Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères

Navigation

Navigation principale

Navigation secondaire

Informations complémentaires

Recherche rapide

Vous êtes ici :

Renforcer Genève dans son rôle de plateforme internationale pour les questions environnementales

12.04.2012

La Suisse est candidate pour accueillir le siège du secrétariat permanent du Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund, GCF). Le 12 avril, elle a officiellement présenté la candidature de Genève. Également candidate à un siège au conseil exécutif du GCF, la Suisse fait valoir comme argument la possibilité de créer des synergies, diverses organisations actives dans le domaine de l’environnement étant déjà présentes à Genève.

Sans l’aide internationale, les pays en développement qui doivent lutter contre la pauvreté ne parviennent pas à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à prendre les mesures d’adaptation aux changements climatiques. La communauté internationale souhaite mobiliser 100 milliards USD par an pour aider ces pays à faire face aux défis climatiques. Créé en 2010 par les accords de Cancún, le Fonds vert pour le climat doit jouer à cet égard un rôle important puisqu’il sera chargé à moyen terme de gérer plusieurs dizaines de milliards de dollars et d’investir ces montants dans les pays en développement. La Banque mondiale assurera dans un premier temps les fonctions d’administrateur fiduciaire du GCF.

Dès 2014, le secrétariat du GCF devra avoir un emplacement définitif. Lors de sa séance du 4 avril, le Conseil fédéral a décidé de présenter la candidature de la Suisse, d’une part, pour siéger au conseil exécutif du GCF et, d’autre part, pour accueillir à Genève son secrétariat permanent. Le Conseil d’Etat genevois a décidé d’apporter son soutien à la candidature suisse pour l’accueil du secrétariat. La concentration institutionnelle et géographique des organisations aux activités connexes est judicieuse et permettrait de gagner en efficacité. Siège de nombreuses organisations internationales et organisations non gouvernementales, la ville de Genève et la région lémanique constituent un pôle majeur de la politique environnementale internationale.

Genève abrite en effet le siège de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) ainsi que le secrétariat du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et celui du Groupe intergouvernemental sur l’observation de la terre (GEO), des organismes qui jouent un rôle important dans les questions climatiques. La ville de Genève a également été choisie, en 2011, pour accueillir le secrétariat du Cadre mondial des services climatiques (Global Framework for Climate Services, GFCS).

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dispose d’un bureau régional à Genève. D’autres organisations participant au financement de mesures climatiques, comme la Banque mondiale et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), y sont également représentées. La présence de toutes ces instances fait de Genève le point de convergence des activités politiques et scientifiques menées, de manière générale, dans le domaine de l’environnement, mais aussi, et ce de plus en plus, dans le domaine du climat. Le GCF s’intègrerait donc parfaitement dans le paysage institutionnel genevois et pourrait contribuer à accroître encore davantage la visibilité de la Genève internationale.

Outre la Suisse, l’Allemagne et la Corée du Sud ont également annoncé leur candidature pour accueillir le siège du GCF. Provisoirement installé à Bonn, le secrétariat du GCF devra avoir un emplacement définitif dès 2014. La décision finale sur le choix du site sera prise par le conseil exécutif du GCF et la conférence des États parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Le conseil exécutif examinera les candidatures dans le courant de l’année et soumettra une proposition concrète en décembre 2012.

Renseignements:
Michel Mordasini, chef du domaine de direction Coopération globale (DDC), 031 322 34 76
Franz Perrez, chef de la division Affaires internationales (OFEV), 079 251 90 15
Daniel Birchmeier, responsable des questions stratégiques, Coopération et développement économiques (SECO), 031 324 08 99

Département fédéral des affaires étrangères
Internet: http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Secrétariat d'Etat à l'économie
Internet: http://www.seco.admin.ch

Office fédéral de l'environnement OFEV
Internet: http://www.bafu.admin.ch/fr


retourner à l'aperçu