Europol

Un criminel se fait passer les menottes.
L’accord améliore la collaboration policière en matière de lutte contre la criminalité internationale et le terrorisme. © UE

L’accord de 2004 entre la Suisse et Europol, l’autorité de poursuite pénale de l’Union européenne (UE), améliore la collaboration policière en matière de prévention et de lutte contre la grande criminalité internationale organisée et le terrorisme.

Il facilite en particulier l’échange sûr et rapide d’informations stratégiques et opérationnelles, ainsi que la coopération dans le domaine de l’analyse. Il permet à la Suisse et à Europol d’échanger des avis d’experts, de participer à des activités de formation, de se conseiller mutuellement et de s’assister dans les enquêtes. Afin de coordonner et de simplifier cette coopération, la Suisse s’est dotée d’un bureau de liaison à La Haye (NL). Ce bureau emploie deux attachés de police et un officier de liaison du Corps des gardes-frontière.

Chronologie

  • 1.1.2008  extension à de nouveaux domaines d’application
  • 1.3.2006  entrée en vigueur de l’accord
  • 7.10.2005  approbation par le Parlement
  • 24.9.2004  signature de l’accord

Etat du dossier: Octobre 2018

Informations supplémentaires