La collaboration avec les cantons, les communes et les acteurs non étatiques

Des fonctionnaires de l’ONU à Genève reproduisent la roue de couleurs des ODD.
La mise en œuvre de l’Agenda 2030 requiert des partenariats solides. ©UN Photos

Le Conseil fédéral s’emploie au niveau national et international à la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Ce processus demande une collaboration entre les trois niveaux institutionnels et une bonne coordination avec l’économie privée, les organisations non gouvernementales, les associations et les milieux scientifiques.   

La Suisse a une longue tradition de collaboration entre les acteurs étatiques et non étatiques. Elle souhaite à présent approfondir ces partenariats éprouvés pour mettre en œuvre l’Agenda 2030. 

La collaboration avec les cantons

La Confédération envisage de renforcer la collaboration institutionnelle en matière de développement durable avec les services et responsables cantonaux pour le développement durable. Dans ce but, des étapes communes de mise en œuvre de l’Agenda 2030 sont discutées et une orientation des stratégies cantonales de développement durable dans le sens des ODD est recherchée. 

Les partenariats avec des acteurs non institutionnels

Pour garantir une collaboration efficace avec les acteurs non institutionnels, la Confédération a constitué un groupe d’accompagnement chargé de clarifier le déroulement et le contenu de la collaboration et de veiller à une coordination entre les activités des uns et des autres. Il s’occupe aussi des consultations relatives aux documents émanant du Conseil fédéral (rapports, Stratégie pour le développement durable) et coordonne les prises de position en la matière. 

Le groupe d’accompagnement est composé des représentants et représentantes suivants : 

  • economiesuisse, Chambre de commerce internationale (ICC) : Thomas Pletscher
  • Association pour une économie durable (ÖBU) : Seta Thakur
  • Alliance Sud : Mark Herkenrath
  • Caritas Suisse : Marianne Hochuli
  • Alliance-Environnement / Pro Natura : Friedrich Wulf
  • Académie suisse des sciences : Peter Messerli (Université de Berne) et Renate Schubert (EPF Zurich) 

Le groupe d’accompagnement s’inscrit dans une perspective à long terme. Ses membres assurent la coordination au sein de leur domaine respectif (société civile, économie, science).