La Suisse présente une première série de mesures pour mettre en œuvre l’Agenda 2030

Prise de position, 16.12.2016

Lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable de l’ONU à New York, la Suisse a présenté, aux côtés de 21 autres pays, les premières mesures engagées pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030.  Elle a confirmé par là son rôle de pionnière en matière de développement durable.

Premières mesures engagées par la Suisse en vue de mettre en œuvre l’Agenda 2030 de développement durable.
La Suisse était l’un des premiers pays à présenter à New York des mesures de mise en œuvre engagées au niveau national. © DFAE

Pour la première fois depuis l’adoption de l’Agenda 2030, le Forum politique de haut niveau de l’ONU s'est réuni à New York en juillet 2016. Le Forum est chargé de suivre la réalisation des objectifs mondiaux de développement durable.

Action de la Suisse en faveur d’un mécanisme d'examen

Consciente que la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030 passe par la mise en place d’un mécanisme d’examen efficace, la Suisse s'est beaucoup investie en faveur de la création du Forum politique de haut niveau sur le développement durable.

Dès la phase de préparation de l'Agenda 2030, elle avait lancé une discussion sur la mise en œuvre et le suivi des objectifs. En coordonnant un groupe suprarégional de sept pays, elle est parvenue à influer de manière déterminante sur les chapitres ayant trait au suivi et au contrôle des engagements pris pour la concrétisation des objectifs.  Le groupe a finalement convaincu les autres États membres de la nécessité d’adopter un mécanisme de contrôle fort.

Lors du premier Forum politique de haut niveau, la Suisse a assumé un rôle précurseur dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Elle a été l’un des premiers pays à présenter les mesures engagées à l’échelle nationale. Dans son rôle de chef de file, la Suisse peut influer de manière déterminante sur le débat mondial et les décisions de la communauté internationale.  Le Forum a permis de discuter des mesures présentées par 22 pays ainsi que du premier rapport global portant sur l’état d’avancement de l’Agenda.

Objectifs de développement durable, rapport 2016, ONU

Phase de transition

Dans son rapport établi à l’intention du Forum politique de haut niveau sur le développement durable, la Suisse expose les premières mesures prises au niveau national pour mettre en œuvre l’Agenda 2030. L’accent porte sur la phase de transition (2016-2017), pendant laquelle la DDC et l’Office fédéral du développement territorial (ARE) sont chargés d’engager les premières mesures de mise en œuvre, conformément au mandat que leur a confié le Conseil fédéral. 

Leur mission consiste en outre à définir les responsabilités et processus institutionnels, à suivre l'état d'avancement de la mise en œuvre, à identifier les lacunes éventuelles et à créer un mécanisme approprié pour assurer le monitoring de l'Agenda 2030 et l'établissement de rapports ad hoc. Les résultats de ces travaux seront intégrés dans un rapport à l’intention du Conseil fédéral ainsi que dans le rapport qui sera remis au Forum 2018.

Convaincue que la réussite de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 passe par une participation active des acteurs non étatiques, la Suisse a dépêché à New York une importante délégation, conduite par le directeur de la DDC Manuel Sager et composée de représentants de différents offices fédéraux, de la société civile, des milieux scientifiques, du secteur privé et du parlement.

Premières démarches de la Suisse en vue de la réalisation de l’Agenda 2030 de développement durable, rapport à présenter au Forum politique de haut niveau sur le développement durable, New York / juillet 2016