Mission permanente de la Suisse auprès de l’ONU et des autres organisations internationales à Genève

La Mission permanente de la Suisse auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, plus connue dans le public sous le nom de «Mission suisse», est placée sous la responsabilité de l’Ambassadeur Alexandre Fasel, Représentant permanent de la Suisse auprès de l’Office des Nations Unies (ONUG) et des autres organisations internationales à Genève. L’Ambassadeur Urs Schmid est Représentant permanent de la Suisse auprès de la Conférence du désarmement (CD). La Mission suisse est la représentation officielle du Pays hôte auprès des organisations internationales et des représentations permanentes. Le rôle de la Mission suisse est double:

Division Multilatérale

D’un côté, avec sa Division multilatérale, dirigée par l’Ambassadeur Urs Schmid, Représentant permanent adjoint de la Suisse et Représentant spécial de la Suisse au Conseil des droits de l’homme, elle assume toutes les tâches spécifiques de la diplomatie multilatérale au même titre que les autres missions permanentes, à savoir: représentation des intérêts suisses, liaison, négociations, information, participation aux activités des organisations, protection des intérêts nationaux, etc.

Division Etat Hôte

De l’autre, avec sa Division Etat hôte, dirigée par l’Ambassadeur Amadeo Perez, Représentant permanent adjoint de la Suisse, elle fonctionne comme un service du protocole, au sens large, d’un ministère des affaires étrangères. Cette division gère le statut de 35 organisations internationales, de quelque 200 missions et délégations permanentes et d’environ 42’000 personnes. Ayant la gestion de ce régime, la Division Etat hôte est chargée de la délivrance et du retrait de la carte de légitimation du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) qui permet à son titulaire de faire valoir le statut qui lui a été accordé auprès des autorités suisses.

Conformément aux règles diplomatiques, la Mission suisse est l’interlocuteur attitré des autorités fédérales, cantonales et municipales pour tout ce qui concerne les organisations internationales établies à Genève et les représentations permanentes à Genève, qu'il s’agisse d’un simple contentieux, de l’admission de nouvelles organisations, d’organisation de conférences, de la mise en place de services de sécurité, de problèmes d’accueil ou de l’appui de la Confédération. Elle sert aussi de canal diplomatique, au sens de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, entre les représentations permanentes et les autorités suisses (fédérales, cantonales et communales). La Mission suisse fait également office de «relations publiques» tout en renseignant l’opinion publique sur diverses questions relatives aux organisations internationales et aux représentations permanentes.

Dans ce rôle complexe de représentation du Pays hôte d’organisations internationales, la Mission suisse est activement soutenue par les autorités de la République et canton de Genève, de la Ville de Genève et du canton de Vaud, tout particulièrement par

  • le Service du protocole de la République et canton de Genève
  • le Service des relations extérieures de la Ville de Genève
  • l’Office des affaires extérieures du canton de Vaud

Par ailleurs, la Mission suisse collabore étroitement avec le Centre d’Accueil – Genève Internationale (CAGI), créé en 1996 conjointement par la Confédération et l’Etat de Genève, qui a pour objectif d’orienter, d’informer et de contribuer à intégrer les membres de la communauté internationale travaillant et résidant dans la région genevoise. D’autres institutions contribuent au rayonnement de la Genève internationale et collaborent dans ce contexte avec la Mission suisse.