016

"Fostering Prevention means countering Terrorism", déclaration de Didier Burkhalter, Global Counterterrorism Forum, 21.09.2016 (en)

«Empowering Communities to Prevent Violent Extremism», Discours de Didier Burkhalter, High-Level Awareness and Pledging Meeting for the Global Community Engagement and Resilience Fund, GCERF, 20.09.2016, en

"Women and PVE: a strategic priority for Switzerland", discours de Didier Burkhalter, High Level Meeting on Women’s Leadership and Gender perspectives on Preventing and Countering Violent Extremism, 20.09.2016, en

“Pathfinders for Peaceful, Just and Inclusive Societies”, allocution de Didier Burkhalter, manifestation organisée conjointement par la Suisse et le Brésil, en collaboration avec le Centre pour la coopération internationale

New York, 19.09.2016 – Sommet de l'ONU pour les réfugiés et les migrants: adoption d'une déclaration politique

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a représenté la Suisse au Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants à New York. À l'issue de la rencontre, les États membres ont adopté une déclaration politique afin d'apporter une meilleure réponse aux défis à relever dans ce domaine.

Convoqué par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, le Sommet pour les réfugiés et les migrants s’est tenu en ouverture de la 71e Assemblée générale des Nations Unies. La déclaration adoptée par les participants prévoit notamment des mesures de protection en faveur des réfugiés et des migrants et des dispositifs visant à prévenir les mouvements massifs de fuite.

Deux plans cadres mondiaux sur la migration et les réfugiés doivent en outre être définis et adoptés d’ici à 2018. La Suisse a fait part de son souhait de participer activement à leur conception et de sa disposition à accueillir des conférences sur son territoire.

Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants: adoption d'une déclaration politique, communiqué de presse, 19.09.2016

Déclaration prononcée par la Conseillère fédérale Mme Simonetta Sommaruga, Cheffe du Département fédéral de justice et police, 19.09.2016 

Liens

Réunions de la 71e session

Summit for Refugees and Migrants – 19 September 2016 (en)

Nations Unies

Mission permanente de la Suisse auprès des Nations Unies à New York

Les priorités de la Suisse à la 71e Assemblée générale de l’ONU, communiqué de presse, 07.09.2016

Blog DFAE, «La Suisse à l'AG de l'ONU: la paix par la prévention» 

Sommet de l'ONU sur les réfugiés et les migrants: responsabilité de la communauté internationale – engagement de la Suisse, article web, 19.09.2016

Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants: adoption d'une déclaration politique, communiqué de presse, 19.09.2016

Discours du président de la Confédération Johann Schneider-Ammann, 20.09.2016

Allocution de M. Johann Schneider-Ammann. réunion de haut niveau des Nations Unies sur la résistance aux antimicrobiens, 21.09.2016

Déclaration prononcée par la Conseillère fédérale Mme Simonetta Sommaruga, Cheffe du Département fédéral de justice et police, 19.09.2016

Assemblée générale de l’ONU: la Suisse s’engage dans la prévention de l’extrémisme violent et du terrorisme, communiqué de presse, 20.09.2016

«Empowering Communities to Prevent Violent Extremism», Discours de Didier Burkhalter, High-Level Awareness and Pledging Meeting for the Global Community Engagement and Resilience Fund, GCERF, 20.09.2016, en

"Women and PVE: a strategic priority for Switzerland", discours de Didier Burkhalter, High Level Meeting on Women’s Leadership and Gender perspectives on Preventing and Countering Violent Extremism, 20.09.2016, en

“Pathfinders for Peaceful, Just and Inclusive Societies”, allocution de Didier Burkhalter, manifestation organisée conjointement par la Suisse et le Brésil, en collaboration avec le Centre pour la coopération internationale

Documents