Les langues – faits et chiffres

La Suisse est composée de quatre régions linguistiques: la Suisse alémanique (germanophone), la Suisse romande (francophone), la Suisse italienne et la Suisse romanche. Le plurilinguisme fait partie intégrante de l’identité suisse.

Journaux suisses dans différentes langues nationales
Journaux suisses dans différentes langues nationales. © Christoph Baldinger

  • L’allemand est utilisé comme langue principale par 63% de la population suisse. En réalité, l’allemand pratiqué en Suisse est un ensemble de dialectes alémaniques, regroupés sous l’appellation «suisse-allemand».
  • Le français est considéré comme la langue principale d’environ 22,7% de la population.
  • L’italien est considéré comme la langue principale d’environ 8,1% de la population.
  • Le romanche est pratiqué par environ 0,5% de la population.
  • Plusieurs cantons sont plurilingues: Berne (allemand-français), Fribourg (français-allemand), le Valais (français-allemand) et les Grisons (allemand-romanche-italien).
  • Sur le marché du travail, le suisse-allemand est la langue la plus répandue (66%), suivi de l’allemand (langue standard, 33,4%), du français (29,1%), de l’anglais (18,2%) et de l’italien (8,7%).
  • Plus de 42,6% de la population suisse de 15 ans ou plus utilisent habituellement plus d’une langue.
  • La population étrangère contribue également au plurilinguisme de la Suisse. L’anglais et le portugais sont les deux langues étrangères les plus souvent utilisées.
  • Parmi les autres langues fréquemment parlées en Suisse figurent l’espagnol, le serbe, le croate et l’albanais.