Valables le:
Publiés le: 09.05.2017

Conseils aux voyageurs - Bangladesh

Situation générale

Au Bangladesh, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle. Les tensions politiques peuvent déclencher des heurts violents à tout moment et dans tout le pays. Le taux de criminalité est élevé.

Des attentats terroristes sont possibles à tout moment dans l’ensemble du pays. Ceux-ci peuvent également viser des étrangers et des minorités religieuses. Lorsque les forces de sécurité ont démantelé des cellules terroristes, des échanges de tirs ont causé des morts et des blessés à plusieurs reprises. Parmi les cibles potentielles des attaques terroristes figurent les infrastructures publiques et touristiques, ainsi que les lieux de grand rassemblement comme, par exemple, les marchés animés, les centres commerciaux, les transports publics (bus, trains, avions et bateaux), les boîtes de nuit, les hôtels internationaux de bonne renommée et les restaurants fréquentés par des étrangers. Examples d’attentats:

  • En mars 2017, plusieurs attentats suicides ont été menés contre les forces de sécurité près de l'aéroport international et dans le sud de Dhaka.
  • Le 1er juillet 2016, plusieurs terroristes ont pris en otage les clients d’un café-boulangerie dans le quartier des ambassades Gulshan 2 à Dhaka. De nombreuses personnes étrangères et bangladaises ont été tuées ou blessées.
  • Le 3 octobre 2015, un Japonais a été tué à Kaunia (province Rangpur) et le 28 septembre 2015, un citoyen italien a été tué dans le quartier des ambassades Gulshan 2 à Dhaka.

Le risque d'enlèvements ne peut être exclu. Prenez également en considération la rubrique
Terrorisme et enlèvements

Des manifestations et des grèves (hartals) peuvent survenir inopinément à cause des tensions sociales et politiques. Les manifestations et les grèves s’accompagnent souvent de violence: véhicules incendiés, barrages routiers, affrontements avec la police, blocages prolongés de la circulation. De telles manifestations à caractère violent font souvent des blessés et des morts. Alors que les grèves font en général l’objet d’un préavis, les manifestations et autres actions violentes sont difficiles à prévoir.

Ils peuvent aussi entraîner des perturbations du trafic. Dans l’éventualité de barrages routiers ou de grèves, les voyageurs doivent se renseigner sur place sur les autres possibilités de déplacement ou attendre, le cas échéant, que la situation se normalise. En cas de barrages, il est très difficile à l’Ambassade de Suisse à Dhaka – voire impossible selon les cas – d’aider les ressortissants suisses à sortir des régions concernées.

L’International War Crimes Tribunal examine les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité perpétrés pendant la guerre d’indépendance du Bangladesh en 1971. Il a procédé aux premières condamnations et exécutions. Lors de chacune de ces condamnations et exécutions, les tensions politiques s’accentuent. Il faut, par conséquent, s’attendre alors à des manifestations des partisans ainsi que des opposants au tribunal, qui peuvent dégénérer en affrontements violents.

Suivez l'évolution de la situation dans les médias avant le départ et pendant le voyage. Faites-vous accompagner d'une personne connaissant les lieux et vérifiez au préalable avec elle les conditions de sécurité. Faites preuve d’une très grande prudence dans tout le pays, surtout après la prière du vendredi. Tenez-vous à l'écart des rassemblements de foule et des manifestations de tout genre et conformez-vous aux directives des autorités locales (couvre-feu, etc.). Suivez aussi les conseils de vos partenaires ou connaissances résidant sur place ou de votre guide de voyage.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Frontière septentrionale avec l'Inde: La frontière septentrionale avec l'Inde est le théâtre d'affrontements armés sporadiques entre les troupes des deux pays. Même si par moments la situation est un peu plus détendue, elle demeure instable dans l'ensemble. Si vous devez vous rendre dans la région septentrionale frontalière avec l’Inde pour des motifs impérieux, en dehors des grands axes routiers, renseignez-vous au préalable sur la situation auprès des services de sécurité locaux et faites preuve d'une extrême prudence.

Chittagong Division: malgré un apaisement apparent, des tensions politico-ethniques persistent. Ces tensions peuvent rapidement donner lieu à des violences locales.
Dans les districts de Bandarban, Khagrachari et Rangamati (Chittatong Hill Tracts) la sécurité n'est pas assurée partout. Le long de la frontière avec le Myanmar, il faut en outre tenir compte des risques liés aux mines terrestres. Dans ces trois districts, uniquement les voyages autorisés peuvent être entrepris. Ces derniers doivent être organisés par une agence de voyage localement accréditée. Une autorisation préalable des autorités est nécessaire pour les visites à destination des Chittagong Hill Tracts. Assurez-vous que votre tour-opérateur a vérifié la situation sécuritaire et faites preuves d’une prudence accrue.

