Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Vous êtes ici :

Rapport “The Blue Peace, Rethinking Middle East Water”

10.02.2011

Jeudi 10 février, le rapport “Blue Peace, Rethinking Middle East Water” a été présenté par la Présidente de la Confédération Madame Micheline Calmy-Rey au Club suisse de la presse à Genève. Soutenu par la Suisse et le gouvernement suédois, ce rapport dresse une liste de 10 recommandations visant à contribuer à la paix et à la réduction des conflits au Moyen-Orient grâce à une gestion transfrontalière et durable des ressources en eau de cette région.

Jeudi 10 février, le rapport “Blue Peace” a été présenté par la Présidente de la Confédération Madame Micheline Calmy-Rey. Ce document évalue les principaux défis liés à une gestion transfrontalière des ressources. L’eau, aujourd’hui facteur de divisions et de tensions, peut devenir un instrument de paix et de coopération : telle est la thèse centrale du rapport. A la recherche de réponses pragmatiques, il dresse une liste de 10 recommandations, à court, moyen et long terme.

Les ressources en eau du Moyen-Orient subissent une pression sans précédent qui menace les populations de régions entières ainsi que leurs activités économiques. L’accroissement démographique, les migrations, l’urbanisation et les changements climatiques ont en effet un impact extrêmement important sur ces ressources. Ainsi, en 50 ans, les débits de nombreuses rivières de Turquie, de Syrie, d’Iraq, du Liban et de Jordanie ont diminués de 50 à 90 pourcent. Or, la gestion durable des ressources hydriques transfrontalières est vitale pour l’agriculture, l’eau potable et le développement sociaux-économique en général. Elle permet d’éviter des tragédies humaines et favorise également la promotion de la paix.

En 2009, un groupe d’experts indépendants indiens le Strategic Foresight Group (SFG) a été mandaté par la Suisse et la Suède pour accompagner un processus de réflexion autour de cette question. Une série de consultations et de rencontres ont eu lieu en 2010 : à Montreux (Suisse), à Amman (Jordanie) et à Sanliurfa (Turquie). Le SFG a rédigé le rapport « The Blue Peace » sur la base de ces consultations qui ont réunis une centaine d’experts et de leaders du Moyen Orient.

A court terme, le SFG insiste sur la nécessité d’une coopération transfrontalière dans la gestion des ressources en eau dans la région. Il propose notamment la création d’un Conseil de coopération pour les ressources en eau qui devrait dans un premier temps se limiter à cinq pays : l’Iraq, la Jordanie, le Liban, la Syrie et la Turquie. Le Conseil, qui pourrait être fondé en 2011 déjà, devrait développer une vision partagée ainsi que des instruments et modèles pour mener à bien un dialogue inter-frontalier autour de la ressource en eau. A moyen terme, les pays concernés devraient coopérer dans l’établissement de programmes conjoints de gestion des ressources hydriques. Le processus de consolidation d’une véritable paix bleue pourrait ainsi prendre forme.

La réalisation de ce rapport a été financée par la Suisse et la Suède. La Confédération a également soutenu le processus au niveau conceptuel et diplomatique. Elle s’engage à participer activement à la mise en œuvre des recommandations du rapport « The Blue Peace » et à l’encouragement au dialogue entre les différents acteurs politiques, académiques, techniques et de la société civile sur la gestion de l’eau. Cet engagement s’inscrit dans la cadre du soutien de la Suisse à l’initiative de Genève.  

Pour de plus amples informations :
Information DFAE, tél. +41 31 322 31 53



Département fédéral des affaires étrangères
Internet: http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Link
The Blue Peace - Rethinking Middle East Water: Complete report (en)

Link
Gestion de l’eau et promotion de la paix au Moyen-Orient


retourner à l'aperçu