Protection de la population civile

La Suisse se mobilise pour le respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme lors de conflits armés ainsi que pour le respect des droits des réfugiés. Elle s’engage pour que les populations civiles bénéficient d’une aide et d’une protection concrètes et soient en mesure de faire valoir leurs droits. La Suisse est le premier État à avoir adopté, en 2009, une stratégie pour la protection des civils dans les conflits armés.

Le droit international humanitaire impose des limites aux méthodes considérées comme légitimes en temps de guerre et de conflit armé, l’objectif étant de protéger les civils et les personnes qui ont cessé de combattre et de veiller à ce qu’ils puissent continuer à jouir de leurs droits. Les droits de l’homme, le droit des réfugiés, le droit pénal international ainsi que les législations nationales viennent compléter cette protection. La Suisse œuvre au niveau multilatéral pour renforcer la protection efficace de la population civile.

En sa qualité de partie aux Conventions de Genève, la Suisse s’engage en faveur de la protection des civils dans les conflits armés. La Stratégie pour la protection des civils dans les conflits armés de 2013 regroupe les mesures prises par la Suisse en la matière et formule les priorités suivantes:

  • promouvoir le respect du cadre juridique,
  • consolider les activités en faveur des personnes à protéger,
  • renforcer l’action des missions de paix internationales.