Criminalité

Le taux de criminalité est élevé et a augmenté, même dans les quartiers où habitent des étrangers. Les vols à la tire et à l'arraché sont courants et peuvent être accompagnés de violences. Des enlèvements avec demande de rançon visant principalement des personnes d’origine bangladaise ont été constatés. Il convient notamment d'observer les précautions suivantes:

  • évitez si possible de porter sur vous des objets de valeur (montre, bijoux, etc.) et ne gardez sur vous que le strict minimum d'argent liquide,
  • dans les aéroports internationaux (ceux de Dhaka et de Sylhet en particulier), il arrive que des voleurs se fassent passer pour des porteurs ou des chauffeurs de taxi. Faites en sorte qu’une personne de confiance vienne vous chercher ou empruntez les taxis de l’hôtel,
  • soyez particulièrement vigilant dans les transports publics et déplacez-vous uniquement de jour,
  • déplacez-vous le moins possible à pied et renoncez généralement aux promenades nocturnes. Dans la mesure du possible, n'empruntez pas seul les "rickshaws", les "babytaxis" ou les taxis motorisés à 3 roues (CGN), et soyez particulièrement vigilant après la tombée de la nuit. Les attaques peuvent toutefois avoir lieu à n’importe quelle heure du jour,
  • en cas d'agression, n'opposez aucune résistance, car les assaillants n'hésitent pas à recourir à la violence,
  • les femmes ne devraient pas voyager en solitaire. Il leur est en outre recommandé de se faire accompagner d'une personne de confiance si elles doivent se rendre à un poste de police.

Dans les eaux et les ports bangladais, les actes de piraterie sont fréquents et visent également les navires marchands et les yachts. Consultez les informations spécifiques:
Piraterie maritime

Transports et infrastructures

Des routes et des véhicules mal entretenus ainsi que le comportement imprévisible de nombreux usagers de la route augmentent considérablement les risques d'accident (également en cas de voyage en autocar interurbain). Pour se déplacer en automobile, il est recommandé de louer une voiture avec chauffeur. Il est déconseillé de circuler de nuit sur les routes.

Les infrastructures ferroviaires sont vétustes.

Les transports maritimes et fluviaux ne remplissent pas les conditions de sécurité nécessaires (trop de passagers, équipement insuffisant).

Dispositions légales particulières

Les actes à caractère homosexuel et les relations extraconjugales sont punissables. Des violations sont passibles de plusieurs années de prison et/ou de lourdes amendes.

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu'elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison (pouvant aller jusqu'à la perpétuité), la peine de mort peut être prononcée.

L'importation d'or sous n’importe quelle forme est soumise à des dispositions très strictes. Leur inobservation est passible d'une peine de détention de plusieurs années. Des informations sur les dispositions en matière d’importation peuvent être obtenues auprès du Consulat général du Bangladesh à Genève.

Les conditions de détention sont précaires.

Particularités culturelles

Le Bangladesh est un pays majoritairement musulman. Il est recommandé d'adapter son comportement et sa tenue vestimentaire aux us et coutumes locaux. En outre, renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter. Songez également aux règles et prescriptions particulières à observer durant la période du Ramadan.

Risques naturels

Des tremblements de terre et des tsunami peuvent se produire notamment dans l’est du pays.

Pendant la mousson (juin à septembre/octobre), les fortes averses provoquent des inondations qui causent souvent de graves dommages. En avril/mai et à la fin de la mousson, le pays peut être aussi balayé par des typhons dévastateurs qui peuvent entraîner des raz-de-marée.
Bangladesh Meteorological Department
Organisation météorologique mondiale (OMM)

Si une une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités. En cas d’interruption des communications avec l’étranger, vous pouvez vous mettre en liaison avec l’Ambassade de Suisse à Dhaka.

Soins médicaux

Les soins médicaux ne sont pas assurés partout. Il est préférable de se faire soigner hors du pays en cas de maladie ou de blessure grave. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les étrangers (carte de crédit ou paiement d’avance en espèces). Il peut arriver que les personnes qui sont Rhésus négatif aient des difficultés à obtenir une transfusion sanguine.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général.
Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Portez toujours vos pièces d’identité sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors des fréquents contrôles de sécurité.

L'accès à certaines régions est soumis à une autorisation des autorités locales. Le Consulat du Bangladesh à Genève fournit tous renseignements.

Adresses utiles

Réglementations douanières: Bangladesh Customs

Les chaînes suivantes diffusent des informations en anglais: ATN News, Independent, Boishakhi.

Numéro d'urgence de la police: 999 à Dhaka; 02-999 en dehors de Dhaka. Il n'est pas toujours possible de communiquer en anglais.

Les étrangers qui ont été victime d’un crime grave peuvent s’adresser au Centre d’assistance 24h sur 24 de la Dhaka Metropolitan Police. Numéro de la hotline : (+88) 0171 339 83 55.

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE.
Ambassade de Suisse à Dhaka
Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.
Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils aux voyageurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est d’aider les voyageurs à prendre à bon escient leur décision de déplacement et de leur fournir des indications utiles pour leur permettre de préparer avec soin leur voyage. Le DFAE ne peut toutefois ni décider pour eux ni assumer pour eux la responsabilité de la préparation et de la réalisation du voyage.
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils aux voyageurs et décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.