La science et la recherche en Suisse – faits et chiffres

La Suisse joue un rôle de premier plan dans l’innovation scientifique et technologique internationale et compte parmi les pays les plus compétitifs de la planète.

Rolex Learning Center à l'EPF de Lausanne
Le Rolex Learning Center de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne a été inauguré en 2010. Il renferme l’une des plus importantes collections d'ouvrages scientifiques d’Europe. © EPFL

  • La Suisse figure parmi les pays les plus dynamiques du monde en matière de recherche. Les dépenses de R&D atteignent près de 3.4 % du PIB. En comparaison internationale, la Suisse est l’un des pays qui dépense le plus, par rapport à son PIB, pour la R&D (4e pays de l’OCDE).
  • La Suisse consacre 22 milliards de francs à la R&D. La majeure partie est financée (86%) et exécutée (71%) par les entreprises privées.
  • La Suisse produit 1,2% des publications mondiales, ce qui la place au 17e rang mondial en termes de volume de publications. Relativement à sa population, la Suisse est le pays le plus productif, avec 3,9 publications pour 1000 habitants. Ces publications ont une forte reconnaissance internationale puisque leur impact excède la moyenne mondiale de 17% (3e rang après les Etats-Unis et les Pays Bas).
  • En 2013, 269 demandes de brevets par million d’habitants ont été déposées en Suisse. A part le Japon, aucun autre pays au monde ne dépose autant de brevets par habitant.
  • En 2016-17, le Rapport mondial sur la compétitivité du World Economic Forum a placé la Suisse en tête du classement pour la huitième année consécutive.
  • Le Global Innovation Index 2017, publié par l’Université Cornell, l’Insead et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), place la Suisse en première place des pays les plus innovants de la planète.
  • Depuis sa création en 1952, le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) a évalué plus de 70’000 requêtes d’encouragement de projets de recherche et a permis à plus de 20’000 jeunes scientifiques de réaliser un séjour de recherche à l’étranger.
  • La Commission pour la technologie et l’innovation (CTI) encourage la recherche appliquée et promeut la création et le développement de startups, ainsi que le transfert de savoir et de technologies. En 2016, elle a soutenu 539 projets avec des subventions fédérales de 184.6 millions de francs.
  • Les deux écoles polytechniques fédérales de Zurich et Lausanne, au travers de leurs recherches dans le domaine des sciences naturelles, ont acquis une renommée mondiale. Elles ont également une longue tradition dans l’encouragement de chercheurs et professeurs de différents pays: toutes deux comptent plus de 50% d’étrangers dans leur corps enseignant.
  • L’Ecole polytechnique fédérale de Zurich est la 8ème meilleure université du monde selon le classement QS de 2016.